Encherrier

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
encherrier

Mot

Nom commun, masculin singulier, encherriers au pluriel.

En Anjou, encherrier désigne une toile de lessivage ayant la fome d'un grand drap de lit que l'on met, dans la panne, sur le linge pour reçevoir les cendres, la cherrée.

Terme que l'on trouve aussi en Mayenne et au Canada. En Normandie, encharron.

Encherrier est également utilisé en apiculture, drap de protection.

Citation

« Quin, oute-dé don de là, sale chin ; un peu de pus j’allais m’éparer et me fouesser la goule à bas. Faut toujou qu’y seye dans nout’ va, c’té sale bête là. . . Ah ! pardi, j’allais ben oublier ! Faut que tu m’aveignes ton encherrier. » (A.-J. Verrier et R. Onillon, gloss, t 2, p 348)

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi encheroué, enchairoué, encherroir.
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 1 p. 337
  • Jacques Thomé, Douceur angevine ? : naître, vivre et mourir à Avrillé, 1532-1980, éd. Hérault, 1986, p. 206
  • Claude Sarrail, Folklore de France, numéros 231 à 238, 1992, p. 14
  • Émile Littré, Dictionnaire de la langue française, t. 2, 1873 (encharron, Normandie)
  • Narcisse-Eutrope Dionne, Les Canadiens-Français, éd. Garneau, 1914, p. 119
  • Suzanne Sens, Voyage à travers l'histoire de la Mayenne, éd. Hérault, 1985, p. 111
  • M. Debeauvoys, Guide de l'apiculteur, Barassé Fres (Angers), 1847, p. 150


tome

page