Grous : Différence entre versions

De Wiki-Anjou
m
m (aussi)
 
Ligne 19 : Ligne 19 :
  
 
{{-DicoNotes-}}
 
{{-DicoNotes-}}
* Voir aussi [[magni-magnas]], [[nuau]].
+
* Voir aussi [[groussir]], [[magni-magnas]], [[nuau]].
 
* Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, ''Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou'', Germain & Grassin, 1908, t. 1{{er}}, p. 453-454
 
* Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, ''Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou'', Germain & Grassin, 1908, t. 1{{er}}, p. 453-454
 
* Hippolyte-François Jaubert, ''Glossaire du centre de la France'', N. Chaix et {{cie}}, 1864, p. 348
 
* Hippolyte-François Jaubert, ''Glossaire du centre de la France'', N. Chaix et {{cie}}, 1864, p. 348

Version actuelle datée du 4 mars 2020 à 18:38


Parler angevin

Dictionnaire des mots de l'Anjou

Mots concernant le territoire angevin et son patois.

Aide à la rédaction


Parler angevin (dictionnaire)
 En Anjou

Entendu ici, mais pas que…
grous

Mot

Adjectif qualificatif, masculin singulier et pluriel, grousse au féminin.

En Anjou, grous est utilisé pour gros, qui a beaucoup de volume. Mot que l'on trouve aussi dans le Centre et le Vendomois.

Exemples : le grous (reparon), grous-bout (gros bout, et au fig. le derrière), avoir le grous ventre (être grosse, enceinte), prendre queuque chouse ben au grous (en être très affecté), grous cul (gros bonnet, personnage d'importance), grous riche (richard, qui est riche), à grous (par grosses bouchées, largement), toile de grous (qualité de la toile de chanvre), grous-naveau (plante Bryone dioïque, Bryonia dioica).

Proverbe : « Ein quart est percé aussi grous qu’eine barrique. » (Verrier et Onillon, Proverbes)

Citation

« Il est plus sot qu’il n'est grous. » (Verrier et Onillon, gloss, p 179)

« Il m’a tourné le grous bout. » (Verrier et Onillon, gloss, p 543)

Parler angevin (ressources) Notes

  • Voir aussi groussir, magni-magnas, nuau.
  • Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 1er, p. 453-454
  • Hippolyte-François Jaubert, Glossaire du centre de la France, N. Chaix et Cie, 1864, p. 348
  • Paul Martelière, Glossaire du Vendomois, Ripé libraire, 1893, p. X


tome

page