Astheûre : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
(aussi)
m (Catégorie:Locution en angevin)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
Locution adverbiale.
 
Locution adverbiale.
  
En Anjou, ''astheûre'' (ou ''à c’t’heûre'') pour à cette heure, maintenant, actuellement. On trouve plusieurs formes : ''à c’t’heûre'', ''ast’heure'' ou ''astheûre''.
+
En Anjou, ''astheûre'' (ou ''à c't'heûre'') pour à cette heure, maintenant, actuellement. On trouve plusieurs formes : ''à c't'heûre'', ''ast'heure'' ou ''astheûre''.
 +
 
 +
Exemple : Que fais-tu à c’ t’ heure ? ([[Un sonnet en patois angevin de Ch.-L. Livet|Ch.-L. Livet]])
  
 
Également utilisé dans d'autres régions comme en Touraine, en Bretagne ou en Argonne, ainsi qu'en Belgique (Wallonie) sous la forme ''à c’t’heûre'', et au Canada (Québec) sous la forme ''astheure''.
 
Également utilisé dans d'autres régions comme en Touraine, en Bretagne ou en Argonne, ainsi qu'en Belgique (Wallonie) sous la forme ''à c’t’heûre'', et au Canada (Québec) sous la forme ''astheure''.
Ligne 18 : Ligne 20 :
 
{{-DicoNotes-}}
 
{{-DicoNotes-}}
 
* Voir aussi le mot [[harsoir]], [[hiar]], [[anhuit]], [[désamain]].
 
* Voir aussi le mot [[harsoir]], [[hiar]], [[anhuit]], [[désamain]].
 +
* Ch.-L. Livet, ''Un sonnet en patois angevin ({{XVIIs}})'', dans la ''Revue de l'Anjou et de Maine et Loire'', troisième année, tome deuxième, Libr. de Cosnier et Lachèse, 1854, p. 125 (ast' heure, à c' t' heure)
 
* Charles Ménière, ''Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes'', Lachèse et Dolbeau,1880, p. 209 (a c-t-heure) et p. 228 (astheure)
 
* Charles Ménière, ''Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes'', Lachèse et Dolbeau,1880, p. 209 (a c-t-heure) et p. 228 (astheure)
 
* Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, ''Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou'', Germain & Grassin, 1908, t. 1{{er}}, p. 14 (a c-t-heure), p. 54 (assheure) et p. 55 (astheure)
 
* Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, ''Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou'', Germain & Grassin, 1908, t. 1{{er}}, p. 14 (a c-t-heure), p. 54 (assheure) et p. 55 (astheure)
 
* Dominique Fournier, ''Mots d'Galarne'', Cheminements , 1998, p. 18 (astheûre, à c't'heûre, ast'heure)
 
* Dominique Fournier, ''Mots d'Galarne'', Cheminements , 1998, p. 18 (astheûre, à c't'heûre, ast'heure)
 +
 
* René Coursault, ''Contes naïfs et nouvelles facétieuses - Le parler tourangeau'', Maisonneuve & Larose, 1990, p. 108 (à c't'heûre)
 
* René Coursault, ''Contes naïfs et nouvelles facétieuses - Le parler tourangeau'', Maisonneuve & Larose, 1990, p. 108 (à c't'heûre)
 
* Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo, ''Annales de la Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo'', 1903, p. 58 (à c't'heûre)
 
* Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo, ''Annales de la Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo'', 1903, p. 58 (à c't'heûre)
Ligne 31 : Ligne 35 :
  
 
[[Catégorie:Dictionnaire|a ctheure]]
 
[[Catégorie:Dictionnaire|a ctheure]]
[[Catégorie:Parlers de l'Anjou|a ctheure]]
+
[[Catégorie:Locution en angevin‎|a ctheure]]

Version actuelle datée du 7 décembre 2019 à 04:40


Parler angevin

Dictionnaire des mots de l'Anjou

Mots concernant le territoire angevin et son patois.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
astheûre, à c’t’heûre

Locution

Locution adverbiale.

En Anjou, astheûre (ou à c't'heûre) pour à cette heure, maintenant, actuellement. On trouve plusieurs formes : à c't'heûre, ast'heure ou astheûre.

Exemple : Que fais-tu à c’ t’ heure ? (Ch.-L. Livet)

Également utilisé dans d'autres régions comme en Touraine, en Bretagne ou en Argonne, ainsi qu'en Belgique (Wallonie) sous la forme à c’t’heûre, et au Canada (Québec) sous la forme astheure.

Correspondance actuellement, maintenant.

Citation

« Bon ! vlà côr ein’ panne, astheûre ? ça va dev’ni emmardant ! » (É. Joulain)

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi le mot harsoir, hiar, anhuit, désamain.
  • Ch.-L. Livet, Un sonnet en patois angevin (XVIIe siècle), dans la Revue de l'Anjou et de Maine et Loire, troisième année, tome deuxième, Libr. de Cosnier et Lachèse, 1854, p. 125 (ast' heure, à c' t' heure)
  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau,1880, p. 209 (a c-t-heure) et p. 228 (astheure)
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 1er, p. 14 (a c-t-heure), p. 54 (assheure) et p. 55 (astheure)
  • Dominique Fournier, Mots d'Galarne, Cheminements , 1998, p. 18 (astheûre, à c't'heûre, ast'heure)
  • René Coursault, Contes naïfs et nouvelles facétieuses - Le parler tourangeau, Maisonneuve & Larose, 1990, p. 108 (à c't'heûre)
  • Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo, Annales de la Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo, 1903, p. 58 (à c't'heûre)
  • Louis Lallement, Contes rustiques et folk-lore de l'Argonne, A. Robat, 1913 (à c't'heûre)
  • J.-G. Carmanne, Bulletin de la Société liégeoise de littérature wallonne, volume 5, 1862, p. 90 (à c't'heûre)
  • Administration canadienne de l'immigration, Pour nos cousins de France en visite au Québec, document de 1967 (astheure)


page

tome