Martigné-Briand

De Wiki-Anjou
Martigné-Briand
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Saumurois
Commune Terranjou
Note(s) Regroupement
du 1er janvier 2017
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
CompléterAideTémoigner

Martigné-Briand est une commune de l'ouest de la France, qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), au nord de Tigné et au sud-ouest de Chavagnes, au cœur du vignoble du Layon. Elle est intégrée depuis 2017 à Terranjou.

Ses habitants se nomment les Martinéen(ne)s.


Situation administrative

La commune a changé de nom en 1891, Martigné devenant Martigné-Briand.

Un rapprochement intervient début 2017 avec la création de la commune nouvelle de Terranjou issue du regroupement des communes de Chavagnes, Martigné-Briand et Notre-Dame-d'Allençon. Martigné-Briand devient une commune déléguée[1].

Jusqu'alors elle est membre de la communauté de communes des Coteaux-du-Layon, et se trouve jusqu'en 2014 dans le canton de Doué-la-Fontaine (arrondissement de Saumur) puis ensuite dans celui de Chemillé-Melay (arrondissement d'Angers[2]).

Son code commune (Insee) est 49191 et son code postal est 49540. Ses habitants sont appelés Martinéens, Martinéennes. Sa population est de 1 705 habitants en 1999 et de 1 952 en 2016[3].

Patrimoine

Ville d'implantation gallo-romaine, avec enceinte fortifiée au Moyen Âge.

Éléments du patrimoine[4],[5] :

  • Les vestiges d'un établissement de bains, des XVIIIe et XIXe siècles ;
  • La chapelle de Saint-Arnoul à Soussigné (classée MH), des XIVe et XVIIIe siècles, avec fresques de la fin du XIVe siècle ;
  • Les chapelles Saint-Léon à Cornu (XIXe), Saint-Lien à Villeneuve (XIXe), Notre-Dame-de-Saint-Jacques et Notre-Dame-de-la-Passion (XIXe), Saint-Blaise et Sainte-Catherine à Maligne (XIXe), Saint-Martin dite chapelle des Noyers (XVIe) ;
  • Les ruines du château de Martigné-Briand (classé MH), premier château Renaissance de l'Anjou ;
  • Le château de Flines, des XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Le château des Noyers (inscrit MH) ;
  • Le château de Villeneuve (inscrit MH), ancienne ferme fortifiée située au milieu des vignobles du Layon, des XVe, XVIe et XIXe siècles ;
  • L'église Saint-Simplicien (inscrite MH), des XIIe et XIXe siècles, historiquement liée au château ;
  • Le four à chaux de la Chapelle-Saint-Martin, du XIXe siècle ;
  • Plusieurs maisons et fermes du XVe au XIXe siècle ;
  • Les manoirs du Tronchay (XVIe-XIXe), de Varennes (XVIIIe-XIXe), de la Villaine (XVIIIe-XIXe), de Maligne (XVIe), de L'Étang (XVe-XIXe), de Pieflon (XVIe-XIXe), de Cornu (XVIIe-XIXe), de l'Augerie (XVe-XVIe), de Vau (XVe-XIXe), de la Gaubertière (XVe-XIXe), de La Calonnière (XVIe-XVIIe) ;
  • Les moulins à vent des Grouas (XVe-XIXe), vestiges du moulin-cavier le Grand Moulin (XVIIIe), moulin-cavier dit moulin-de-Martigné (XIXe), les moulins de Villeneuve (XVIIIe-XIXe), le moulin dit Moulin-Turquais (XIXe), le moulin à eau à dérivation de Taille Pré (XVIe-XIXe) ;
  • Le polissoir de la Grouas (inscrit MH), bloc de grès servant à l'âge de pierre à polir les haches de silex, et menhir (menhir la Pierre Droite des Grouas) attenant.

On trouvait de nombreux moulins à Martigné-Briand (XVIe-XIXe) : douze moulins à vent à cavier, un moulin à vent chandelier, un moulin à vent tour, trois autres moulins à vent de type non identifié, et deux moulins à eau à dérivation[6].

Loisirs et culture

La bibliothèque de Martigné-Briand organise des animations, comme une exposition des œuvres de Rebecca Moineau en 2021[7].

Le club de football l'Entente Sportive du Layon (ESL) est issu de la fusion en 1989 des trois clubs des communes de Martigné-Briand, Tigné et Saint-Georges-sur-Layon[8]. On y pratique aussi la boule de fort, au cercle de la Fuye[9].

Commune viticole

La commune se situe dans l'appellation viticole des Coteaux-du-Layon (AOC)[10], vin blanc liquoreux dont le vignoble est implanté sur la partie sud-est du Massif armoricain et dont l'exposition des coteaux permet l'obtention de vendanges surmûries[11].

Espace et territoire

Martigné-Briand s'étend sur 27,21 km2 (2 721 hectares) et son altitude varie de 26 à 94 mètres[12]. Son territoire se situe sur l'unité paysagère du couloir du Layon[13]. Il est bordé par le Layon, qui fait parfois l'objet de crues[14].

Localités aux alentours : Aubigné-sur-Layon, Brigné, Tigné, Chavagnes, Faveraye-Mâchelles, La Fosse-de-Tigné, Luigné, Saint-Georges-sur-Layon, Thouarcé, Tancoigné[15].

La zone des Coteaux de Martigné-Briand est classée espace naturel sensible (ENS)[16].

À découvrir, les jardins du château de Villeneuve[17].

Randonnées : Le sentier GR 3d (Trèves - Saint Aubin de Luigné) passe par la commune.


Notes

Bibliographie

• Bernard Barreault et François Vandangeon, D'hier à demain : Martigné-BriandHérault (Maulévrier), 1984, 236 pages (notice BnF no FRBNF34764698).

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BSFL-2016-138, du 10 novembre 2016 — Voir création de la nouvelle commune de Terranjou (2017).
  2. Arrêté du préfet de la région Pays de la Loire 2016/SGAR/560, du 27 décembre 2016 (voir 2017).
  3. Population de Maine-et-Loire (1999, 2016)
  4. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Martigné-Briand), 2012
  5. Le Courrier de l'Ouest, Terranjou. Journées du patrimoine en trois endroits, 16 septembre 2021
  6. Ministère de la Culture, Patrimoine architectural Mérimée - Moulins (IA00033269), avant 1987
  7. Le Courrier de l'Ouest, Terranjou. Les pastels de Rebecca Moineau exposés à la bibliothèque, 2 novembre 2021
  8. Le Courrier de l'Ouest, Terranjou. Fin de saison active pour l'ES Layon, 18 juin 2021
  9. Le Courrier de l'Ouest, Terranjou. Boule de fort : le challenge Un homme Une femme à la paire Chéné-Bernard, 8 décembre 2021
  10. Décret 0272 du 24 novembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Coteaux du Layon », JORF 0272 du 24 novembre 2011 page 19757, texte 68.
  11. Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), Aire géographique - Fiche produit - Coteaux du Layon, 28 janvier 2019 (statut FR : AOC - statut CE : AOP)
  12. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  13. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  14. Le Courrier de l'Ouest, Terranjou. Le Layon a débordé de son lit vendredi, 26 janvier 2021
  15. Lion1906 (Lionel Delvarre), Distances à partir de Martigné-Briand (49), juin 2010
  16. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
  17. Le Courrier de l'Ouest, Maine-et-Loire. Une cinquantaine de jardins d'exception à découvrir, 30 mai 2018
Voir aussi, les formes anciennes du nom. Mention de la commune au XIXe siècle dans la carte de Victor Levasseur (1852).

Autres données

Liste des communes en 2016
Altitudes en 2014
Populations 2013, en vigueur au 1er janvier 2016
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres

Bibliothèque nationale de France

numéro

Institut national de l'origine et de la qualité

appellation d'origine contrôlée

appellation d'origine protégée

Institut national de l'information géographique et forestière