Erdre-en-Anjou

De Wiki-Anjou
Erdre-en-Anjou
Logo de la commune.
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Arrondissement arr. Segré-en-Anjou Bleu
Canton cant. de Tiercé
Intercommunalité cc Vallées du Haut-Anjou
Code Insee, postal 49367, 49220
Habitants Les Erdréen(ne)s
Données locales altitudes, coordonnées, populations, superficies
Site web site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Erdre-en-Anjou est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Segréen, au sud-ouest de Gené et à l'ouest du Lion-d'Angers.


Situation administrative

La commune d'Erdre-en-Anjou fait partie de la communauté de communes des Vallées-du-Haut-Anjou, et se trouve dans les cantons de Tiercé et de Chalonnes-sur-Loire (pour la partie de La Pouëze), dans l'arrondissement de de Segré-en-Anjou-Bleu[1],[2].

Son code commune (Insee) est 49367 et son code postal est 49220. Les habitants se nomment les Erdréens et les Erdréennes. Sa population est de 5 715 habitants en 2015 et de 5 743 en 2018[3]. La commune appartient à l'Aire d'attraction des villes d'Angers, à la Zone d'emploi de Segré-en-Anjou Bleu et au Bassin de vie de Segré[1].

Au 1er janvier 2017, douze communes nouvelles angevines comportaient le nom « Anjou » : Baugé-en-Anjou, Beaufort-en-Anjou, Chemillé-en-Anjou, Doué-en-Anjou, Erdre-en-Anjou, Hauts-d'Anjou, Longuenée-en-Anjou, Ombrée d'Anjou, Orée-d'Anjou, Segré-en-Anjou bleu, Terranjou et Verrières-en-Anjou.

Mairie : 1 rue de l'Étang, Vern-d'Anjou, 49220 Erdre-en-Anjou (tél. 02 41 61 41 02, courriel erdreenanjou).

Histoire et patrimoine

La commune d'Erdre-en-Anjou est née le 28 décembre 2015 du regroupement des anciennes communes de Brain-sur-Longuenée, Gené, La Pouëze et Vern-d'Anjou, du nom de la rivière passant sur son territoire (« l'Erdre ») associé à celui d'« Anjou ». Son chef-lieu est fixé à celui de l'ancienne commune de Vern-d'Anjou[4],[5].

Éléments du patrimoine[6] :

  • Brain-sur-Longuenée : chapelle Sainte-Anne, château de la Maison Blanche, château de Montergon, ermitage du Puits Hervé.
  • Gené : château Ribou, église Saint-Pierre et Saint-Paul, maison dite Saint-Pierre.
  • La Pouëze : butte de la grand'Pouëze, chapelles Saint-Barthélémy et Sainte-Émerance, châteaux de l'Anjouère et de la Villenière, église Saint-Victor, vestiges de moulins à vent dont celui de la Lande, oratoire Saint-Antoine.
  • Vern-d'Anjou : briqueterie Les Haies, chapelle de la Lucière, église Saint-Gervais et Saint-Protais, four à chaux La Chalumelaie, maison du XIXe siècle appelée maison Séjourné, maison de maître du XIXe siècle appelée les Glycines, prieuré des XVIeet XVIIe siècles, puis presbytère appelé l'Abbaye.

Cité ardoisière

L'exploitation de l'ardoise dans des carrières à ciel ouvert remonte au XVIe siècle, avant même celle de La Pouëze. On trouvait des carrières à Vern à la Bichetière, la Blunière et la Pinardière, lieux d'extraction d'ardoise aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles[7].

Loisirs et culture

La bibliothèque Eugène-Livet, 3 cours de l'Arquenay à La Pouëze, fait partie du réseau des bibliothèques de la communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou (CCVHA), comme celles de brain Gené et Vern[8],[9]. Le théâtre de l'Ardoise de La Pouëze reçoit des spectacles comme en 2021 la troupe Lino Balatom ou la compagnie Zei[10],[11].

On pratique sur la commune le football, le basket, le tennis, la pétanque, le tennis de table, la gymnastique, le karaté, etc. On pratique également la boule de fort à La Pouëze, à la société des Amis réunis[12],[13].

Espace et territoire

La commune rurale d'Erdre-en-Anjou s'étend sur 89,94 km2 (8 994 hectares) et son altitude varie de 33 à 102 mètres[14],[15]. Son territoire se partage entre le plateau du Segréen et les plateaux du Haut Anjou[16]. L'Erdre prend sa source à La Pouëze, dans l'étang du Clairet. La forêt de Longuenée, forêt domaniale, s'étend sur les territoires de La Membrolle-sur-Longuenée, Brain-sur-Longuenée, La Pouëze et Saint-Clément-de-la-Place.

L'office de tourisme de l'Anjou Bleu se trouve au Lion-d'Angers.

Notes

  1. a et b Insee, Géographie administrative et d'étude - Commune de Erdre-en-Anjou (49367), 2020
  2. Décret 2020-211 du 5 mars 2020 modifiant le décret 2014-259 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de Maine-et-Loire, JORF 0056 du 6 mars 2020, texte 29.
  3. Population de Maine-et-Loire (2015, 2018)
  4. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-105 du 22 décembre 2015, portant création de la commune nouvelle de Erdre-en-Anjou — Voir Création de la nouvelle commune de Erdre-en-Anjou (2015).
  5. Mairie de Erdre-en-Anjou, Histoire, 2021
  6. Ministère de la Culture, Base Mérimée, 2012
  7. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Vern-d'Anjou, les carrières), octobre 2014 — Voir ardoisières de Vern-d'Anjou et ardoisières en Anjou.
  8. Ouest-France, Erdre-en-Anjou. Bibliothèque : du neuf, pour de nouveaux lecteurs, 22 décembre 2021
  9. Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou, Le réseau des bibliothèques, 2021
  10. Ouest-France, Erdre-en-Anjou. La troupe Lino balatom répète la comédie Toc toc, 26 novembre 2021
  11. Le Courrier de l'Ouest, Erdre-en-Anjou. La compagnie Zei prépare son prochain spectacle au théâtre de l'Ardoise, 10 décembre 2021
  12. Mairie de Erdre-en-Anjou, Annuaire des associations, 2021
  13. Le Courrier de l'Ouest, Erdre-en-Anjou. Retour au concours à la boule de fort, 12 décembre 2021
  14. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC, superficies), limites territoriales au 1er janvier 2019
  15. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC, altitudes), limites territoriales au 1er janvier 2019
  16. Département de Maine-et-Loire - DIREN Pays de la Loire - DDE Maine-et-Loire, Atlas des paysages de Maine-et-Loire, Le Polygraphe Éditeur (Angers), 2003 (unités paysagères).


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

kilomètres

numéro

Institut national de l'information géographique et forestière