Aubigné-sur-Layon

De Wiki-Anjou
Révision datée du 9 novembre 2019 à 06:56 par Franck-fnba (discussion | contributions) (cplt)
Aubigné-sur-Layon
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Arrondissement arr. d'Angers
Canton cant. de Chemillé-Melay
Intercommunalité cc Loire Layon Aubance
Code Insee, postal 49012, 49540
Habitants Les Aubignois(es)
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Site web Site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Labellisée Petite cité de caractère, Aubigné-sur-Layon est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), au sud-est de Faveraye-Mâchelles et au sud-ouest de Martigné-Briand.


Situation administrative

La commune a changé de nom par deux fois, en 1800, Aubigné-Briant devenant Aubigné, et en 1994, Aubigné devenant Aubigné-sur-Layon[1].

Elle est membre de la communauté de communes Loire-Layon-Aubance, après disparition de celles des Coteaux-du-Layon, et se trouve dans le canton de Chemillé-Melay et l'arrondissement d'Angers, après avoir été dans celui de Saumur avant 2017[1].

Son code commune (Insee) est 49012 et son code postal est 49540. Ses habitants se nomment les Aubignois et les Aubignoises.

Mairie : 30 rue Nationale, 49540 Aubigné-sur-Layon (tél. 02 41 59 40 19, courriel aubignesurlayon).

Histoire et patrimoine

Au XVe siècle, Aubigné a le caractère d'une ville, comprenant sa forteresse, son église, son prieuré, sa chapelle, son hôpital, ses halles et ses hôtels[2]. Au XVIIIe siècle, Aubigné dépend de l'élection et de la sénéchaussée de Saumur[3].

Éléments du patrimoine[4] :

  • Le château d'Aubigné (inscrit MH), des XIe et XVe siècles, avec deux hautes tours carrées et de profondes caves[3] ;
  • La commanderie d'Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem Saint-Jean, logement remanié au XIXe siècle ;
  • L'église Saint-Denis (classée MH), des XIe au XIXe siècle (architecture romane, clocher du XIIe, décoration intérieure en trompe l'œil), située au cœur du village ;
  • Plusieurs fermes et maisons des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles ;
  • Les fours à chaux de la Croix-Blanche, du XIXe siècle ;
  • Le lavoir du Prieuré (XXe) ;
  • Les maisons de vignerons, dont celle de la rue d'Anjou du XVe-XVIe siècle ;
  • Le moulin à farine le Clos de la Tour, moulin à vent cavier remanié au XIXe siècle ;
  • Le prieuré d'Augustins, des XVe, XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.
Photographie des vestiges du château-fort.
Vestiges du château-fort

Commune viticole

La commune se situe dans l'appellation viticole des Coteaux-du-Layon (AOC)[5], vin blanc liquoreux dont le vignoble est implanté sur la partie sud-est du Massif armoricain et dont l'exposition des coteaux permet l'obtention de vendanges surmûries[6].

Loisirs et culture

L'association Aubigné-Layon Terre de cœur participe à la valorisation du patrimoine d'Aubigné-sur-Layon et organise deux types de manifestations dans l'année, la Fête du patrimoine et des rendez-vous musicaux, comme en 2016 un concert de harpe en l'église Saint-Denis[7].

La Fête du patrimoine d'Aubigné-sur-Layon : vin, art en musique et gastronomie se déroule le dernier dimanche d'août et permet la découverte du village. Les bénéfices participent au financement des travaux d'amélioration engagés par la municipalité. 2018 en a été la 25e édition[8]. L'année suivante, la fête du patrimoine a eu pour thème les légumes anciens[9].

En 2019, Aubigné est par ailleurs labellisé « village fleuri » 4 fleurs depuis quinze ans[10], « petite cité de caractère »[11] et « village de charme »[12].

Espace et territoire

Aubigné-sur-Layon s'étend sur 5,32 km² (532 hectares) et son altitude varie de 36 à 80mètres[13]. Son territoire se situe sur l'unité paysagère du couloir du Layon, dans un paysage de coteaux et de vigne[14]. La rivière du Layon marque sa limite Nord.

Notes

Bibliographie

• Roger Gonnord, Aubigné-sur-Layon se raconte du Moyen Âge à la Révolution, coll. de mémoire d'archives, Association Aubigné-Layon Terre de cœur, 2000

Sur le même sujet

• Les formes anciennes du nom
Aubigné dans l'Indicateur de Maine-et-Loire de Millet (1861)

Sources et annotations

  1. a et b Insee, Code officiel géographique, 1943-2019
  2. Mairie d'Aubigné-sur-Layon, Aubigné sur Layon se raconte, du Moyen-Âge à la Révolution, mars 2016, selon l'ouvrage de Roger Gonnord
  3. a et b Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 1, édition révisée de 1965 par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt, éd. H. Siraudeau et Cie, p. 195-196 (Aubigné-Briant)
  4. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Aubigné-sur-Layon), 2012
  5. Décret 0272 du 24 novembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Coteaux du Layon », JORF 0272 du 24 novembre 2011 page 19757, texte 68.
  6. Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), Aire géographique - Fiche produit - Coteaux du Layon, 28 janvier 2019 (statut FR : AOC - statut CE : AOP)
  7. Ouest-France, Un concert de harpe en l'église remarquable, 7 octobre 2016
  8. Le Courrier de l'Ouest, Aubigné-sur-Layon Le patrimoine en fête ce dimanche, 24 août 2018
  9. Le Courrier de l'Ouest (Marine Pelletier), Aubigné-sur-Layon La Fête du patrimoine remet des légumes anciens au goût du jour, 24 août 2019
  10. France 3 Pays de la Loire (Jean-Marc Lalier), Maine-et-Loire : la commune d'Aubigné-sur-Layon convoite la fleur d'or, 9 mai 2019
  11. Association Petites cités de caractère de France, Aubigné-sur-Layon, octobre 2013 (labels)
  12. Les villages de charmes, Aubigné-sur-Layon, octobre 2013 (labels)
  13. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  14. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres carrés

tome

page

numéro

Institut national de l'origine et de la qualité

appellation d'origine contrôlée

appellation d'origine protégée

Institut national de l'information géographique et forestière