À-haut

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire des mots de l'Anjou

Mots concernant le territoire angevin et son patois.

Aide à la rédaction


Patois angevin (dictionnaire) En patois angevin

à-haut

Mot

Locution adverbiale.

À-haut peut désigner :

  1. L'Est, l'Orient (ex. le vent est d’à-haut, pour le vent est à l'Est). À-haut et à-bas servent à désigner l'Est et l'Ouest.
  2. Nom donné à l'ouvrier ardoisier de surface (de à et haut, altération d'en-haut, locution adverbiale). Ouvrier d’à-haut par opposition à l'ouvrier d’à-bas (voir ce mot). On trouve aussi l'utilisation d'ouvrier d’en haut.
    « Les ouvriers fendeurs étaient désignés sous le qualificatif d’ouvriers d’à-haut. » (F. Soulez Larivière)
  3. En haut, dans la partie la plus haute de (ex. il y a ène grolle jouquée à-haut du léyard, grolle pour corneille, léyard pour peuplier).

Citation

Perrayeur d’à-haut : « Tout au sommet, sous l’abri d’un paillon ou tue-vent, le perrayeur d’à haut débite, avec son ciseau et son maillet de bois, l’ardoise fine, la carrée, le poil taché, le poil roux, l’héridelle ou l’anglaise, la taille, l’équarrit, la façonne en trois ou quatre coups, portés de main sûre. » (C. Port, voir)

Parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi les mots ouvrier fendeur, à-bas, ardoisière, ardouéze, carrayeux, perreyeux, perrière,
    et les pages sur les termes et l'exploitation.
  • Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, Lachèse & Dolbeau, 1878, p. 615 (perrayeur d'à-haut)
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 1er, p. 24
  • L'Anjou historique, janvier-février 1909, p. 376 (ouvrier d'en haut)
  • Furcy Soulez Larivière, Les ardoisières d'Angers, impr. Ménard-Garnier, 1986, p. 7 (ouvriers d'à-haut, ouvriers d'à-bas)
  • Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1874-1878, édition révisée de 1996 par André Sarazin et Pascal Tellier, t. 4, H. Siraudeau, p. 577 (ouvriers d'à-haut)
  • Gérard Linden, Les mots des mines et carrières du Maine-et-Loire, Cheminements, 2004, p. 10


exemple

page

tome