Coger

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
coger

Mot

Verbe.

En Anjou, coger pour obliger, forcer, contraindre.

À la forme porme pronominale, se coger pour se contraindre, se résigner (ex. Je vois ben que faut de je m'y coge).

Exemple : « Enfin, pisqué c’est mon tour de mettre mon liard, quand ça devrait m’accrocher dans la gorgeoire, je vas m’y coger tout de meinme. » (Verrier et Onillon, Discours)

Mot que l'on trouve aussi en Bretagne et en Normandie.

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi ermuer, grouler, renoncier.
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin (Angers), 1908, t. 1 p. 215 (et t. 2 p. 372)
  • Adolphe Orain, Glossaire patois du département d'Ille-et-Vilaine, Maisonneuve Frères et Ch. Leclerc éditeurs (Paris), 1886, p. 23
  • Henri Moisy, Dictionnaire de patois normand, Henri Delesques impr.-édit. (Caen), 1887, p. 147
  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l'ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, F. Vieweg libraire-éditeur (Paris), 1881-1902, vol. 2, p. 169


exemple

tome