Bassicotier

De Wiki-Anjou
Révision datée du 20 mai 2021 à 16:41 par Franck-fnba (discussion | contributions) (Catégorie:Ardoiserie en angevin)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire) En Anjou

bassicotier

Mot

Nom commun, masculin singulier, bassicotiers au pluriel.

Bassicotier, ouvrier des ardoisières qui s'occupe du bassicot chargé de schistes pour être débités. Il a remplacé le hottier qui remontait le schiste dans une hotte sur son dos.

Citation

« Bassicotier, s. m. —Les ouvriers des ardoisières qui s'occupent du bassicot ou du baquet chargé de schistes pour être débités par les ouvriers d'ahaut. On donne le nom de conduiseurs à ceux qui dirigent l'ascension du bassicot. Les bassicotiers ont remplacé les hottiers, autrefois appelés approcheurs de basse, ustensile servant à porter la vendange. » (Ménière, Glossaire)

« En dehors des ouvriers spéciaux chargés de l'entretien du matériel et de la conduite des machines, on distingue quatre classes principales de travailleurs : au fond, les ouvriers d'à-bas et les bassicotiers ; au jour, les ouvriers d'à-haut et les enfants. » (Blavier, Ardoisières)

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi ouvrier d'à-haut, ouvrier d'à-bas, carrayeux, perreyeux, etc.
  • Aimé Blavier, Essai sur l'industrie ardoisière d'Angers (Extrait), dans Bulletin de la Société de l'industrie minérale, Tome IX, IVe livraison, Dunod (Paris), 1864, p. 107
  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, dans Mémoires de la Société académique de Maine-et-Loire, Lachèse et Dolbeau (Angers), t. XXXVI, 1881, p. 238
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin (Angers), 1908, t. 1, p. 77
  • Gérard Linden, Les mots des mines et carrières du Maine-et-Loire, Cheminements (Le Coudray-Macouard), 2004, p. 59