Cléré-sur-Layon

De Wiki-Anjou
Cléré-sur-Layon
Logo de la commune.
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Arrondissement arr. de Cholet
Canton cant. de Cholet-2
Intercommunalité ca Agglom. du Choletais
Code Insee, postal 49102, 49560
Habitants Les Cléréen(ne)s
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Cléré-sur-Layon est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), au sud-est des Cerqeux-sous-Passavant et de Vihiers, en limite du département des Deux-Sèvres.


Situation administrative

La commune a changé de nom en 1928, Cléré devenant Cléré-sur-Layon.

Le Vihiersois est touché au milieu des années 2010 par la réforme territoiriale. En 2015, les élus de Cléré-sur-Layon refusent l'adhésion au projet de regroupement en une commune nouvelle[1]. La commune est alors intégrée à la communauté de communes du Vihiersois-Haut-Layon, intercommunalité qui disparait le 31 décembre 2015 à la création de la commune nouvelle[2]. Elle rejoint le 1er janvier 2017 l'intercommunalité du Choletais réunissant à cette date la communauté d'agglomération du Choletais, la communauté de communes du Bocage, et les communes de Cernusson, Cléré-sur-Layon, Lys-Haut-Layon, Montilliers, Passavant-sur-Layon et Saint-Paul-du-Bois[3].

Cléré-sur-Layon est membre de la communauté d'agglomération Agglomération-du-Choletais, et se trouve dans le canton de Cholet-2 et l'arrondissement de Cholet.

Son code commune (Insee) est 49102 et son code postal est 49560. Les habitants se nomment les Cléréens et les Cléréennes.

Mairie : 29 rue du Layon, 49560 Cléré-sur-Layon (tél. 02 41 59 53 14, courriel cleresurlayon).

Histoire et patrimoine

Le village est constitué avant le XIe siècle, et au Moyen Âge, le seigneur est celui de Passavant. Au XVIIIe, Cléré dépend de l'élection de Montreuil-Bellay[4].

Éléments du patrimoine[5] :

Photographie de la mairie.
  • Chapelle Saint-Francaire, du XIXe siècle ;
  • Château de Beaurepaire, des XVIe et XIXe siècles ;
  • Château les Landes, des XVIIIe et XIXe siècles avec vestiges du XIVe ou XVe ;
  • Église Saint-Hilaire, du XIXe siècle, édifiée initialement au XIe ou XIIe siècle, du nom de saint Hilaire, père de saint Francaire, évêque de Poitiers, dont les reliques sont conservées dans l'église[4] ;
  • Ferme de La Charonnière, des XVIIIe et XIXe siècle ;
  • Ferme dite le Prieuré, du XVIIIe siècle ;
  • Lavoir de Beaurepaire, du XIXe siècle ;
  • Manoir de Brossay, des XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Manoir la Haute Coudraie, des XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Manoir de Maumusson, du XVe et remanié au XVIe siècle.

Loisirs et culture

Les Amis de Passavant-Cléré ont organisés en février 2018 la rando Vin chaud pain d'épice, permettant de valoriser le patrimoine de Cléré et Passavant-sur-Layon, avec trois parcours de 8, 13 et 20 km, pour marcheurs et coureurs[6]. En 2020, cette traditionnelle randonnée s'est déroulée le 9 février avec des parcours inédits[7].

Commune partenaire de Translayon depuis ses débuts en 2009, plusieurs activités ont été organisées comme en 2013 avec une manifestation itinérante[8], ou en 2014 où la barrique est partie de Cléré[9], ou encore en 2016 avec une course nature, la Ruée vers le schiste[10].

Commune viticole

La commune de Cléré se situe dans l'appellation viticole des Coteaux-du-Layon (AOC)[11], vin blanc liquoreux, issus du cépage chenin blanc, dont le vignoble est implanté sur la partie sud-est du Massif armoricain et dont l'exposition des coteaux permet l'obtention de vendanges surmûries[12]. L'AOC Coteaux-du-Layon existe depuis 1950[13].

Espace et territoire

Commune du Vihiersois, Cléré-sur-Layon s'étend sur 21,74 km² (2 174 hectares) et son altitude varie de 67 à 116 mètres[14]. Prenant sa source dans le département voisin des Deux-Sèvres, la rivière le Layon traverse son territoire[15]. Le territoire de Cléré se partage entre le plateau des Mauges et le couloir du Layon[16]. Aux confins du Poitou, la vallée du Layon marque la transition entre Mauges et Saumurois[17].

Balades : étang de Beaurepaire. La zone de l'Étang de Beaurepaire est classée espace naturel sensible (ENS)[18] et zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de type I[19].

Notes

  1. Le Courrier de l'Ouest, Vihiers Commune nouvelle : Cléré-sur-Layon dit non, 16 juillet 2015
  2. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL/BCL 2015 n° 67, du 30 octobre 2015.
  3. Le Courrier de l'Ouest, Cholet Au revoir la CAC, bonjour l'Agglo, 19 décembre 2016
  4. a et b Célestin Port (édition révisée par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 1, H. Siraudeau et Cie, 1965, p. 774-776
  5. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Cléré-sur-Layon), 2012
  6. Ouest-France, Marcher et courir à travers le patrimoine local, 7 février 2018
  7. Le Courrier de l'Ouest, Cléré-sur-Layon. La randonnée « vin chaud et pain d’épices » arrive, 9 janvier 2020
  8. Ouest-France, Translayon : Une barrique de vin s'en va par la Loire, 7 juin 2013
  9. Ouest-France, Translayon : la barrique est partie de Cléré, 7 juin 2014
  10. Ouest-France, Une bonne fréquentation à la Ruée vers le schiste, 15 juin 2016
  11. Décret 0272 du 24 novembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Coteaux du Layon », JORF 0272 du 24 novembre 2011 page 19757, texte 68.
  12. Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), Aire géographique - Fiche produit - Coteaux du Layon, 28 janvier 2019 (statut FR : AOC - statut CE : AOP)
  13. François Reignoux, La vigne en France et son terroir, Books on Demand, 2019, p. 161
  14. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  15. Layon (rivière), avril 2013
  16. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  17. Département de Maine et Loire - DIREN Pays de la Loire - DDE Maine et Loire, Atlas des paysages de Maine et Loire, Le Polygraphe, 2003, p. 146
  18. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
  19. Sigloire (Préfecture de régions des Pays de la Loire), Base territoriale - Étang de Beaurepaire (540014422, 520004465), 2011-2018
Voir aussi les formes anciennes du nom.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

kilomètres

appellation d'origine contrôlée

kilomètres carrés

tome

page

numéro

Institut national de l'origine et de la qualité

appellation d'origine protégée

Institut national de l'information géographique et forestière