Angers - La Cité

De Wiki-Anjou
Angers - La Cité
(quartier)
Département Maine-et-Loire
Territoire Région d'Angers
Commune Angers
Note(s) Quartier du centre-ville d'Angers
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

La Cité est un quartier du centre-ville d'Angers (Maine-et-Loire). Ce quartier historique de la ville se trouve entre la cathédrale Saint-Maurice et le château d'Angers. On y trouve de nombreuses maisons anciennes.

La ville se resserre au IIIe siècle à l'intérieur d'une enceinte pour faire face aux invasions barbares. Le quartier cathédral et le palais comtal s'y installent au Moyen Âge.



En son extrémité ouest, près du château en surplomb de la Maine, se trouve la promenade du Bout du Monde.

Rue Donadieu De Puycharic

La rue Donadieu-de-Puycharic (Pierre Donadieu, sieur de Puycharic, capitaine du château d'Angers au XVIe siècle) s'étend de la montée Saint-Maurice jusqu'à la promenade du Bout-du-Monde.

Patrimoine architectural :

  • en angle des 1, 1 bis et 2 rue Saint-Aignan, hôtel dit maison canoniale Saint-Martial, des XVe et XVIIIe siècle, sur une vaste parcelle à l'angle de trois rues, bâtiment composé de trois corps de logis ;
  • aux 2 et 4, maison du maître verrier Maurice Bordereau, maison du XXe siècle prenant appui sur le mur de ville du IIIe siècle ;
  • au 3, hôtel dit maison de la Grange ou du maison du corbelier de Belligan, hôtel à cour intérieure du XVIIIe siècle ;
  • aux 5 et 5 bis, hôtel dit maison de la chapelle de la Corbellerie de Saint-Laud, petit hôtel à un corps de logis des XVe et XVIe siècles ;
  • aux 8 et 10, hôtel dit maison canoniale Sainte-Marie, du XVIe siècle ;
  • au 9, hôtel dit maison de la chapelle Saint-Pierre, vestiges du XVe siècle ;
  • au 11, maison de notable du XIXe siècle ;
  • au 12, hôtel dit maison du grand corbelier (partie nord), hôtel à cour antérieure des XVe et XVIIIe siècles ;
  • au 13, hôtel dit maison du Boys ou du corbelier de la Barillière, vestiges des XVe et XVe siècles ;
  • au 14, hôtel dit maison du grand corbelier (partie sud), du XVe ou XVIe siècle, avec élévation en pan de bois sur un bâtiment d'entrée ;
  • aux 15 et 17, hôtel dit maison de la chapelle Sainte-Catherine, du XVe siècle ;
  • aux 16 et 18, puits du XVIe siècle ainsi qu'un hôtel dit maison de Cunault, puis maison canoniale Saint-Maurille des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles (MH PA00108911) ;
  • au 20, hôtel dit maison de l'Archidiaconné d'Outre-Loire, hôtel particulier des XVe, XVIIIe et XIXe siècles, demeure occupée au milieu du XIXe par le peintre angevin Guillaume Bodinier.

Rue Duvêtre

La rue Duvêtre (Louis Duvêtre, 1816-1881, bienfaiteur de la ville) s'étend de la rue du Vollier jusqu'à la rue Saint-Evroult.

Patrimoine architectural :

  • au 2, hôtel des XVIe et XVIIIe siècles ;
  • au 8, maison dit maison de la chapelle de Villeneuve, du XVIIIe siècle.

Rue des Filles Dieu

La rue des Filles-Dieu (congrégation de soignantes du XIIe au XVe siècle) s'étend de la rue du Vollier jusqu'à la rue Donadieu-de-Puycharic.

Patrimoine architectural :

  • au 1, maison dite maison de la chapelle de la Paronnière, des XVIe et XIXe siècles ;
  • au 3, maison dite maison de la chapelle des Filles-Dieu, des XVIe et XVIIe siècles ;
  • au 4, hôtel dit maison de la chapelle de Toucheronde, des XVe et XVIe siècles ;
  • au 5, maison dite de la chapelle Saint-Thibault-le-Vieil ou le Chevalier, du XVIe siècle ;
  • au 7, maison dite de la Tour ou du Croissant, du XVe et XVIe siècles, avec tour d'escalier en tuffeau à l'angle de deux rues (MH PA00108903) ;
  • au 9, maison du XVIIIe siècle ;
  • au 11, maison dite maison de la chapelle Saint-Blaise, du XVIIIe siècle.

Rue Saint Aignan

La rue Saint-Aignan (dénomination liée à l'ancienne église Saint-Aignan) s'étend de la rue Donadieu-de-Puycharic jusqu'à la promenade du Bout-du-Monde.

Patrimoine architectural :

  • au 1, hôtel dit maison de la chapelle Saint-Blaise, dit aussi la Tour, du XVIIIe siècle ;
  • au 4, hôtel dit maison de la chapelle de Saint-Martin, du XVIe siècle ;
  • au 6, hôtel dit maison de la chapelle de la Charpenterie, du XVe siècle ;
  • au 7, hôtel dit maison canoniale Sainte-Croix, ancienne maison romane du XIIe siècle acquise au XIXe par les petites soeurs de Saint-François d'Assise qui y aménage chapelle consacrée à l'Immaculée Conception (MH PA00132703) ;
  • au 8, hôtel dit maison de la Bougaudière, du XVIIIe siècle ;
  • au 9, hôtel dit maison de la chapelle Saint-Nicolas alias Landifer, des XVe, XVIe et XVIIIe siècles ;
  • au 10 et 6 rue des Filles-Dieu, maison dite maison de la chapelle Sainte-Croix alias du Pin, du XVIIe siècle ;
  • au 11, maison de chapelain, dite de la chapelle Saint-Denis, alias les Bretonnières, du XVIIIe siècle ;
  • au 12, maison du XVIIIe siècle ;
  • au 13, maison dite de la chapelle Saint-René, du XVIIIe siècle ;
  • au 16, église paroissiale Saint-Aignan, actuellement maison d'habitation, du XIIIe siècle ;
  • au 19, maison dite de la chapelle Saint-René la Confrérie, des XVe et XIXe siècles ;
  • au 21, hôtel dit maison de la chapelle Saint-Thibault des Ormeaux, du XVe siècle.

Rue du Vollier

La rue du Vollier (dénomination liée à une ancienne maison bourgeoise) s'étend de la montée Saint-Maurice jusqu'à la promenade du Bout-du-Monde.

Patrimoine architectural :

  • aux 1 et 3, hôtel dit maison canoniale Saint-Christophe, du XVe siècle ;
  • au 2, hôtel dit maison de la chapelle de la Rondelle, des XVIIIe et XXe siècles ;
  • au 4, hôtel dit maison canoniale Saint-Paul, puis établissement de bienfaisance des filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus, dit foyer Notre-Dame-de-la-Miséricorde, des XVe, XVIIIe et XIXe siècles ;
  • au 5, hôtel dit maison canoniale Saint-Christophe, du XVIIIe siècle ;
  • au 9, maison dite maison de la chapelle Saint-Nicolas alias le Perrier, des XVIIIe, XIXe et XXe siècles ;
  • au 10, hôtel dit maison canoniale Saint-Georges, du XVe siècle ;
  • au 12, hôtel dit maison de la chapelle de Beaulabaise, du XVIIe siècle ;
  • au 13, maison dite maison de la chapelle de Malemort, du XVIIIe siècle ;
  • au 14, hôtel dit maison de la corbellerie le Grand Vollier ou du corbelier de Port-Thibault, du XVIIIe siècle ;
  • au 18, hôtel dit maison de la Chapelle Saint-Christophe, du XVIIIe siècle.

Notes

Photographie du panneau "Cité d'Angers, secteur historique protégé".

Sur le même sujet

Quartier du centre-ville d'Angers
Balade dans le centre-ville d'Angers
Architecture et patrimoine d'Angers
Noms des rues

Sources et annotations

Insee, Cartes de positionnement par commune des Iris de l'agglomération (unité urbaine), janvier 2013
• Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), Géoportail - Angers, octobre 2015
• Mairie d'Angers, Dictionnaire des rues, octobre-novembre 2015
• Ministère de la Culture, Base Mérimée - Angers (rue), novembre 2015
• Mairie d'Angers (Daniel Prigent et Stéphanie Vitard), Laissez-vous conter La Cité, la Ville et la Doutre, 2006

Monuments historiques > Patrimoine d'Angers > Patrimoine de la Cité

numéro

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

Institut national de la statistique et des études économiques

Institut national de l'information géographique et forestière