Divisions administratives et électorales de Maine-et-Loire/2014

De Wiki-Anjou
Cartes des principales agglomérations et chefs-lieux du département.
Principales agglomérations et chefs-lieux du département

Situé à l'ouest de l'Europe, le département français de Maine-et-Loire compte en 2014 sept circonscriptions législatives, quatre arrondissements, et quarante-et-un cantons. Le chef-lieu du département est la ville d'Angers.

Situation des divisions administratives et électorales de Maine-et-Loire en 2014.


Circonscriptions législatives

Une circonscription législative est une division territoriale dans laquelle est élu un député, siégeant à l'Assemblée nationale.

À la naissance de la Cinquième République en 1958, et jusqu'en 1986, le département de Maine-et-Loire était constitué de six circonscriptions législatives[1], puis de sept circonscriptions au redécoupage de 1986[2]. Le redécoupage de 2010, utilisé pour la première fois aux élections législatives de 2012, a maintenu ces circonscriptions[3].

Liste des circonscriptions législatives de Maine-et-Loire[4]
Circonscription Composée des cantons de
1re circonscription Angers Centre, Angers Est, Angers Nord-Est, Châteauneuf-sur-Sarthe, Tiercé.
2e circonscription Angers Sud, Angers-Trélazé, Chalonnes-sur-Loire, Chemillé, Les Ponts-de-Cé.
3e circonscription Allonnes, Baugé, Beaufort-en-Vallée, Durtal, Longué-Jumelles, Noyant, Saumur Nord, Seiches-sur-le-Loir.
4e circonscription Doué-la-Fontaine, Gennes, Montreuil-Bellay, Saumur Sud, Thouarcé, Vihiers.
5e circonscription Cholet I, Cholet II, Cholet III, Montfaucon.
6e circonscription Angers Ouest, Beaupréau, Champtoceaux, Montrevault, Saint-Florent-le-Vieil, Saint-Georges-sur-Loire.
7e circonscription Angers Nord, Angers Nord-Ouest, Candé, Le Lion-d'Angers, Le Louroux-Béconnais, Pouancé, Segré.

L'autre composante du Parlement français est le Sénat, dont les membres sont élus au suffrage universel indirect. Le département compte quatre sénateurs en 2013[5].

Région

La région est une collectivité locale née de la décentralisation[6],[7]. Les membres du conseil régional sont des conseillers régionaux, élus au suffrage universel direct depuis 1986[8].

Le conseil régional des Pays de la Loire comprend 93 membres[9], dont 20 conseillers pour le département de Maine-et-Loire[10].

Arrondissements

Un arrondissement départemental est une subdivision territoriale d'un département, géré par un sous-préfet.

Les arrondissements de Maine-et-Loire ont été créés en 1800, remplaçant les huit districts d'Angers, Baugé, Châteauneuf, Cholet, Saint-Florent, Saumur, Segré et Vihiers. Au XIXe siècle, le département compte cinq arrondissements, qui sont alors l'arrondissement d'Angers, comprenant 9 cantons et 69 communes, l'arrondissement de Baugé, comprenant 6 cantons et 67 communes, l'arrondissement de Cholet, comprenant 7 cantons et 80 communes, l'arrondissement de Saumur, comprenant 7 cantons et 83 communes, et l'arrondissement de Segré, comprenant 5 cantons et 61 communes[11]. En 1926, le département passe de cinq à quatre arrondissements[12], après la disparition de l'arrondissement de Baugé[13].

Liste des arrondissements de Maine-et-Loire[14]
Code Insee Arrondissement Chef lieu
49 1 Angers Angers
49 2 Cholet Cholet
49 3 Saumur Saumur
49 4 Segré Segré

Cantons

En France, un canton est une division administrative et une circonscription électorale créée en 1789. C'est la circonscription d'élection des conseillers généraux, membres du conseil général. L'élection des conseillers généraux a lieu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

Le département de Maine-et-Loire compte 41 cantons en 2014, et un élu par canton[15].

Liste des cantons de Maine-et-Loire[14]
Code Insee Arrondissement Cantons
49 27 Saumur Allonnes
49 03 Angers Angers-Centre
49 02 Angers Angers-Est
49 39 Angers Angers-Nord
49 01 Angers Angers-Nord-Est
49 41 Angers Angers-Nord-Ouest
49 38 Angers Angers-Ouest
49 37 Angers Angers-Sud
49 36 Angers Angers-Trélazé
49 04 Saumur Baugé
49 05 Angers Beaufort-en-Vallée
49 06 Cholet Beaupréau
49 07 Segré Candé
49 08 Angers Chalonnes-sur-Loire
49 09 Cholet Champtoceaux
49 10 Segré Châteauneuf-sur-Sarthe
49 11 Cholet Chemillé
49 35 Cholet Cholet 1
49 12 Cholet Cholet 2
49 40 Cholet Cholet 3
49 13 Saumur Doué-la-Fontaine
49 14 Angers Durtal
49 15 Saumur Gennes
49 16 Segré Le Lion-d'Angers
49 17 Saumur Longué-Jumelles
49 18 Angers Le Louroux-Béconnais
49 19 Cholet Montfaucon-Montigné
49 20 Saumur Montreuil-Bellay
49 21 Cholet Montrevault
49 22 Saumur Noyant
49 23 Angers Les Ponts-de-Cé
49 24 Segré Pouancé
49 25 Cholet Saint-Florent-le-Vieil
49 26 Angers Saint-Georges-sur-Loire
49 28 Saumur Saumur-Nord
49 29 Saumur Saumur-Sud
49 30 Segré Segré
49 31 Angers Seiches-sur-le-Loir
49 32 Angers Thouarcé
49 33 Angers Tiercé
49 34 Saumur Vihiers

Communes

La commune est la plus petite collectivité territoriale. Elle est administrée par une municipalité, à la tête de laquelle on trouve un maire[16].

Le département de Maine-et-Loire compte 357 communes[17].

Article détaillé Liste des communes de Maine-et-Loire en 2014.

Aux communes s'ajoutent les intercommunalités, regroupement de coopération dans un ou plusieurs domaines. Le département compte 30 communautés de communes[18] et d'agglomération[19],[20].

Notes

Sur le même sujet

Sources et annotations

  1. Journal officiel de la République française, Composition des circonscriptions de Maine-et-Loire, du 14 octobre 1958, p. 9373
  2. Journal officiel de la République française, Annexe à la loi organique n° 85-690 modifiant le code électoral et relation à l'élection des députés, du 10 juillet 1985, p. 7803
  3. Journal officiel de la République française, Ordonnance n° 2009-935 portant répartition des sièges et délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, du 29 juillet 2009, p. 12752
  4. Code électoral, Tableau des circonscriptions électorales des départements (élection des députés), version en vigueur au 17 novembre 2013
  5. Sénat, Sénateurs du département de Maine-et-Loire, décembre 2013
  6. Legifrance, Loi n° 72-619 du 5 juillet 1972, portant création et organisation des régions.
  7. Legifrance, Loi n° 86-16 du 6 janvier 1986, relative à l'organisation des régions et portant modification de dispositions relatives au fonctionnement des conseils généraux.
  8. Code électoral, Article L338, mode de scutin des conseillers régionaux.
  9. Conseil régional des Pays de la Loire, L'assemblée, décembre 2014
  10. Conseil régional des Pays de la Loire, Les élus (Maine-et-Loire), décembre 2014
  11. Jules Verne, Géographie illustrée de la France et de ses colonies, Édition J. Hetzel (Paris), 1876, p. 397
  12. Préfecture de Maine-et-Loire, Préfecture et sous-préfectures, décembre 2013
  13. Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1874, Édition révisée de 1965 par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt, t. 1 p. 246 et suivantes
  14. a et b Code officiel géographique, Liste des arrondissements et des cantons du département de Maine-et-Loire, décembre 2013
  15. Conseil général de Maine-et-Loire, Présentation du Conseil général, décembre 2013
  16. Code général des collectivités territoriales, Le conseil municipal, Article L2121-1 et suivants, Loi 96-142 1996-02-21 jorf 24 février 1996
  17. Liste et nombre de communes, voir la Liste des communes en 2014.
  18. Code général des collectivités territoriales, Communauté de communes, 8 décembre 2013
  19. Code général des collectivités territoriales, Communauté d'agglomération, 8 décembre 2013
  20. Liste et nombre d'intercommunalités, voir la page Liste des intercommunalités de Maine-et-Loire.


Institut national de la statistique et des études économiques

page

tome