Brain-sur-Longuenée

De Wiki-Anjou
Brain-sur-Longuenée
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Commune Erdre-en-Anjou
Note(s) Regroupement
du 28 décembre 2015
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
CompléterAideTémoigner

Brain-sur-Longuenée est une ancienne commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Segréen, au sud-est de Vern-d'Anjou et au nord-est de La Pouëze.

Ses habitants se nomment les Brainois(es).


Situation administrative

Un regroupement intervient fin 2015 entre les communes de Brain-sur-Longuenée, Gené, La Pouëze et Vern-d'Anjou, donnant naissance à la commune nouvelle de Erdre-en-Anjou. Brain-sur-Longuenée devient une commune déléguée[1].

Jusqu'alors elle est intégrée à la communauté de communes de la région du Lion-d'Angers, et se trouve dans l'arrondissement de Segré, le canton du Lion-d'Angers jusqu'en 2014 puis le canton de Tiercé.

Son code commune (Insee) est 49043 et son code postal 49220. Les habitants sont appelés Brainois, Brainoise[2]. Sa population est de 768 habitants en 1999 et de 947 en 2015[3].

Trois villages du département portent le nom de « Brain » : Brain-sur-Longuenée, Brain-sur-l'Authion et Brain-sur-Allonnes.

Histoire et patrimoine

La forêt de Longuenée est mentionnée dès le XIIe siècle sous le nom Longanaia. Elle dépend alors du seigneur du Plessis-Macé. La seigneurie appartient au XIVe siècle à la famille de Juigné, puis les terres dépendent au XVIIe du château de la Beuvrière à Grez-Neuville. Au XVIIIe, Brain-sur-Longuenée relève de l'élection d'Angers[4],[5].

À voir sur son territoire[6],[4] :

  • La chapelle funéraire Sainte-Anne, du XVIIe siècle ;
  • La chapelle du Puits Hervé, liée à la présence d'une fontaine et d'une eau qui avait des vertues de guérison ;
  • Le château de la Maison Blanche, des XVIIe et XIXe siècles, construit par l'architecte angevin Auguste Bibard et l'entrepreneur Jérémie David du Lion-d'Angers ;
  • Le château de Montergon, des XVIIIe et XIXe siècles, à l'emplacement d'un plus ancien mentionné au XIIe siècle ;
  • La cure, des XVIIIe et XIXe siècle, devenue ensuite mairie ;
  • L'église Saint-Didier, entièrement reconstruite sur plan centré réalisé au XIXe par l'architecte angevin Auguste Beignet ;
  • La ferme de la Simonnaie, des XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Plusieurs maisons du XVIe au XXe, en majorité du XIXe siècle ;
Photographie de la mairie.
La mairie
  • La maison de maître de La Houssardière, du XIXe siècle ;
  • Le manoir de La Himbaudière, des XVIe et XIXe siècles.

Loisirs et culture

Le comité des fêtes organise chaque année la fête locale Brain de bon temps, dont la 24e édition en 2018 a reçue environ 8 000 personnes[7],[8],[9]. L'association Loisirs et culture propose des spectacles musicaux, comme une soirée-concert en février 2020[10].

La bibliothèque fait partie du réseau Rêv'en pages de la communauté de communes des Vallées-du-Haut-Anjou. Elle organise régulièrement des animations[11].

Espace et territoire

Brain-sur-Longuenée s'étend sur 22,43 km2 (2 243 hectares), délimitée au sud par la forêt de Longuenée, et son altitude varie de 41 à 102 mètres[12]. Son territoire se partage entre le plateau du Segréen et les marches du Segréen[13]. Elle est traversée par le petit ruisseau du Thiberge qui passe dans le bourg[5].

La forêt de Longuenée, forêt domaniale d'environ 600 hectares composée de taillis, futaies de chênes et de châtaigniers, s'étend sur les territoires de La Membrolle-sur-Longuenée, Brain-sur-Longuenée, La Pouëze et Saint-Clément-de-la-Place[5].

L'étang de la Cure permet la pratique de la pêche[14].

Notes

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-105, du 22 décembre 2015 — Voir création de la nouvelle commune de Erdre-en-Anjou (2015).
  2. Pierre-Louis Augereau, Les secrets des noms de communes et lieux-dits du Maine-et-Loire, Cheminements (Le Coudray-Macouard), 2004, p. 38
  3. Population de Maine-et-Loire (1999, 2015)
  4. a et b Célestin Port (révisé par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. I (A-C), H. Siraudeau et Cie (Angers), 1965 (2e éd., 1re éd. 1874), p. 501-503
  5. a, b et c Ministère de la Culture (Claire Steimer), Base Mérimée - Présentation de la commune de Brain-sur-Longuenée (IA49009874), 24 octobre 2008 (Région Pays de la Loire Inventaire général, Conseil général de Maine-et-Loire service de l'Inventaire du patrimoine)
  6. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Brain-sur-Longuenée), 2012
  7. Le Courrier de l'Ouest, Brain-sur-Longuenée. « On a beaucoup investi dans les animations », 13 novembre 2019
  8. Ouest-France, Près de Segré. La grande fête champêtre fait le plein, 5 août 2018
  9. Le Courrier de l'Ouest, Brain-sur-Longuenée. Un Brain de Bon Temps célèbre la vie d'autrefois, 7 août 2018
  10. Le Courrier de l'Ouest, Brain-sur-Longuenée. « Faire venir la culture en milieu rural », 28 février 2020
  11. Ouest-France, Un lieu de vie avec des animations toute l'année, 2 février 2018
  12. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  13. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  14. Ouest-France, Ouverture de la pêche à l'étang de la cure, 1er mars 2019
Formes anciennes du nom

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

kilomètres

numéro

tome

Institut national de l'information géographique et forestière