Cigogne noire

De Wiki-Anjou
Photographie de l'animal.

On rencontre en Maine-et-Loire la Cigogne noire, l'une des deux seules espèces de la famille des cigognes qui vit en Europe.


Fiche descriptive

Nom : Cigogne noire (Ciconia nigra). Espèce d'oiseau.

Taille : Longueur totale de 95 à 100 centimètres, et envergure de 145 à 155 cm.

Poids moyen : 3 kilogrammes.

Caractéristiques : Grand échassier aux parties supérieures (tête, cou, poitrine, dos et ailes) noir brillant avec des reflets irisés. Le reste du plumage est blanc pur. Le bec et les pattes sont rouges.

Chant : Elle craque, craquette, claquette et glottore.

Reproduction : Les deux parents construisent un nid volumineux en forêt sur un gros arbre. Elle pond de 3 à 5 œufs d'avril à juin. Incubation par la femelle pendant 32-36 jours. Les parents élèvent leurs petits de 63 à 71 jours au nid. Les jeunes sont indépendants peu après. La cigogne noire atteint la maturité sexuelle à environ 3 ans.

Alimentation : Peu d'informations régionales. Les poissons (maximum 20 cm de long) constituent souvent, en poids, la part dominante de l'alimentation. Les batraciens sont l'autre composante principale et le menu est complété par des micro-mammifères, des reptiles, des crustacés et des insectes.

Migration : Elle hiverne en Afrique de l'Ouest au sud du Sahara (du Sénégal au Nigeria).

Habitat : Elle vit dans les vieilles forêts parsemées de ruisseaux et d'étangs. Les couples sont toujours distants de plusieurs kilomètres. En 2014, un couple de cigognes a élu domicile sur un peuplier des marais des Basses vallées angevines.

Menace : Le dérangement au nid (promeneurs, naturalistes trop curieux, photographes ou aux travaux forestiers à proximité du nid occupé) est une cause d'abandon du site.
L'électrocution et les collisions sur les pylônes électriques représentent la principale cause de mortalité lors des migrations à travers la France. La perte d'habitat est une menace en particulier sur les zones humides où elle s'alimente (ruisseaux, étangs…).

Comment les protéger ? Sa protection légale a fortement contribué à l'augmentation de cette espèce en France. L'information des utilisateurs de la forêt est primordiale pour éviter le dérangement des oiseaux nicheurs. La conservation des zones d'alimentation est également nécessaire.

Notes

Voir aussi

Busard cendré
Castor d'Europe
Genette
Grand Rhinolophe
Hirondelle de fenêtre
Héron pourpré
Loutre
Murin de Bechstein
Outarde canepetière
Rat noir
Râle des genêts

Sur le même sujet

Flore et faune de Maine-et-Loire
Basses vallées angevines
LPO Anjou

Sources et annotations

• LPO Anjou et Conseil général de Maine-et-Loire, juillet 2010
• Le Courrier de l'Ouest, Maine-et-Loire La cigogne niche aussi en Anjou, 15 août 2017


centimètres