Fédération de pêche en Maine-et-Loire

De Wiki-Anjou
Fédération de pêche en Maine-et-Loire
Logo.
Champs d'action Fédération départementale
Domaine Pêche (halieutique)
Localité Maine-et-Loire
Notes Ass. reconnue d'utilité publique
Sport en Maine-et-Loire (49)
Loisirs et culture
Activités sportives
Agenda
Ajouter une association

La Fédération de Maine-et-Loire pour la pêche et la protection du milieu aquatique (FDPPMA) est une association angevine qui regroupe les pêcheurs pratiquant en eaux douces du département, et gère la pêche de loisir dans les cours d'eau.


Les associations agréées de pêche (AAPPMA) sont regroupées en une fédération dans chaque département[1]. En Maine-et-Loire, la fédération départementale de pêche, reconnue d'utilité publique, a pour missions la promotion de l'activité, la valorisation du patrimoine piscicole et tout ce qui concerne l'activité, la protection du milieu aquatique, le soutien des associations de pêche du département et la surveillance de la pêche. L'association est définie par la loi relative au contrat d'association du 1er juillet 1901 et par les articles L434-3 et R434-26 du Code de l'environnement. Son siège se situe à Brissac-Quincé[2]. Elle fait partie de la Fédération nationale de la pêche en France, réseau associatif regroupant 94 fédérations départementales, rassemblant 3 700 associations agréées[3].

En 2016, la Fédération angevine regroupait 40 associations agréées de pêche et de protection des milieux aquatiques (AAPPMA)[2], et le département comptait environ 38 000 pécheurs[4]. L'année suivante, 36 000 cartes de pêche ont été vendues[5]. Le Maine-et-Loire compte 8 000 km de cours d'eau[6].

Dans le cadre de ses missions, la Fédération départementale de pêche surveille l'activité par le biais des gardes-pêche qu'elle forme[2], intente des actions en justice quand il y a atteinte au milieu aquatique (comme en 1995 à l'occasion d'une pollution de rivière par des rejets d'hydrocarbures[7]), participe à la gestion des eaux du département (comme en 2018 à l'occasion de la politique d'ouverture des vannes de l'Èvre[8]), etc.

En 2018, à La Jaille-Yvon, Christelle Bertran devient la première femme à présider une société de pêche en Maine-et-Loire[9].

Les pêcheurs professionnels dépendent quant à eux de l'association des pêcheurs professionnels (AAPPBLB). Le département n'en comptait plus que sept en 2017[10].


Photographie d'un pêcheur.

Renseignements - Fédération de pêche 49

• Montayer, Brissac-Quincé, 49320 Brissac-Loire-Aubance.
Tél. 02 41 87 57 09.
• Site web fedepeche49.

Sur le même sujet

Les coins de pêche
Liste des cours d'eau de Maine-et-Loire
LPO Anjou
Fédération de chasse
Loisirs et tourisme en Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. Article L434-3 du Code de l'environnement (« Dans chaque département, les associations agréées de pêche et de pisciculture (…) sont obligatoirement regroupées en une fédération départementale. »)
  2. a, b et c Fédération de Maine-et-Loire pour la pêche et la protection du milieu aquatique, Fédération, avril 2018
  3. Fédération nationale de la pêche en France et de la protection du milieu aquatique, avril 2018
  4. Angers info (Ophélie Raymond), Ouverture de la pêche du brochet et du sandre en Maine-et-Loire à partir du 1er Mai, 25 avril 2017
  5. Le Courrier de l'Ouest, Maine-et-Loire Le président de la fédération départementale de pêche écarté , 25 avril 2018
  6. Conseil départemental de Maine-et-Loire, Veiller à la qualité des eaux et rivières, avril 2018
  7. Denis Seguin, Pollution de rivière par des rejets d'hydrocarbures en provenance de cuves de stockage appartenant à un transporteur routier (…), dans Revue Juridique de l'Environnement, 2, 1997, pp. 233-239
  8. Ouest-France, Beaupréau. Une nouvelle politique d’ouverture des vannes de l’Èvre, 10 janvier 2018
  9. Ouest-France (Christèle Bourdeau), Ces pêcheurs fiers d'avoir une femme à leur tête, 24 mars 2018
  10. Le Courrier de l'Ouest, Anjou Mais qui en veut aux pêcheurs professionnels de Loire ?, 12 septembre 2017


Association

kilomètres

téléphone

numéro