Mitan

De Wiki-Anjou


Parler angevin

Dictionnaire angevin

Mots concernant le parler angevin.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
mitan

Mot

Nom commun et adjectif, masculin singulier.

En Anjou, mitan pour milieu, moitié.

Exemple : « Je tiendrais mon bord au mitan d’eine bouée de beaux monsieurs. » (Verrier et Onillon, Discours)

Dans le glossaire de Verrier et Onillon : « Mitan (Mj., Lg. — Partout), s. m. — Milieu. Ex. : J'ai trouvé eine goudrille dans le mitan de la voyette. Et. — Doit se décomposer en Mit-an. (Littré.) Cf. Mitaine. B. L. Mittela, mitana. || adj. q. — Du milieu, qui est au milieu. Ex : J'érai vous voir dans les mitans jours, — vers le mercredi ou le jeudi. || Hist. — « Et voluntiers on dit que la fin en ces mestiers est plus enragée que les deux autres, le commencement et le mitan. » (Brant., D. G., I, 106, 1.) — Jadis, on disait Mer du mitan, pour Méditerranée. (Jaub.) — On dit : Le miton de la nuit. — Vous n'avez qu'à vous bouter en le mitan d'une prée. (Hist. du vx tps, p. 238.) — « Des narquois, qui connaissaient l'ardente foi royaliste de Fonteneau, lui dirent, en lui faisant remarquer le drapeau tricolore qui flottait au haut de l'arbre, de crier : Vive le drapeau tricolore ! » Fonteneau se retourne d'un air calme, mais malin : « Oui, mes amis, vive le mi-temps ! (sic), c.-à-d. : Vive le blanc. Mi-temps est une loc. de nos campagnards qui signifie le milieu. » (Deniau, VI, 537.) »

Rimiau

« Et quant’, par ein’ port’ si basse

qu’î faut s’ courber pour entrer,

on s’ trouve en l’dedans ,d’ la place,

c’est guèr’ pûs riche à montrer :

En l’ mitan, y a la ch’minée,

yoù qu’ la cramaillére et l’pot

brandill’nt parmi la fumée… »

— Leclerc, Rimiaux

Patois et parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi veille, paisan.
  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, dans Mémoires de la Société académique de Maine-et-Loire, Lachèse et Dolbeau (Angers), t. XXXVI, 1881, p. 437
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin (Angers), 1908, t. 2, p. 35 (et p. 372)
  • Marc Leclerc, Rimiaux d'Anjou - Sixième édition, Au bibliophile angevin André Bruel (Angers), 1926, p. 33 (lire) (rimiau)
  • Dominique Fournier, Mots d'galarne : dictionnaire pour bien bagouler notre patois aujourd'hui, Cheminements (Le Coudray-Macouard), 1998, p. 175
  • Émile Littré, Dictionnaire de la langue française, tome troisième (I-P), Librairie Hachette et Cie (Paris), 1874, p. 578 (mitaine)
  • Édouard Le Héricher, Histoire et glossaire du normand, tome second, Anfray (Avranches), 1862, p. 466
  • Eugène de Chambure, Glossaire du Morvan, Dejussieu père et fils (Autun), 1878, p. 561


tome