Église Notre-Dame de Cunault

De Wiki-Anjou
Photographie de l'église.

Bâtie au XIIe siècle, l'église Notre-Dame de Cunault à Chênehutte-Trèves-Cunault, en Maine-et-Loire, est une église priorale d'architecture romane de l'Anjou du Moyen Âge. Elle se trouve à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Saumur.


Un monastère est fondé sur les bords de la Loire à Cunaud au IVe siècle par saint Maxenceul, qui deviend au Moyen Âge un lieu de pélerinage. Une première église y est érigée par des bénédictins au XIe siècle, puis une seconde à partir de 1109-1140. Elle est ensuite complétée au XIIIe siècle par les travées typiques de style Plantagênet et fortifiée au XVe, et à nouveau modifiée au XIXe. Elle comporte deux cent vingt-trois chapiteaux sculptés ainsi que des peintures murales. Le prieuré de Cunaud connaîtra une grande prospérité au début du XIIe siècle, grâce notamment à son port sur la Loire et au marché qu'il dessert. L'église Notre-Dame de Cunault est considéré comme l'une des plus grande église romane de France sans transept. La première construction du clocher date du XIe siècle[1],[2],[3],[4],[5].

L'édifice a été classé aux Monuments historiques par liste en 1846[6]. Cette ancienne église de prieuré est depuis 1982 le lieu de rendez-vous musicaux en juillet et août, les Heures musicales de Cunault.

Homonymie avec plusieurs autres églises du département comme l'église Notre-Dame de Cholet, l'église Notre-Dame de Cheffes, l'église Notre-Dame de Chemillé, l'église Notre-Dame du Puy-Notre-Dame, l'église Notre-Dame de Béhuard, l'église Notre-Dame de Cunault, etc.

La commune de Chênehutte-Trèves-Cunault, réunion des trois villages de Chênehutte, Trèves et Cunault, comporte plusieurs autres monuments religieux : l'église Notre-Dame-de-la-Prée-des-Tuffeaux, l'ermitage Saint-Jean, l'église Saint-Aubin de Trèves[4].

Notes

Sur le même sujet

Églises et chapelles de Maine-et-Loire
Monuments historiques de Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Église Notre-Dame, Cunault, IA49009388), 11 septembre 2012
  2. Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 1, édition révisée par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt, H. Siraudeau et Cie, 1965, pp. 863-867
  3. Philippe et Catherine Nédélec, L'Anjou entre Loire et tuffeau, Éditions Ouest-France, 2010, p. 93
  4. a et b Office de tourisme Saumur Val de Loire, Chênehutte-Trèves-Cunault, 2012
  5. Vincent Debiais, Corpus des inscriptions de la France médiévale (VIIIe-XIIIe siècle), volume 24 Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe (région Pays de la Loire), CNRS Éditions (Paris), 2010, p. 126
  6. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Église Notre-Dame de Cunault, PA00109380, 13 octobre 2015


tome

page