Tour de Trèves

De Wiki-Anjou
Photographie de la tour.

Édifiée au XVe siècle, la tour de Trèves est un monument historique angevin se trouvant sur le territoire de Trèves, à Chênehutte-Trèves-Cunault (Maine-et-Loire), à moins d'une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Saumur.


Trèves se situe en rive gauche de la Loire. L'emplacement est fortifié dès le début du XIe siècle par Foulques Nerra (château de Trèves). Plusieurs autres édifices lui succèdent, notamment au XVe. Un château y est reconstruit au XVIIIe siècle, dont seul le donjon est conservé, la tour de Trèves. La forteresse est une grosse tour ronde aux murs très épais. Elle est divisée en cinq étages. Les trois niveaux du bas étaient destinés à la défense et aux cuisines, et les deux derniers étages aux appartements seigneuriaux[1],[2],[3],[4],[5].

L'édifice a été classé aux monuments historiques par classement par liste de 1862 et par arrêté du 5 août 1904. Il est la propriété d'une personne privée[2].

Présence sur la commune de plusieurs autres Monuments historiques : le camp des Romains, la chapelle Saint-Macé, l'église Notre-Dame de Cunault, l'église Saint-Aubin, l'église Saint-Maxenceul, l'église des Tuffeaux.


Sur le même sujet

Châteaux de Maine-et-Loire
Monuments historiques de Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), Géoportail (Chênehutte-Trèves-Cunault), juillet 2017
  2. a et b Ministère de la Culture, Base Mérimée (Tour de Trèves, PA00109385), 13 octobre 2015
  3. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Château fort dit château de Trèves, IA49009377), 2 mai 2003
  4. Georges Touchard-Lafosse, La Loire historique, pittoresque et biographique, vol. 4, Lecesne éditeur, 1856, p. 710-711
  5. Office de tourisme du Saumurois, Chênehutte-Trèves-Cunault, juillet 2017


Institut national de l'information géographique et forestière

volume

page