Canton de Saint-Georges-sur-Loire/Archive wp

De Wiki-Anjou
Ceci est une archive de l'article Canton_de_Saint-Georges-sur-Loire tel qu'il apparaissait sur Wikipédia (fr) le 4 octobre 2013.
Page Canton_de_Saint-Georges-sur-Loire (Auteurs), sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique.
Certaines présentations n'ont pas été reprises. Cette page est une archive et ne peut être modifiée.


Le canton de Saint-Georges-sur-Loire est une division administrative française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Composition

Le canton de Saint-Georges-sur-Loire groupe dix communes et compte 16 669 habitants (recensement de 2009 sans doubles comptes[1]).

Géographie

Borné au sud par la Loire, ce canton est organisé autour de Saint-Georges-sur-Loire dans l'arrondissement d'Angers. Sa superficie est de plus de 177 km2 (17 701 hectares[2]), et son altitude varie de 7 mètres (Ingrandes[2]) à 83 mètres (Champtocé-sur-Loire[2]), pour une altitude moyenne de 42 mètres.

Surfaces et altitudes des communes du canton[2]
Nom de la commune Surface (ha) Alt. mini (m) Alt. maxi (m)
Béhuard 221 12 16
Champtocé-sur-Loire 3 676 11 83
Ingrandes 665 7 69
La Possonnière 1 836 12 67
Saint-Georges-sur-Loire 3 336 11 81
Saint-Germain-des-Prés 1 976 10 71
Saint-Jean-de-Linières 866 29 79
Saint-Léger-des-Bois 1 542 38 79
Saint-Martin-du-Fouilloux 1 482 28 81
Savennières 2 101 12 77

Histoire

Le canton de Saint-Georges-sur-Loire (chef-lieu) fut créé le 4 mars 1790 avec les communes Les Essards, le Petit-Paris, Saint-Augustin-des-Bois, Saint-Georges-sur-Loire, Saint-Léger-des-Bois et Saint-Martin-du-Fouilloux. En 1795 Les Essards furent réunis à Saint-Léger-des-Bois et le Petit-Paris à Saint-Martin-du-Fouilloux[3].

En 1800, redevenue commune, Saint-Jean-de-Linières est intégré au canton. En 1801 le canton est augmenté de Béhuard, Champtocé, Ingrandes, Saint-Germain-des-Prés et Savennières, et diminué de Saint-Augustin-des-Bois (canton du Louroux-Béconnais). En 1851 se rajouta La Possonnière, devenue une commune le 21 mars de cette année là[3].

À sa création le canton fut rattaché au district d'Angers, puis en 1800 à l'arrondissement d'Angers[4].

Administration

Le canton de Saint-Georges-sur-Loire est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général de Maine-et-Loire.

Liste des conseillers généraux successifs :

  • De 1833 à 1836, Théobald Walsh de Serrant
  • De 1836 à 1849, Joseph de Robineau de Pontron
  • De 1848 à 1852, Séréné Faugeron
  • De 1852 à 1876, Alfred Walsh-Serrant
  • En 1877, Hylos Suaudeau
  • De 1877 à 1879, Arthur de Boissard
  • De 1879 à 1887, Marie Hylos Suaudeau
  • De 1887 à 1899, Arthur de Cumont
  • De 1900 à 1911, Émile Faugeron, Général
  • De 1911 à 1925, Louis Cotte de Jumilly
  • De 1925 à 1940, Gustave Jubin, RG, Propriétaire - Maire de Champtocé-sur-Loire
  • De 1945 à 1967, Emile Bournier, DVD puis UNR puis UDR, Propriétaire viticulteur
  • De 1967 à 1979, Bernard Guitton, DVD, Maire de Saint-Georges-sur-Loire
  • De 1979 à 1985, Philippe Etcharry, DVD
  • De 1985 à 1998, Jean Saint-Bris, RPR
  • De 1998 à 2011, Rémy Martin, DVG, Maire de Savennières jusqu'en 2008
  • De 2011 à ..., Jean-Marie Gaudin, DVD, Maire de Saint-Germain-des-Prés

Résultats électoraux détaillés

  • Élections cantonales de 2004 : Rémy Martin (Divers gauche) est élu au 1er tour avec 52,88 % des suffrages exprimés, devant Philippe Bouffandeau (UMP) (16,51 %) et Olivier Bulard (VEC) (12,68 %). Le taux de participation est de 68,34 % (7 651 votants sur 11 196 inscrits)[5].

Élections cantonales de 2011 : Jean-Marie Gaudin (Divers droite) est élu au 2e tour avec 50,65 % des suffrages exprimés, devant Jacques Genevois (PS) (49,35 %). Le taux de participation est de 47,32 % (5 755 votants sur 12 161 inscrits)[6].

Démographie

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2008 2009
8 948 9 360 10 181 12 124 13 506 14 566 16 345 16 552 16 669
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Notes et références

Références

  1. Insee, Populations légales 2009 du canton de Saint-Georges-sur-Loire, consulté le 15 janvier 2012
    Le terme de « populations légales » regroupe pour chaque commune sa population municipale, sa population comptée à part et sa population totale, somme des deux précédentes (cf définition).
    La population totale 2009 du canton était de 17 002.
  2. a, b, c et d IGN, Répertoire Géographique des Communes (RGC 2010), consulté le 2 février 2011
  3. a et b Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1874 1878, Édition révisée de 1996 par André Sarazin et Pascal Tellier, t. 4 p. 81
  4. EHESS, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Notice communale de Saint-Georges-sur-Loire, consultée le 3 mars 2012
  5. Résultats de l’élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 11 mai 2013.
  6. Résultats de l’élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 11 mai 2013.

Liens externes


hectares

disque optique numérique (digital versatile disc)

pour cent

Institut national de la statistique et des études économiques

Institut national de l'information géographique et forestière

tome

page