La Séguinière

De Wiki-Anjou
La Séguinière
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Arrondissement arr. de Cholet
Canton cant. de Sèvremoine
Intercommunalité ca Agglom. du Choletais
Code Insee, postal 49332, 49280
Habitants Les Ziniérais(es)
Données locales altitudes, coordonnées, populations, superficies
Site web site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

La Séguinière est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans les Mauges, à l'ouest de Cholet et au sud de Bégrolles-en-Mauges.


Situation administrative

La commune de La Séguinière est membre de la communauté d'agglomération Agglomération-du-Choletais, et se trouve dans le canton de Sèvremoine (av. 2015 Cholet-1) et l'arrondissement de Cholet[1].

Son code commune (Insee) est 49332 et son code postal est 49280. Les habitants se nomment les Ziniérais et les Ziniéraises[2]. Sa population est de 3 506 habitants en 1999 et de 4 150 en 2017[3]. La commune appartient à l'Unité urbaine de La Séguinière, à l'Aire d'attraction des villes de Cholet, à la Zone d'emploi de Cholet et au bassin de vie de Cholet[1].

Mairie : avenue Abbé Chauveau, 49280 La Séguinière (tél. 02 41 56 90 53, courriel laseguiniere).

Histoire et patrimoine

Le territoire fait partie aux Ve-IXe s. de l'antique Tiphalie (Pagus theofalgicus, pays des Tiffauges). Au Moyen Âge, La Séguinière est une châtellenie située en Marches communes de Poitou et d'Anjou. La paroisse dépend de l'évêché de Poitiers, puis de Mazillais et plus tard de La Rochelle. Un château est élevé au nord du bourg, sur la rive droite de La Moine. Quand les territoires des dites Marches sont attribués à la sénéchaussée d'Angers, La Séguinière continue de faire partie, pour l'impôt, de la généralité de Poitiers. Au millieu du XVIIIe, la châtellenie, unie notamment aux seigneuries de la Treille, de Saint-André-de-la-Marche, de la Rivière-Sauvageau, est érigée en marquisat de Beauvau. Au XVIIIe siècle, La Séguinière relève de l'élection et des aides de Montreuil-Bellay, de la sénéchaussée et du présidial d'Angers[4],[5].

Éléments du patrimoine[6],[4],[7] :

  • La chapelle Notre-Dame-de-Toute-Patience, des XVe, XVIe, XVIIIe, XIXe et XXe siècles, avec chœur du XIIe-XIIIe siècle ;
Photographie de l'église Notre-Dame
L'église Notre-Dame
  • L'église Notre-Dame (inscrite MH), construction principalement du XVIe siècle, en granit et couverte de tuiles rondes, avec contreforts carrés et clocher latéral à toit plat, vitraux du chœur provenant de la chapelle du Grand Séminaire d'Angers ;
  • La ferme de Vielmur, du XIXe siècle ;
  • La fontaine dite fontaine-des-Morts, du XIXe siècle ;
  • La maison dite logis de la Marche, du XXe siècle (Henri Enguehard architecte) ;
  • Les manoirs de Beaucou, de la Forêt (XVIe et XIXe), de la Marche (XVe et XVIe), de la Renolière (XVe, XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe) ;
  • Le mégalithe dit le rouler des Châteliers (Préhistoire) ;
  • Le moulin à vent dit moulin de la Chapelière, du XVIIIe siècle ;
  • Le pont dit le Vieux-Pont, du XVe, monument à trois arches en meulière de granit, rénové en 2014.

L'industrie de la chaussure est fortement implantée dans le Choletais au XIXe siècle. Elle est essentiellement rurale et comprend alors 140 usines situées à Andrezé, Bégrolles, Le May, Montfaucon, Saint-Macaire, Saint-Pierre-Montlimart, La Tessouale et La Séguinière[8].

Au milieu de ce même siècle, il existe plusieurs fours à briques et à carreaux sur la commune[9]. On en trouve encore la trace au XXIe siècle avec le leader français de la brique terre cuite Bouyer-Leroux[10].

Loisirs et culture

La bibliothèque fait partie du réseau des bibliothèques du Choletais[11].

Une soixantaine de choristes composent l'ensemble vocal Ségui'Singers, une chorale alliant chansons contemporaines et mise en scène[12].

Photographie de la mairie.
La mairie

On pratique sur la commune plusieurs sports : le tennis[13], la gymnastique (ASEG, Association sports et gymnastique)[14], le volley-ball (Séguinière volley)[15], etc. Le 32e grand prix cycliste de La Séguinière s'est déroulé en septembre 2020 ; organisé par La Séguinière vélo sport en collaboration avec Saint-Léger cyclisme[16].

Zone commerciale

Proche de Cholet, la commune comporte une importante zone commerciale (de la Ménardière), Marques Avenue, centre de marques où l'on trouve diverses enseignes comme Aigle, Catimini, Bébéconfort, Ikks, Oxbow, Quicksilver, Galeries Lafayette, Yves Delorme, etc[17],[18],[19]. La zone commerciale s'est agrandie de 1 200 m2 en 2011, portant sa surface totale à 10 850 m2[20].

Espace et territoire

Située à quelques kilomètres au nord-ouest de Cholet, La Séguinière s'étend sur 31,15 km2 (3 115 hectares) et son altitude varie de 48 (à la jonction de la Moine avec le ruisseau de la Tannerie) à 139 mètres (lieu-dit Les Rambouillères)[21],[2]. Son territoire se situe sur le plateau des Mauges[22]. Venant de la commune voisine de Cholet, la rivière la Moine traverse son territoire, d'Est en Ouest[4],[23].

Présence de plusieurs sentiers de randonnées :

  • Sentier d'interprétation, le long de la rivière la Moine, à partir du moulin de la Cour ;
  • Sentier Sur les pas du Père de Montfort, la découverte du patrimoine architectural de la commune ;
  • Chemin de Tiffauges à l'étang Ruiné, balade à travers la campagne.

L'office de tourisme est celui du Choletais[24].

Notes

Bibliographie

• Emmanuel Naud, C'était hier, La Séguinière, Éd. Hérault (Maulévrier), 1998 (ISBN 2-7407-0143-9)
• Yannick Chiron, Laurent Manceau et René Sourisseau, La Séguinière dans la guerre 14-18, Éditions Pays & terroirs (Cholet), 2018 (ISBN 978-2-7516-0359-4)

Sources et annotations

  1. a et b Insee, Géographie administrative et d'étude - La Séguinière (49332), 2020
  2. a et b Mairie de La Séguinière, Mot du Maire, 2013-2020
  3. Population de Maine-et-Loire (1999, 2017)
  4. a, b et c Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. IV (S-Z), H. Siraudeau et Cie (Angers), 1996, 2e éd. (1re éd. 1878), p. 371-376
  5. Dictionnaire Célestin Port de 1996, op. cit., t. 4, p. 530 (Thiplalie ou Theifalie)
  6. Ministère de la Culture, Base architecturale Mérimée (La Séguinière), 2012
  7. Mairie de La Séguinière, Tourisme Patrimoine - Présentation, 2016-2019
  8. Jacques Jeanneau, Chronique angevine, dans Norois, no 22, avril-juin 1959, p. 226
  9. Dictionnaire Célestin Port de 1996, op. cit., t. 4, p. 375
  10. Terre cuite Bouyer-Leroux, août 2018
  11. E.changes (réseau des bibliothèques du choletais), Les bibliothèques, octobre 2017
  12. Ouest-France, La Séguinière. Les Ségui'Singers reprennent les répétitions, 17 septembre 2020
  13. Le Courrier de l'Ouest, La Séguinière. Tennis : l'année s'annonce compliquée, 8 septembre 2020
  14. Le Courrier de l'Ouest, La Séguinière. De la gym et du Pilates avec l'ASEG, 15 septembre 2020
  15. Le Courrier de l'Ouest, La Séguinière. La Séguinière volley recherche des joueuses, 16 septembre 2020
  16. Le Courrier de l'Ouest, La Séguinière. Un 32e grand prix cycliste apprécié des coureurs, 12 septembre 2020
  17. Associations des exploitants des centres Marques Avenue, La Séguinière, 2010-2020
  18. LSA - Libre Service Actualités (Daniel Bicard), Les centres de marques en France en 10 chiffres-clés, 28 février 2019
  19. Le Figaro (Jean-Yves Guérin), Les Galeries Lafayette ouvrent des nouveaux magasins d'usine en France, 15 octobre 2015
  20. Ouest-France, La Séguinière : Marques avenue ouvre 1 200 m2 supplémentaires, 8 juin 2011
  21. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  22. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  23. Pierre-Aimé Millet de La Turtaudière, Indicateur de Maine et Loire, t. 1er, Cosnier et Lachèse (Angers), 1864, p. 67-68
  24. Mairie de La Séguinière, Office de tourisme du Choletais, 2015-2019
Voir aussi les formes anciennes du nom.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres

tome

opus citatum (ouvrage cité)

Institut national de l'information géographique et forestière