Saint-Laurent-de-la-Plaine

De Wiki-Anjou
Saint-Laurent-de-la-Plaine
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Commune Mauges-sur-Loire
Note(s) Regroupement
du 15 décembre 2015
Situation dans le département
Aide à la rédaction
CompléterAideTémoigner

Saint-Laurent-de-la-Plaine est une ancienne commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), à l'est de Bourgneuf-en-Mauges et au sud-ouest de Chalonnes-sur-Loire. Elle est intégrée depuis 2015 à Mauges-sur-Loire.

Ses habitants se nomment les Planilaurentais(es).


Situation administrative

Un regroupement intervient à la fin de 2015 avec la création de la commune nouvelle de Mauges-sur-Loire née du rapprochement des communes de Beausse, Botz-en-Mauges, Bourgneuf-en-Mauges, La Chapelle-Saint-Florent, Le Marillais, Le Mesnil-en-Vallée, Montjean-sur-Loire, La Pommeraye, Saint-Florent-le-Vieil, Saint-Laurent-de-la-Plaine et Saint-Laurent-du-Mottay. Saint-Laurent-de-la-Plaine devient une commune déléguée[1].

Jusqu'alors elle est intégrée à la communauté de communes du canton de Saint-Florent-le-Vieil, intercommunalité qui disparait à la création de la nouvelle commune, et se trouve dans le canton de Saint-Florent-le-Vieil et l'arrondissement de Cholet.

Son code commune (Insee) est 49295 et son code postal est 49290. Ses habitants sont appelés Planilaurentais, Planilaurentaises. Sa population est de 1 538 habitants en 1999 et de 1 710 en 2013[2].

Plusieurs communes du département comportent le nom de « Saint Laurent » : Saint-Laurent-des-Autels, Saint-Laurent-du-Mottay et Saint-Laurent-de-la-Plaine.

Histoire et patrimoine

Il est probable que le village existait dès le Xe siècle, compris dans le domaine de l'abbaye de Saint-Florent-le-Vieil. Au XVIIIe siècle, Saint-Laurent-de-la-Plaine dépend de l'élection et du présidial d'Angers, et du grenier à sel d'Ingrandes. En 1794, durant la guerre de Vendée, le bourg est incendié par une colonne infernale venant de Saint-Aubin-de-Luigné et se dirigeant vers Sainte-Christine[3].

Éléments du patrimoine[4],[3] :

  • La chapelle Notre-Dame-de-la-Charité, du XIXe siècle ;
  • L'église, du XIXe siècle, de style néo-gothique ;
  • Les fermes de la Brunetière (XVIIIe-XIXe), de l'Ecorche-Boeuf (XVIIIe) ;
  • Le manoir dit château du Plessis-Beuvreau, des XVIe et XIXe siècles ;
  • Le manoir dit château du Plessis-Raymond, du XIXe siècle ;
  • Le manoir dit château du Pineau, des XVIe et XVIIe siècles ;
  • L'ancien presbytère, du XVIIIe siècle, incendié en partie pendant la Révolution, mis à la disposition du musée des métiers en 1974.
Photographie du musée des métiers.

Loisirs et culture

Le musée des métiers présente 40 000 objets illustrants plus de 35 métiers présentés du 5 000 m2[5].

On y trouve également une salle de théâtre.

Agriculture

La société Grelier a son siège sur la commune, élevage avicole spécialisé dans la production de poussins, dindonneaux et pintindeaux[6],[3].

Espace et territoire

Saint-Laurent-de-la-Plaine s'étend sur 18,44 km2 (1 844 hectares) et son altitude varie de 29 à 113 mètres[7]. Son territoire se situe sur le plateau des Mauges[8]. Venant de la commune voisine de Neuvy-en-Mauges, la rivière le Jeu traverse son territoire, ainsi que son affluent le Juret, et en marque sa limite sud-est et est[9],[3]

Notes

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-61, du 5 octobre 2015 — Voir création de la nouvelle commune de Mauges-sur-Loire (2015).
  2. Population de Maine-et-Loire (1999, 2013)
  3. a, b, c et d Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. IV (S-Z), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1996, 2e éd. (1re éd. 1878), p. 138-143
  4. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Saint-Laurent-de-la-Plaine), 2021
  5. Ouest-France, Près de Cholet. Le musée des Métiers à fond dans la saison estivale, 29 juin 2021
  6. Couvoirs Grelier, septembre 2013
  7. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  8. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  9. Jeu (rivière), avril 2013

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

kilomètres

tome

Institut national de l'information géographique et forestière