Vihiers

De Wiki-Anjou
Révision datée du 14 février 2020 à 19:20 par Franck-fnba (discussion | contributions) (hôpital local)
Vihiers
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Commune Lys-Haut-Layon
Note(s) Regroupement
du 1er janvier 2016
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Vihiers est une ancienne commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), au sud-ouest de Doué-la-Fontaine et au nord-est de Cholet. Elle est intégrée depuis 2016 à Lys-Haut-Layon.

Ses habitants se nomment les Vihiersois(es).


Situation administrative

Saint-Hilaire-du-Bois et Le Voide sont rattachées en 1974 à Vihiers (fusion association), devenant des communes associées tout en conservant leur nom[1].

Un nouveau regroupement intervient début 2016 avec la création de la commune nouvelle de Lys-Haut-Layon. Vihiers devient une commune déléguée et reprend ses limites d'avant 1974, Saint-Hilaire-du-Bois et Le Voide devenant aussi des communes déléguées[2].

Jusqu'alors elle est intégrée à la communauté de communes du Vihiersois-Haut-Layon, intercommunalité qui disparait le 31 décembre 2015[3], et se trouve dans le canton de Cholet-2, après disparition de celui de Vihiers dont elle était le chef-lieu, et l'arrondissement de Saumur.

Son code commune (Insee) est 49373 et son code postal est 49310. Ses habitants se nomment Vihiersois, Vihiersoise[4]. Elle compte 2 008 habitants en 1975[5], 2 470 en 1990[6] et 2 259 en 2015[7].

Services publics : Présence d'un hôpital local et d'un hébergement pour personnes âgées dépendantes[8].

Histoire et patrimoine

Vihiers relève à l'origine du Poitou avant de passer aux mains des comtes d'Anjou. Foulques Nerra y installe un château au début du XIIe siècle, sur le site d'une villa carolingienne dépendant de la paroisse de Saint-Hilaire-du-Bois. Une enceinte fortifiée est ensuite construite autour de la ville, faisant de Vihiers l'une des trente-deux villes-closes de l'Anjou[9],[10].

Éléments du patrimoine[11] :

  • Château de Maupassant, du nom de sa dernière propriétaire, Marie Nau de Maupassant[12] ;
  • Demeure des XVIe et XIXe siècle au lieu-dit La Corné de Cerf ;
  • Église Saint-Jean-Baptiste, place Saint-Jean, des XIIe, XVe et XVIIIe siècles ;
  • Église Saint-Nicolas, des XIIe et XIXe siècles ;
  • Fermes des XVe, XVIe et XIXe siècles aux lieux-dits La Guichardière et La Chauvinière ;
  • Fours à chaux du XIXe siècle ;
  • Hôtel au 24 rue de l'École, des XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Hôtel de voyageurs au 16 place du Minage, des XVIe, XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Maison au 3 rue des Prés, des XVe, XIXe et {XXs}}s ;
  • Manoir de l'Epinay, des XVe, XVIe et XIXe siècles ;
  • Moulin de La Cave, moulin à vent cavier des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Moulin de Saint-Martin, moulin à vent cavier des XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Prieuré de Bénédictins Notre-Dame Saint-Jouin, 16 rue de la Cure Notre-Dame, des XIe, XVIIe et {XXs}}s ;
  • Ruines des fortifications de la ville close.

Plus de 200 sépultures ont été découvertes au début des années 1980, mettant à jour des pots à feu[13].

Loisirs et culture

La bibliothèque municipale de Vihiers fait partie du réseau des bibliothèques de Lys-Haut-Layon et est membre du réseau du Choletais[14],[15]. La salle de cinéma Le Cinéfil, construite en 2008 pour remplacer la vieille salle du patronage, est un cinéma associatif géré en 2016 par 55 bénévoles[16].

La 36e Foire-exposition de Vihiers s'est déroulée en mars 2015 avec la participation de 70 exposants pendant deux jours[17]. Chaque année en décembre se déroule également le marché Saint-Nicolas de l'association Vihiers-Patrimoine[18].

En octobre 2019, la 24e Fête du pain a été organisée à Vihiers à l'initiative de la Fédération des Boulangers, avec la participation d'environ 250 artisans boulangers et pâtissiers du département, et une fréquentation de 8 000 visiteurs[19].

Espace et territoire

Vihiers s'étend sur 2,34 km² (234 hectares) à l'extrémité d'un haut plateau[20], et son territoire se situe dans les Mauges, sur l'unité paysagère du plateau des Mauges[21]. La rivière du Lys marque la limite avec Le Voide[9]. Affluent de la rive sud du Layon, le Lys prend sa source à La Toulandry avant de se diriger vers Vihiers[22].

Vihiers-Saint Hilaire-Le Voide

De 1974 à 2015, la commune est constituée de Vihiers et des deux communes associées de Saint-Hilaire-du-Bois et Le Voide[9]. C'est la commune la plus importante du Vihiersois. Elle s'étend alors sur 59,70 km² (5 970 hectares) et son altitude varie de 52 à 211 mètres[23]. Elle compte 3 709 habitants en 1975[5], 4 131 en 1990[6] et 4 290 en 2013[24].

Notes

Sources et annotations

  1. Célestin Port (édition révisée d'André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 4 , 1996, H. Siraudeau, p. 99-102 (Saint-Hilaire-du-Bois) et p. 815-817 (Le Voide)
  2. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-96, du 18 décembre 2015 — Voir création de la nouvelle commune de Lys-Haut-Layon (2016).
  3. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL/BCL 2015 n° 67, du 30 octobre 2015.
  4. Mairie de Lys-Haut-Layon, Vihiers, décembre 2019
  5. a et b Dictionnaire Célestin Port, op. cit., p. 763 (pop. 1975) : Vihiers 2008 hab., St-Hilaire 1101 hab., Le Voide 600 hab.
  6. a et b Dictionnaire Célestin Port, op. cit., p. 763 (pop. 1990) : 4131 hab. dont 2470 hab. pour Vihiers.
  7. Population de Maine-et-Loire en 2015.
  8. Centre hospitalier Lys Hyrôme, Où nous trouver ?, 2015-2020
  9. a, b et c Célestin Port (édition révisée d'André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 4 , 1996, H. Siraudeau, p. 763-769
  10. Élisabeth Zadora-Rio, Construction de châteaux et fondation de paroisses en Anjou aux Xe-XIIe siècles, dans Archéologie médiévale, tome 9, 1979, p. 116
  11. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Vihiers), 2012
  12. Ouest-France (Marion Decvauchelle), Lys-Haut-Layon. Visite du château de Maupassant, à Vihiers, 24 juillet 2019
  13. Daniel Prigent, Vihiers (Maine-et-Loire). Le Champ de foire, dans Archéologie médiévale, tome 12, 1982, p. 378-379
  14. Mairie de Lys-Haut-Layon, Bibliothèques, décembre 2019
  15. E.changes (réseau des bibliothèques du choletais), Les bibliothèques, octobre 2017
  16. Ouest-France, Culture. Le Cinéfil de Vihiers modernisé a trouvé son public, 2 décembre 2016
  17. Le Courrier de l'Ouest, Vihiers. L'ouverture de la Foire-expo, 21 mars 2015
  18. Le Courrier de l'Ouest, Lys-Haut-Layon. Un marché qui attire toujours autant, 9 décembre 2019
  19. Le Courrier de l'Ouest, Vihiers. Le palmarès de la Fête du pain, 14 octobre 2019
  20. Dictionnaire Célestin Port, op. cit., p. 763 : Vihiers 234 ha, St-Hilaire 3251 ha, Le Voide 2314 ha.
    Le site de la mairie de Lys-Haut-Layon indique 5801 ha (décembre 2019).
  21. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  22. Célestin Port (édition révisée de Jacques Levron, Pierre d'Herbécourt et Cécile Souchon), op. cit., t. 2 , 1978, H. Siraudeau, p. 396
  23. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  24. Population de Maine-et-Loire en 2013.
Voir aussi la carte Cassini de Vihiers (1772)‎, les foiriées de la Toussaint.

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

kilomètres carrés

tome

page

numéro

opus citatum (ouvrage cité)

habitants

hectares

Institut national de l'information géographique et forestière