Bouillée

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
bouillée

Mot

Nom commun, féminin singulier.

Botanique. En Anjou, bouillée désigne une touffe d'herbes, de plantes, de branches, d'arbres, mais aussi de rejetons (enfants, descendance). Synonyme de bouillerée (touffe, bouquet).

Exemple : « Une bouillée de choux. » (C. Ménière, gloss. p. 260)

Dans les Mauges, ensemble des tiges poussant sur les mêmes racines, bouillée d'herbe, bouillée d'aulne. Le bouleau et l'aulne portent aussi le nom de bouillard.

Citation

« Quant not fille vient avec toute sa bouillée, qué bonheûr. » (C. Briand, on cause, p. 39)

Toponyme

La Bouillée, ferme sur la commune de Trémentines.

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi harbe, fieûre, cocou jaune, gogane.
  • Se dit à Rochefort-sur-Loire (source) : une poignée, un bouquet, une touffe végétale, de fleurs, d'herbe, parfois même un bosquet d'arbres.
  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, dans Mémoires de la Société académique de Maine-et-Loire, Lachèse et Dolbeau (Angers), t. XXXVI, 1881, p. 260
  • René de La Perraudière, Le langage à Lué, dans Mémoires de la Société d'agriculture, sciences et arts d'Angers, Cinquième série - Tome VII, Germain & G. Grassin impr.-édit. (Angers), 1904, p. 137
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin (Angers), 1908, t. 1er, p. 122
  • Henry Cormeau, Terroirs Mauges, miettes d'une vie provinciale, tome premier Le glossaire, G. Crès (Paris), 1912, p. 106
  • Charles Briand, On cause comm'ça icitt, Cheminements (Le Coudray-Macouard), 2002, p. 39
  • Alexandre Savatier, Des noms vulgaires, des propriétés et des usages de quuelques plantes du canton de Matha (Charente-Inférieure), dans Bulletin des travaux de la Société historique et scientifique de Saint-Jean-d'Angély (Charente-Inférieure), deuxième année, exercice 1864, Lemarié impr.-libr. (Saint-Jean-d'Angély), 1864, p. 58
  • Paul Martellière, Glossaire du Vendômois, Ripé libr. (Vendôme), 1896, p. 52
  • Geneviève Massignon, Les Parlers français d'Acadie, enquête linguistique, C. Klincksieck (Paris), 1962, p. 211
  • Patrice Brasseur, Dictionnaire des régionalismes du français de Terre-Neuve, coll. Canadiana romanica, M. Niemeyer (Tübingen, Allemagne), 2001, p. 69
  • Georges Vivant, N'en v'la t'i' des rapiamus ! Patois du pays nantais, Reflets du passé, R. et M. Vivant éditeurs (Nantes), 2015


tome