Saint-Germain-des-Prés

De Wiki-Anjou
Saint-Germain-des-Prés
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Arrondissement arr. d'Angers
Canton cant. de Chalonnes s/Loire
Intercommunalité cc Loire Layon Aubance
Code Insee, postal 49284, 49170
Habitants Les Germanopratain(e)s
Données locales altitudes, coordonnées, populations, superficies
Site web Site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Saint-Germain-des-Prés est une commune ligérienne de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), à l'est de Champtocé-sur-Loire et à l'ouest de Saint-Georges-sur-Loire.


Situation administrative

La commune de Saint-Germain-des-Prés est membre de la communauté de communes de Loire-Layon-Aubance, après disparition de Loire-Layon, et se trouve dans le canton de Chalonnes-sur-Loire, après celui de Saint-Georges, et l'arrondissement d'Angers[1].

Son code commune (Insee) est 49284 et son code postal est 49170. Ses habitants se nomment Germanopratain, Germanoprataine[2]. Sa population est de 1 134 habitants en 1999 et de 3 001 en 2017[3]. La commune appartient à l'Aire d'attraction des villes d'Angers, à la Zone d'emploi d'Angers et au bassin de vie de Mauges-sur-Loire[1].

Mairie : rue de la Mairie, 49170 Saint-Germain-des-Prés (tél. 02 41 39 94 22 , courriel saintgermaindespres).

Outre le très connu quartier de la ville de Paris, plusieurs communes françaises portent le nom de « Saint-Germain-des-Prés », en Dordogne, dans le Loiret et dans le Tarn.

Histoire et patrimoine

Dans l'Antiquité, la voie romaine d'Angers à Nantes traverse le territoire. L'existence de la paroisse est attestée dès le XIe siècle. Le fief fait partie au Moyen Âge de la baronnie de Champtocé. Au XVIIIe, il est adjugé aux seigneurs de Serrant. Saint-Germain-des-Prés relève à cette époque de l'élection d'Angers et du grenier à sel d'Ingrandes[4].

Patrimoine architectural[5],[4] :

  • Le château de la Touche-Savary (inscrit MH), des XVIIe et XVIIIe siècle ;
  • Les châteaux de la Chauvière, de la Missonnière, de Pruinas ;
  • L'église Saint-Germain-d'Auxerre (inscrite MH), reconstruite au XIXe siècle sur le modèle néo-classique mis en œuvre par l'École des arts et métiers d'Angers ;
  • Le moulin de Pinaudière.

Loisirs et culture

Présence d'une bibliothèque et d'une troupe de théâtre, qui présente en janvier et février 2020 Du rififi chez la comtesse de Jean-Claude Martineau[6],[7]. Le comité communal d'animation organise également des manifestations, comme un marché nocturne en septembre 2013, un vide-grenier en juin 2017 ou une soirée brésilienne en octobre 2019[8],[9],[10]. L'association Familles rurales de Saint-Germain-des-Près, créée en 1948, a fêtée son 70e anniversaire en 2018[11].

On pratique la boule de sable, à la société Le cœur du roi, et la boule de fort, à la société Le Cercle[12],[13],[14].

Espace et territoire

La commune angevine de Saint-Germain-des-Prés s'étend se situe dans la vallée et sur le coteau de la rive droite de la Loire, qui la borde en sa partie sud[4]. Elle sur 19,76 km² (1 976 hectares) et son altitude varie de 10 à 71 mètres[15]. Son territoire se partage entre la Loire des promontoires et les marches du Segréen[16].

Elle est dans la zone Natura 2000 de la vallée de la Loire entre Nantes et Les Ponts-de-Cé, zone de 90 kilomètres le long de la vallée pour la préservation de la diversité biologique s'intégrant dans l'entité écologique du bassin de la Loire[17].

À découvrir, le parc du château de la Missonnière avec rosiers grimpants et massifs de fleurs[18].

Randonnées : Le GR 3e (Angers, Ingrandes) passe par la commune.


Notes

  1. a et b Insee, Géographie administrative et d'étude - Commune de Saint-Germain-des-Prés (49284), 2020 (sur ce sujet, voir aussi aires d'attraction des villes)
  2. Mairie de Saint-Germain-des-Prés, Caractéristiques de la commune, 2019
  3. Population de Maine-et-Loire (1999, 2017)
  4. a, b et c Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. IV, H. Siraudeau et Cie (Angers), 1996, p. 89-93
  5. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Saint-Germain-des-Prés), 2012
  6. Le Courrier de l'Ouest, Saint-Germain-des-Prés. Les enfants décorent la bibliothèque, 23 novembre 2019
  7. Le Courrier de l'Ouest, Saint-Germain-des-Prés. Le groupe théâtre peaufine « Du rififi chez la comtesse », 17 décembre 2019
  8. Ouest-France, Marché nocturne : une équipe d'animation très au point, 24 septembre 2013
  9. Ouest-France, Le comité communal d'animation à l'oeuvre, 29 juin 2017
  10. Ouest-France, Saint-Germain-des-Prés. La soirée brésilienne a fait le plein, 18 octobre 2019
  11. Ouest-France, 70 ans de Familles rurales, ça compte !, 27 mars 2018
  12. Ministère de la Culture, Fiche d'inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France - La Boule de Sable, 2012-2018
  13. Le Courrier de l'Ouest, Mauges-sur-Loire. « La boule de sable : un jeu original », 11 avril 2020
  14. Le Courrier de l'Ouest, Saint-Germain-des-Prés. Christian Thuleau a été élu nouveau président du Cercle de boule de fort, 13 février 2020
  15. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  16. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  17. DREAL Pays de la Loire (Ministère de l'Écologie), Données communales - FR5212002 Vallée de la Loire de Nantes aux Ponts-de-Cé et ses annexes, juin 2017 (Arrêté du préfet de la Loire-Atlantique en date du 2 décembre 2011 et du préfet de Maine-et-Loire en date du 24 novembre 2011, DREAL 2011-44/49-01)
  18. Le Courrier de l'Ouest, Maine-et-Loire. Une cinquantaine de jardins d'exception à découvrir, 30 mai 2018


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres carrés

tome

Institut national de l'information géographique et forestière

numéro