L'obituaire des Cordeliers d'Angers par L. Guilloreau (livre)

De Wiki-Anjou
Langue et littérature angevine
Document   L'obituaire des Cordeliers d'Angers : 1216-1710
Auteur   Léon Guilloreau
Année d'édition   1902
Éditeur   E.-M. Lelièvre (Laval)
Note(s)   Collection Mélanges et documents concernant l'histoire des provinces d'Anjou et du Maine





Livre. Registres d'Anjou. L'obituaire des Cordeliers d'Angers : 1216-1710, par Léon Guilloreau (1861-1922), Collection Mélanges et documents concernant l'histoire des provinces d'Anjou et du Maine, E.-M. Lelièvre (Laval), 1902. Monographie imprimée (notice BnF).

Les moines Cordeliers, frères franciscains dont l'ordre est fondé par saint François d'Assise, sont présents à Angers à partir du XIIIe siècle, dans un couvent installé par l'évêque Guillaume de Beaumont. Ils bénéficient de l'appui de grandes familles comme les Beauveau et les Craon, ainsi que du roi René. Au XVIIe siècle, leur bibliothèque contenait environ 35 000 volumes rares et précieux.


Autres documents : La peste noire en Anjou en 1348, Livre des tournois (1451), Les regrets de Du Bellay (1558), Les six livres de la République (1576), Vocation cavalière de Saumur, Crocodile du Muséum, Dictionnaire de Viollet-le-Duc (1856), Proverbes par de Soland (1858), Société industrielle d'Angers (1858), Villégiature à Angers au XIXe siècle, Indicateur de Millet (1864), Mémoires de la Société académique (1865), Usages de Maine-et-Loire (1872), Dictionnaire de Port (1874-1878), Bulletin de la Société des sciences de Cholet (1883), Notice de Milon (1889), Glossaire de Verrier et Onillon (1908), L'Anjou historique (1909), L'Anjou et ses vignes de Maisonneuve (1925).


Attention : La législation protégeant les droits d'auteurs s'applique quel que soit le support d'information utilisé. Plus d'informations sur la page du fichier.