La Pommeraye

De Wiki-Anjou
La Pommeraye
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Commune Mauges-sur-Loire
Note(s) Regroupement
du 15 décembre 2015
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction.
Anciennes communes

La Pommeraye est une ancienne commune de l'ouest de la France située dans le département de Maine-et-Loire (49), dans les Mauges, à l'est de Saint-Florent-le-Vieil et à l'ouest de Chalonnes-sur-Loire. Elle est rattachée depuis 2015 à la commune de Mauges-sur-Loire dont elle est le chef-lieu.

Ses habitants s'appellent les Pommeréyen(ne)s.


Situation administrative

Un regroupement intervient à la fin de 2015 avec la création de la commune nouvelle de Mauges-sur-Loire née du rapprochement des communes de Beausse, Botz-en-Mauges, Bourgneuf-en-Mauges, La Chapelle-Saint-Florent, Le Marillais, Le Mesnil-en-Vallée, Montjean-sur-Loire, La Pommeraye, Saint-Florent-le-Vieil, Saint-Laurent-de-la-Plaine et Saint-Laurent-du-Mottay. La Pommeraye devient une commune déléguée[1].

La commune de La Pommeraye est jusqu'alors intégrée à la communauté de communes du canton de Saint-Florent-le-Vieil, intercommunalité qui disparait à la création de la nouvelle commune pour laisser place à Mauges Communauté[2], et se trouve dans le canton de La Pommeraye (La Pommeraye en 1793, Saint-Florent en 1801[3]), canton créé aux élections départementales de 2015 dont elle est bureau centralisateur[4], et l'arrondissement de Cholet.

Son code commune (Insee) est 49244 et son code postal est 49620. Ses habitants se nomment (gentilé) les Pommeréyens, Pommeréyennes. Sa population est de 3 623 habitants en 1999, 4 001 en 2006 et de 4 030 en 2015[5].

Une autre commune française porte le nom de « La Pommeraye », située dans le département du Calvados.

Histoire et patrimoine

De nombreux objets préhistoriques ont été trouvés sur ce territoire. C'est au XIe siècle que l'on voit apparaître le nom de Pomereia. Au Moyen Âge, l'église appartient à un clerc de Montjean qui la cède à un prieur de ce même village, qui ensuite cède à son tour ses droits au baron de Montjean. Au XVIIIe siècle, La Pommeraye relève du bailliage, de l'élection, de la subdélégation et de la sénéchaussée d'Angers, et du grenier à sel d'Ingrandes. Au moment de la guerre de Vendée, de nombreux troubles se déroulent dans le pays. L'église est incendiée ainsi qu'une partie du bourg[6].

Éléments du patrimoine[7],[6] :

  • La chapelle Saint-Denis, au lieu-dit Les Forges, des XVe et XVIe siècles ;
  • La croix de chemin, C.D. 151, du XVIIe siècle ;
Photographie de l'église.
  • L'église Saint-Martin-de-Vertou, du XIXe, de style néo-gothique ;
  • Le manoir dit château de Putille, du XVIIe siècle ;
  • Le manoir de la Hubaudière ;
  • Le moulin à eau de Bêne, moulin à blé des XVIIIe, XIXe et XXe siècles ;
  • Le moulin à eau dit le Vieux-Moulin, des XVIIe, XIXe et XXe siècles ; ;
  • Le moulin à vent dit moulin de l'Étang ;
  • Le moulin à vent dit moulin de la Renardière, du XVIIIe siècle ;
  • Le moulin à vent dit moulin de la Roche-Evière, du XVIIIe siècle.

À noter la présence de nombreuses traces préhistoriques, notamment au sommet du coteau de la Martinière et à Chenambault[6],[8].

Le village de Putille, situé au sud-est de la commune, tire son nom d'un ancien manoir seigneurial du XVIIe siècle[9].

Loisirs et culture

Manifestations : Un important festival dédiée à la musique et aux camions s'y déroule de 2016 à 2018, le City Trucks festival, qui totalise environ 50 000 festivaliers en 2018[10].

Équipements culturels : centre socio-culturel de La Girauderie, bibliothèque intercommunale, ludothèque, cinéma le Grand-Écran, école de musique intercommunale[11].

Équipements sportifs : La Pommeraye compte au milieu des années 2010, un stade municipal (avec deux terrains en herbe, un terrain stabilisé, une piste d'athlétisme), deux complexes sportifs, une piscine, un parcours de santé, un boulodrome et trois terrains de boule de sable[12],[13].

Sport mécanique

Course de côte : Située entre la vallée de la Loire et le bocage maugeois, La Pommeraye accueille chaque année une étape du championnat automobile de courses de montagne ; course de côte qui a lieu tous les ans au mois de mai depuis 1964. Le premier à remporter cette épreuve est le pilote Jean-Marie Vincent sur AC Cobra, ayant parcouru 1 600 mètres en 57 secondes 3/5[14],[15].

Économie et entreprise

À la fin des années 1980, les 145 exploitations agricoles sont majoritairement orientées vers la polyculture, bien que quelques-unes soient spécialisées dans la viticulture, l'arboriculture (pommiers, poirers), le maraîchage ou la culture du tabac. Au milieu des années 2010, outre la viticulture, l'arboriculture fruitière et l'élevage bovin sont très présents[16],[17].

On y trouve aussi plusieurs usines comme les chaussures Éram, les Chaussures d'Anjou, etc. La plus grande usine de La Pommeraye est celle d'Éram, implantée en 1958, qui emploie 400 personnes au plus fort avant disparaître dans les années 2000-2010[16],[18].

La Pommeraye connait aussi au début du XXe siècle un essor important avec ses entreprises de transports : Oger, Cordier, Brangeon, Bimier et Jollivet. La première entreprise de transports de personnes est créée en 1913 par Pierre Bénoni Oger. S'en suit la création de l'entreprise Cordier en 1950, le transport de bestiaux Jollivet en 1948, qui devient plus tard Jolival, les transports en cars Brangeon en 1957, avant que l'entreprise s'oriente vers le transport de marchandises[16],[18].

À partir des années 1970, la commune s'est également tournée vers le tourisme avec la présence d'un village vacances, un camping et des gites[17].

Espace et territoire

La Pommeraye (Maine-et-Loire) s'étend sur 39,49 km2 (3 949 hectares), entre Loire et bocage, et son altitude varie de 12 à 174 mètres[19]. Son territoire se situe le plateau des Mauges et la Loire des promontoires, ses coteaux dominant la vallée de la Loire[20],[21].

Le sentier GR 3 (Montsoreau, Champtoceaux) y passe.

Randonnées en Maine-et-Loire

Le Mesnil-en-Vallée
Sentier GR 3
La Pommeraye

Chalonnes-sur-Loire

Localités aux alentours : Montjean-sur-Loire (3,9 km), Bourgneuf-en-Mauges (5,0 km), Le Mesnil-en-Vallée (5,8 km), Saint-Laurent-de-la-Plaine (5,8 km), Beausse (6,2 km), Saint-Germain-des-Prés (6,6 km), Champtocé-sur-Loire (6,7 km), Saint-Laurent-du-Mottay (6,7 km), Chalonnes-sur-Loire (7,1 km km), Ingrandes (7,3 km)[22].

Notes

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-61 du 5 octobre 2015, portant création de la commune nouvelle de Mauges-sur-Loire — Voir création de la nouvelle commune de Mauges-sur-Loire (2015).
  2. Intercommunalités, voir communauté de Saint-Florent-le-Vieil et Mauges Communauté.
  3. École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui - Notice communale de La Pommeraye, 2007
  4. Voir canton de La Pommeraye.
  5. Population de Maine-et-Loire (1793, 1800, 1999, 2006, 2015)
  6. a, b et c Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. III (N-R), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1989, 2e éd. (1re éd. 1878), p. 243-247
  7. Ministère de la Culture, Base Mérimée (La Pommeraye), juillet 2012
  8. Michel Allard, Le gisement préhistorique de La Martinière à La Pommeraye (M.-et-L.), dans Bulletin de la Société préhistorique française, tome 83, 3, 1986, p. 78-82
  9. Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin (Angers), 1908, t. II, p. 158
  10. Le Courrier de l'Ouest, La Pommeraye Le City Trucks passe la barre des 50.000 festivaliers, 2 septembre 2018 — Voir The City Trucks.
  11. Mairie de La Pommeraye, Les équipements culturels, janvier 2015
  12. Mairie de La Pommeray, Les équipements sportifs, janvier 2015
  13. Le Courrier de l'Ouest, Mauges-sur-Loire. « La boule de sable : un jeu original », 11 avril 2020
  14. Course de côte, voir Course automobile de La Pommeraye.
  15. Le Courrier de l'Ouest, Mauges-sur-Loire. Historique : retour sur la course de côte, 15 mai 2022
  16. a, b et c Dictionnaire Célestin Port de 1989, op. cit., p. 246
  17. a et b Mairie de La Pommeraye, Sa situation : entre Loire et Bocage, février 2015
  18. a et b Le Courrier de l'Ouest, Mauges-sur-Loire. Un passé industriel, un présent lié aux transports, 18 juillet 2020
  19. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  20. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  21. Mairie de La Pommeraye, Sa situation : entre Loire et bocage, 2005-2015
  22. Lion1906 (Lionel Delvarre), Distances à partir de La Pommeraye (49), juin 2010 — Les distances affichées sont des distances orthodromiques (à vol d'oiseau).

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

kilomètres

tome

numéro

opus citatum (ouvrage cité)

Institut national de l'information géographique et forestière