Saint-Just-sur-Dive

De Wiki-Anjou
Saint-Just-sur-Dive
Département Maine-et-Loire
Territoire Saumurois
Arrondissement arr. de Saumur
Canton cant. Doué-en-Anjou
Intercommunalité ca Saumur Val de Loire
Code Insee, postal 49291, 49260
Habitants Les Saint-Justin(e)s
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Site web Site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Saint-Just-sur-Dive est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Saumurois, à l'ouest de Brézé et de Saint-Cyr-en-Bourg.


Situation administrative

Saint-Just-sur-Dive absorbe en 1795 la commune de Saint-Hyppolite-sur-Dive[1].

La commune de Saint-Just-sur-Dive est membre de la communauté d'agglomération Saumur-Val-de-Loire, et se trouve dans le canton de Montreuil-Bellay puis dans celui de Doué-en-Anjou, et l'arrondissement de Saumur.

Son code commune (Insee) est 49291 et son code postal est 49260. Les habitants se nomment les Saint-Justins et les Saint-Justines.

Mairie : 59 rue Joachim du Bellay, 49260 Saint-Just-sur-Dive (tél. 02 41 51 61 96, courriel saintjustsurdive).

Histoire et patrimoine

Le village est fondé au haut Moyen Âge, un peu au sud de l'ancienne agglomération gallo-romaine de Lézon. Des sarcophages mérovingiens y ont été découverts. Sous l'Ancien Régime Saint-Just dépend du diocèse de Poitiers et de l'élection de Montreuil-Bellay[2],[3].

À voir sur la commune[4] :

  • l'écart de Lezon ;
  • l'église Saint-Just du XIXe siècle, construite par l'architecte Émile Roffay ;
  • la ferme de Molay, du XVIIIe siècle, 3 route de Saumur ;
  • la grange dite Grange du Terrage, du XVIIIe siècle, 12 route de Saumur ;
  • maison de Molay, 1 et 3 chemin des Grêlons, du XVIIIe siècle ;
  • maison de Molay, 45 route de Saumur, des XVIIe et XVIIIe siècles.
Photographie de la Dive au pont de Saint-Just.
Dive au pont de Saint-Just

Le musée d'arts décoratifs du château de Saumur compte l'atelier d'un charpentier du IVe siècle trouvé sur l'emplacement d'une villa gallo-romaine à Saint-Just-sur-Dive[5]. Les nombreux objets découverts sur le site gallo-romain de Calderon, mis à jour à l'occasion des travaux de canalisation de la Dive au XIXe, seront à l'origine de la création du musée de Saumur[2].

Loisirs et culture

Tous les ans s'y déroule un vide-greniers, organisé par l'association le Chemin des écoliers, et dont 2020 en a été la 21eédition[6].

Viticulture

Saint-Just-sur-Dive se trouve dans l'aire d'appellation des vins de Saumur : AOC Saumur blanc, AOC Saumur mousseux blanc, AOC Saumur rosé, AOC Saumur mousseux rosé[7].

Espace et territoire

Saint-Just-sur-Dive s'étend sur 7,24 km² (724 hectares), son altitude varie de 26 à 39 mètres[8], et son territoire se trouve sur le plateau du Saumurois[9], à la confluence du Thouet et de la Dive en sud-Saumurois. Longue de 75 kilomètres, la Dive se jette dans le Thouet sur la commune de Saint-Just-sur-Dive<ref[10]. Le barrage de Rimodan est situé sur la rivière du Thouet, sur les communes de Saint-Just-sur-Dive et du Coudray-Macouard[11].

La zone de la Vallée du Thouet et marais de Distré est classée espace naturel sensible (ENS)[12].

Notes

  1. Yves Denéchère, Les noms révolutionnaires des communes de Maine-et-Loire, dans Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, t. 106, 2, 1999, p. 68
  2. a et b Célestin Port (édition révisée d'André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 4, 1996, H. Siraudeau, p. 123-125
  3. Ministère de la Culture (Christian Cussonneau et Véronique Orain), Village (Saint-Just-sur-Dive), 8 septembre 1989
  4. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Saint-Just-sur-Dive), 2012
  5. François Trouillet, IV. La vie des sections (additif) (section poitevine, excursion du 15 juin 1996), dans le Bulletin de l'Association Guillaume Budé, 2, juin 1997, p. 165
  6. Le Courrier de l'Ouest, Saint-Just-sur-Dive. 21e vide-greniers organisé par le Chemin des Écoliers ce dimanche, 28 février 2020
  7. Arrêté du 10 octobre 2019 homologuant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée Saumur, JORF 0245 du 20 octobre 2019, texte 25.
  8. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  9. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  10. Saumur Kiosque, 26 juin : Conférence sur l'histoire de la Dive par Jacques Sigot à Brézé, 25 juin 2015, d'après la conférence Une rivière et des hommes : petite et grande histoire de la Dive de Jacques Sigot
  11. Saumur Kiosque, Thouet. Après 2 ans perdus, le chantier du barrage de Rimodan s'achève, 7 octobre 2018
  12. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
Les formes anciennes du nom.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

appellation d'origine contrôlée

kilomètres carrés

tome

numéro

page

Institut national de l'information géographique et forestière