Coutiau

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire des mots de l'Anjou

Mots concernant le territoire angevin et son patois.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
coutiau

Étymologie

Du latin culter, cultellus.

Mot

Nom commun, masculin singulier, au pluriel coutiaux.

En Anjou, coutiau pour « couteau » ; prononciation angevine commune pour les mots se terminant en « eau » en français (ex. châtiau). Forme ancienne du mot que l'on trouve dans d'autres régions, comme en Picardie, dans la Flandre ou le Berry.

Exemple : « il tenait trois coutiaux en son poing, dont l'un entrait au manche de l'autre ».

À propos de couteau, en Anjou :

couteau à deux lames, pour un homme hypocrite dont la conduite est louche, fourbe ;
couteau à deux manches, pour une plane, une sortie d'outil.

À ne pas confondre avec coûteau (coteau).

Correspondance couteau.

Parler angevin (ressources) Notes

  • Se dit à Rochefort-sur-Loire (source).
  • Voir aussi fourchetter,
    et batiau, chapiau, châtiau, gâtiau, iau, piau, siau, viau.
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 1er, p. 241
  • Thérésa de Chérisey, Le guide de l'Anjou, La Manufacture, 1990, p. 95
  • Louis Vermesse, Dictionnaire du patois de la Flandre française ou Wallonne, Crépin libraire éditeur, 1867, p. 167
  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, vol. I, 1880
  • François Fertiault, Dictionnaire du langage populaire Verduno-Chalonnais (Saône-et-Loire), réédition de 1980, p. 100
  • Mario Rossi, Dictionnaire étymologique et ethnologique des parlers brionnais : Bourgogne du sud, Éditions Publibook, 2004, p. 159


exemple

tome

page

volume