Muséum des sciences naturelles d'Angers

De Wiki-Anjou
Muséum d'Angers
Thème Sciences naturelles
Contenus Zoologie, sciences de la Terre, botanique et Préhistoire
Localité Angers
Administration Ville d'Angers
Agenda du Maine-et-Loire (49)
Loisirs et culture
Liste des musées
Agenda
Ajouter une salle ou un musée

Le Muséum des sciences naturelles d'Angers est un établissement culturel angevin situé en Maine-et-Loire. Il comporte notamment des collections préhistoriques, géologiques et paléontologiques.


Le musée

Ouvert au public en 1801, sous l'appellation initiale de Muséum d'histoire naturelle, il héberge environ 600 000 objets classés dans quatre domaines : la zoologie, les sciences de la Terre, la botanique et la Préhistoire. Le muséum est établi en centre ville d'Angers au sein de deux bâtiments : le site central et siège, 43 rue Jules Guitton, et le site de l'arboretum Gaston-Allard, 9 rue du château d'Orgemont.

Le Muséum d'Angers est labellisé Musée de France au sens de la loi 2002-5 du 4 janvier 2002. Il a reçu 24 432 visiteurs en 2014[1]. Un de ses bâtiments, l'hôtel Demarie-Valentin (39 à 49 rue Jules-Guitton), a été inscrit aux Monuments historiques en 1995[2],[3].

En 2013, après avoir été déplacés en raison de travaux, les ossements de baleine font leur retour dans la salle d'exposition de paléontologie du muséum d'Angers[4]. L'année suivante, le musée reçoit pendant deux mois l'exposition « Zoos humains », lancée en 2011 au musée du quai Branly à Paris[5]. Cette même année, la ville d'Angers fait l'acquisition d'une collection de plusieurs milliers de fossiles pour le compte du Muséum des sciences naturelles[6]. En 2015, il présente la plus ancienne plante ligneuse au monde[7], et héberge un squelette d'okapi, animal de la famille des girafes vivant au Congo[8]. Un grand reptile marin vieux de 90 millions d'années, extrait d'une cave troglodyte de Tuffalun, est exposé en 2017 au muséum[9].

Durant la période de confinement d'avril 2020, le musée d'histoire naturelle propose au public de visiter ses collections par le biais d'un jeu vidéo[10].

Les collections

Sans compter les collections préhistoriques, les collections géologiques et paléontologiques représentent plus de 50 000 spécimens. Les collections d'histoire naturelle sont initialement constituées à partir de 1790 par le botaniste angevin Gabriel Éléonore Merlet de la Boulaye, mais seront pillées durant la guerre de Vendée en 1793[11].

Parmi des spécimens remarquables exposés au public on compte[2] :

  • les poissons du Monte Bolca (apportés par Napoléon Ier en 1797), du gisement de fossiles en Italie ;
  • la reconstitution du cabinet de travail de l’entomologiste Gustave Abot ;
  • un pigeon migrateur naturalisé, un œuf de grand pingouin ;
  • un okapi (Okapia johnstoni) et son squelette ;
  • un fossile composite de Metaxytherium (genre de mammifère marin éteint) ;
  • un crâne fossile de Palaeotherium (genre de mammifères ongulés éteint) ;
  • le spécimen-type de la baleine des faluns, Pelocetus mirabilis ;
  • des grès à plantes, troncs de Lepidodendron ;
  • une pépite d'or, un bloc de quartz aciculaire radié ;
  • la météorite d'Angers (tombée en 1822 dans un quartier d'Angers) ;
  • un coco fesse, un fruit de Corozo, du bois rose de Guyane ;
  • et des ossements de Néandertal de Roc-en-Pail (gisement paléolithique de Roc-en-Pail à Chalonnes-sur-Loire).

Une naturalisation ancienne d'un crocodile fait l'objet d'une très ancienne mention dans les registres du Muséum des sciences naturelles d'Angers, probablement issue des saisies révolutionnaires à la fin du XVIIIe siècle[12].

L'herbier du muséum (350 000 collectes) est constitué de trois collections importantes : l'herbier général, l'herbier du centre de la France d'Alexandre Boreau (1803-1875) et celui de James Lloyd (1810-1896)[2],[13].


Notes

Renseignements - Muséum des sciences naturelles

• 3 rue Jules Guitton, 49100 Angers.
Tél. 02 41 05 48 50.
• Courriel museum.angers.
• Page web (ville d'Angers) angers-museum.

Sur le même sujet

Restauration du crocodile
Flore et faune de Maine-et-Loire
Archéologie
Liste des musées de Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. Fréquentation des musées de France, données 2014
  2. a, b et c Ville d'Angers, Le Muséum des sciences naturelles, 2017-2019
  3. Ministère de la Culture, Base Mérimée : Hôtel Demarie, actuellement musée d'histoire naturelle (PA00135543), 13 octobre 2015
  4. Ouest-France, Insolite. Retour de la baleine au muséum d'Angers, 2 mai 2013
  5. Ouest-France, Exposition Zoos humains au Muséum d'Angers, 19 juillet 2014
  6. Ouest-France, Le muséum acquiert une collection de fossiles, 26 novembre 2014
  7. Le Courrier de l'Ouest, Angers. La plus ancienne plante ligneuse au monde intègre le muséum des Sciences, 11 mai 2015
  8. Ouest-France, Un nouveau locataire au Muséum d'Angers, 3 septembre 2015
  9. Le Maine Libre, Maine-et-Loire. Le fossile d'un grand reptile marin rarissime découvert, 4 mai 2017
  10. Ouest-France, Insolite. Le Museum d’Angers pourra se visiter… grâce au jeu vidéo Animal crossing !, 7 avril 2020
  11. Ville d'Angers - Muséum des sciences naturelles, Collections, 2018-2019
  12. Michel Beucher et Miguel Prôa, La restauration du crocodile historique du Muséum des Sciences naturelles d’Angers, dans CeROArt, novembre 2019 (article)
  13. Muséum national d'histoire naturelle (MNHN), ANG - Muséum des Sciences Naturelles d'Angers, 2020


numéro

téléphone