Brissac-Quincé

De Wiki-Anjou
Brissac-Quincé
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Saumurois
Commune Brissac Loire Aubance
Note(s) Regroupement
du 15 décembre 2016
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Brissac-Quincé est une ancienne commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), au cœur de l'Aubance, à l'ouest de Charcé-Saint-Ellier-sur-Aubance et au nord-est de Vauchrétien. Elle est intégrée depuis 2016 à Brissac Loire Aubance.

Ses habitants se nomment Les Brissacois(es).


Situation administrative

Quincé est rattachée à Brissac (fusion simple) en 1964, qui devient Brissac-Quincé.

Un rapprochement intervient à la fin de 2016 avec la création de la commune nouvelle de Brissac Loire Aubance issue du regroupement des communes de Les Alleuds, Brissac-Quincé, Charcé-Saint-Ellier-sur-Aubance, Chemellier, Coutures, Luigné, Saint-Rémy-la-Varenne, Saint-Saturnin-sur-Loire, Saulgé-l'Hôpital et Vauchrétien[1]. Brissac-Quincé devient une commune déléguée.

Jusqu'alors la commune fait partie de la communauté de communes de Loire-Aubance, et jusqu'en 2014 du canton de Thouarcé dans l'arrondissement d'Angers.

Son code commune (Insee) est 49050 et son code postal est 49320. La commune comptait 2 552 habitants en 2006 et 3 053 en 2014[2].

Histoire et patrimoine

Située sur un axe marchand favorisant son développement, très vite apparaît une place forte. Au XIe siècle Foulques Nerra y construit un château-fort, reconstruit au milieu du XVe siècle par Pierre de Brézé.

Éléments du patrimoine[3] :

  • La chapelle de l'ancien prieuré Notre-Dame-de-la-Colombe (inscrite MH) des XIIIe et XVe siècles ;
  • Le château de Brissac (classé MH), du XIe au XVIIe siècle ;
  • L'église Saint-Alman, ancienne église paroissiale de Quincé (inscrite MH), des XIe, XVe et XVIIe siècles ;
  • L'église Saint-Vincent de Brissac (classée MH), du XVIe siècle ;
  • Le mausolée des ducs de Brissac (inscrit MH), du début du XIXe siècle ;
  • Le moulin à eau dit le Moulin (bourg), du XXe siècle.

Culture et loisirs

Manifestations : L'histoire du festival d'Anjou fait ses débuts en 1950 au château de Brissac, sous la direction de René Rabault. Tous les ans s'y déroule aussi la fête de la rillaudée[4], dont 2016 en a été la 47e édition, et en fin d'année, grand marché animé de Noël[5].

Équipements : Présence de plusieurs équipements comme la piscine communautaire gérée par la communauté de communes Loire-Aubance[6].

La Fédération de pêche en Maine-et-Loire a son siège sur son territoire.

Commune viticole

Le vignoble de Brissac s'est développé notamment avec le Cabernet d'Anjou, et plus récemment les appellations Anjou-Villages et Coteaux-de-l'Aubance.

L'AOC Anjou-Villages, vignoble de la vallée de la Loire, est une production de vin rouge dont l'aire géographique s'étend sur les communes d'Aubigné-sur-Layon, Beaulieu-sur-Layon, Bellevigne-en-Layon, Blaison-Saint-Sulpice, Bouchemaine, Brigné, Chalonnes-sur-Loire, Champ-sur-Layon, Champtocé-sur-Loire, Chanzeaux, Charcé-Saint-Ellier-sur-Aubance, Chaudefonds-sur-Layon, Cléré-sur-Layon, Concourson-sur-Layon, Coutures, Faveraye-Mâchelles, Faye-d'Anjou, La Fosse-de-Tigné, Ingrandes-Le Fresne sur Loire, La Jumellière, Martigné-Briand, Mauges-sur-Loire, Le Mesnil-en-Vallée, Montjean-sur-Loire, Notre-Dame-d'Allençon, Nueil-sur-Layon, Passavant-sur-Layon, La Possonnière, Rablay-sur-Layon, Rochefort-sur-Loire, Saint-Aubin-de-Luigné, Saint-Georges-sur-Layon, Saint-Georges-sur-Loire, Saint-Germain-des-Prés, Savennières, Tancoigné, Terranjou, Tigné, Trémont, Tuffalun, Val-du-Layon, Valanjou et Les Verchers-sur-Layon, ainsi que dans les Deux-Sèvres sur les communes de Bouillé-Loretz, Bouillé-Saint-Paul, Val en Vignes. Les terrains sont des sols développés sur schistes avec recouvrement possible de formations graveleuses[7].

Autour de Brissac, entre la Loire et le Layon, se trouve l'appelation Anjou-Villages-Brissac dont la production de vin rouge s'étend sur les dix communes de Brissac-Loire-Aubance, Denée, Les Garennes-sur-Loire, Mozé-sur-Louet, Mûrs-Erigné, Saint-Jean-des-Mauvrets, Saint-Melaine-sur-Aubance, Saint-Saturnin-sur-Loire, Soulaines-sur-Aubance et Vauchrétien[8].

Espace et territoire

Brissac-Quincé s'étend sur 9,76 km² (976 hectares) et son altitude varie de 33 à 78 mètres[9]. Son territoire se situe sur les plateaux de l'Aubance[10]. Venant de la commune voisine de Saint-Saturnin-sur-Loire, la rivière l'Aubance la traverse[11].

Promenades et balades : le bois de Brissac, l'étang Montayer, l'étang des Moines[12]. La zone de la forêt de Brissac est classée espace naturel sensible (ENS)[13].

À découvrir, le parc du château et le manoir de la Groye[14].


Notes

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BSFL-2016-115, du 6 septembre 2016 — Voir création de la nouvelle commune de Brissac-Loire-Aubance (2016).
  2. Population des communes de Maine-et-Loire, 2006, 2014.
  3. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Brissac-Quincé), mars 2012
  4. Mairie de Brissac-Quincé, Manifestations sur la commune, février 2011
  5. Anjou tourisme (Agence départementale du tourisme), Magazine Anjou émotions, numéro de novembre 2016, p. 101
  6. Mairie de Saint-Rémy-la-Varenne, Equipements sportifs, septembre 2016
  7. Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), Fiche produit - Anjou Villages, 28 janvier 2019
  8. Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), Fiche produit - Anjou Villages Brissac, 28 janvier 2019
  9. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  10. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  11. IGN et BRGM, Géoportail (Brissac-Quincé), février 2011 — Voir Aubance.
  12. Mairie de Brissac-Quincé, octobre 2014
  13. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
  14. Le Courrier de l'Ouest, Maine-et-Loire. Une cinquantaine de jardins d'exception à découvrir, 30 mai 2018
Voir aussi Brissac dans l'encyclopédie Diderot (1751) et Plan de Brissac (1764).

Autres données

Liste des communes en 2016
Altitudes en 2014
Populations 2013, en vigueur au 1er janvier 2016
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

appellation d'origine contrôlée

kilomètres carrés

numéro

page

Institut national de l'origine et de la qualité

Institut national de l'information géographique et forestière

Bureau de recherches géologiques et minières