Vesceau

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire) En Anjou

vesceau

Mot

Nom commun, masculin singulier, vesceaux au pluriel. Diminutif de vesce.

En Anjou, vesceau désigne la vesce (vicia), plante fourragère annuelle.

Citation

« Hist. — Chaque année, toutes les terres reçoivent une culture quelconque, en froment, avoine, colza, lin, choux, navet, vesceau, mais, trèfle, luzerne. » (DENIAU, Hist. de la V., I, 541.) — « C'est alors qu'ils avaient des regards de contentement et presque d'amoureux pour l'avoine qui levait, pour le vesceau en fleur, pour les javelles de blé. » (R. BAZIN, Les trois gars de la Haussière. Dans le Pays bleu, 1er .) » (Verrier et Onillon, gloss, II, 318)

« Depuis la fin de février jusqu'au commencement de juin, mes bêtes à cornes n'ont presque été nourries qu'avec des navets et des choux. Je réserve mon vesceau d'automne pour faire du foin. La végétation de celui que j'ai semé dans le mois de février, ayant été retardée par la sécheresse, je n'y compte plus que pour graine. Le sarrazin , dont l'apparence était très-belle, a souffert par les mêmes causes.
Je crois qu'il est urgent de profiter du temps qui nous reste et de saisir les moments les plus favorables pour semer du sarrazin et du vesceau, des navets, planter des betteraves, des choux, du colza et surtout des pommes de terre, que je regarde comme la nourriture par excellence , quoique je n'en aie point fait usage l'an dernier, par suite du prix avantageux auquel j'ai trouvé à les vendre. »
(Laurent, Bull. agr., 1834, 98)

« Coupages. — On nomme ainsi des plantes fourragères coupées en vert (vesceaux, jarosses, etc.), qui permettent d'attendre la maturité des foins. » (A.-É. Robert et E. Gasté, Usages ruraux au XIXe siècle)

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi voisée, pansion, métives.
  • M. Thomas, Note sur les récoltes intercallaires considérées comme moyen de remédier à la disette des fourrages dans les années de sécheresse, dans Bulletin de Société industrielle et agricole d'Angers et du département de Maine-et-Loire, 4e année - 1833, impr. de Ernest Le Sourd, 1834, p. 96 (et p. 98, Note de M. Laurent)
  • Jean-Pierre Guépin, Flore de Maine et Loire,Troisième édition, Lainé frères impr.-libr., 1845, p. 393
  • Anatole-Édouard Robert et Eugène Gasté, Dictionnaire des usages ruraux et urbains de Maine-et-Loire, E. Barassé imprimeur-libraire, 1872, p. 81
  • Pierre Aimé Millet de la Turtaudière, Faune des invertébrés de Maine-et-Loire comprenant les 2e, 3e et 4e embranchements du règne animal, ou seconde partie de la faune de la Maine-et-Loire, Tome second, E. Barassé impr.-libr., 1872, p. 185
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 2e, p. 318
  • Le Cultivateur des progrès agricoles, et bulletin du cercle agricole de Paris, Janvier 1837, 9e année, 1er cahier, Volume XIII, p. 259


numéro

tome