Communauté de communes de la région du Lion-d'Angers

De Wiki-Anjou
Communauté de communes de la région du Lion-d'Angers
(ancienne intercommunalité)
Communauté de commune de la région du Lion-d'Angers
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Siège Le Lion-d'Angers
Note(s) EPCI, disparition en 2017
Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Créée en 1993, la communauté de communes de la région du Lion-d’Angers est une ancienne intercommunalité (EPCI) de l'Ouest de la France, située dans la partie nord-ouest du département de Maine-et-Loire (49). Elle est membre du syndicat mixte Pays du Haut-Anjou Segréen.


Elle succède en 1994 au syndicat intercommunal à vocation multiple du Lion-d'Angers. Elle comprenait les communes d'Andigné, Brain-sur-Longuenée, Chambellay, Champteussé-sur-Baconne, Chenillé-Changé, Gené, Grez-Neuville, La Jaille-Yvon, Le Lion-d'Angers, Montreuil-sur-Maine, Pruillé, Sceaux-d'Anjou, Thorigné-d'Anjou et Vern-d'Anjou. Sa superficie est de 242,04 km², et compte 13 320 habitants en 2009.


Situation en 2013.


Suite à la création de la commune nouvelle de Longuenée-en-Anjou[1], Pruillé quitte le 20 décembre 2015 la communauté de communes de la région du Lion-d'Angers[2] pour rejoindre le 21 décembre la communauté d'agglomération Angers Loire Métropole[3].

La création de la commune nouvelle d'Erdre-en-Anjou a également modifié le périmètre de l'EPCI. La commune nouvelle était issue de communes appartenant à deux communautés de communes différentes, le nouveau conseil municipal a délibéré pour son rattachement à la communauté de communes de la région du Lion-d'Angers, effectif à compter du 31 décembre 2015 [4].

Les communes du Lion-d'Angers et d'Andigné se rapprochent le 1er janvier 2016 pour créer la commune nouvelle du Lion-d'Angers et les communes de Champteussé-sur-Baconne et Chenillé-Changé se regroupent pour former la commune nouvelle de Chenillé-Champteussé. La structure intercommunale compte alors neuf communes (Chambellay, Chenillé-Champteussé, Erdre-en-Anjou, Grez-Neuville, La Jaille-Yvon, Le Lion-d'Angers, Montreuil-sur-Maine, Sceaux-d'Anjou et Thorigné-d'Anjou) et s'étend sur 251,53 km².

Le 1er janvier 2017, elle fusionne avec les communautés de communes du Haut-Anjou et d'Ouest-Anjou pour créer la nouvelle communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou[5].

Notes

Sur le même sujet

Nouvelles intercommunalités de Maine-et-Loire
Anciennes administrations et intercommunalités de Maine-et-Loire
Organisation administrative du Maine-et-Loire

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral n° DRCL-BCL-2015-80 du 23 novembre 2015, portant création de la commune nouvelle de Longuenée-en-Anjou.
  2. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté DRCL/BCL 2015-93 du 17 décembre 2015, RAA spécial n° 97 du 21 décembre 2015, p. 19-20, portant retrait de la commune de Pruillé de la communauté de communes de la région du Lion-d'Angers.
  3. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté DRCL/BCL n° 2015-97 du 18 décembre 2015, RAA spécial 97 du 21 décembre 2015, p. 27-28, portant intégration de la commune de Pruillé à la communauté d'agglomération d'Angers Loire Métropole.
  4. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté DRCL/BCL n° 2015-115 du 31 décembre 2015, portant rattachement de la commune nouvelle d'Erdre-en-Anjou à la communauté de communes de la région du Lion-d'Angers.
  5. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL/BSFL 2016-178 du 16 décembre 2016, portant fusion des communautés de communes du Haut-Anjou, d'Ouest Anjou et de la région du Lion d'Angers, Arrêté préfectoral.


établissement public de coopération intercommunale

kilomètres carrés

numéro

page