Coupage

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire) En Anjou

coupage

Mot

Nom commun, masculin singulier, coupages au pluriel.

En Anjou, coupage (prononcé coupaige) désigne la nourriture verte destinée aux bestiaux (trèfle…), fourrage vert coupé à la faux ou la faucille.

En Maine-et-Loire au XIXe siècle : « Coupages. — On nomme ainsi des plantes fourragères coupées en vert (vesceaux, jarosses, etc.), qui permettent d'attendre la maturité des foins. ». (A.-É. Robert et E. Gasté, Usages ruraux)

Utilisation que l'on trouvait aussi en Mayenne au XIXe.

En viticulture, coupage désigne mélanger des vins d'origines différentes.

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi pansion, jarosse, métives, dard.
  • Anatole-Édouard Robert et Eugène Gasté, Dictionnaire des usages ruraux et urbains de Maine-et-Loire, E. Barassé imprimeur-libraire, 1872, p. 81
  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, dans Mémoires de la Société académique de Maine-et-Loire, Lachèse et Dolbeau, t. XXXVI, 1881, p. 305-306
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 1er, p. 235
  • Émile Littré, Dictionnaire de la langue française, t. 1, 1873 (coupage, nom donné en Mayenne aux vesces, jarosses, maïs, etc. fauchés en vert)
  • Dictionnaire de l'Académie française, Huitième édition, t. 1, 1932 (coupage)


tome

page