Coron

De Wiki-Anjou
Coron
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Arrondissement arr. de Cholet
Canton cant. de Cholet-2
Intercommunalité ca Agglom. du Choletais
Code Insee, postal 49109, 49690
Habitants Les Coronnais(es)
Données locales altitudes, coordonnées, populations, superficies
Site web site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Coron est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans les Mauges, au sud de La Salle-de-Vihiers et au sud-ouest de Vihiers.


Situation administrative

La commune angevine de Coron est membre de la communauté d'agglomération Agglomération-du-Choletais, et se trouve dans le canton de Cholet-2, après disparition de celui de Vihiers, et l'arrondissement de Cholet[1].

Son code commune (Insee) est 49109 et son code postal est 49690. Les habitants se nomment les Coronnais et les Coronnaises. Sa population est de 1 304 habitants en 1999 et de 1 593 en 2017[2]. La commune appartient à l'Aire d'attraction des villes de Cholet, à la Zone d'emploi de Cholet et au bassin de vie de Lys-Haut-Layon[1].

Mairie : 2 rue David-d'Angers, 49690 Coron (tél. 02 41 55 81 89, courriel coron).

Histoire et patrimoine

L'habitat du pays est très ancien ; plusieurs objets de la Préhistoire (haches en pierre polie) et de l'Antiquité (poteries gallo-romaines) y ont été trouvés. La voie gallo-romaine, reliant Angers à Ségora, traverse le territoire. Un prieuré est installé dans le village par des religieux de Saint-Michel-en-l'Herm (Vendée). La seigneurie de Coron se confond avec celle de la Roche des Aubiers au XIIe siècle. Elle devient importante, avec titre de baronnie. Au XVIIIe siècle, Coron dépend de l'élection et des aides de Montreuil-Bellay, du grenier à sel de Cholet. Le pays est le théâtre de combats en 1793 durant la guerre de Vendée, le château des Hommes est incendié par les colonnes infernales[3],[4].

Patrimoine architectural[5],[3] :

Photographie de la chapelle Notre-Dame-de-Vertu.
Chapelle Notre-Dame-de-Vertu
  • La chapelle Notre-Dame-de-Vertu, du XIXe siècle ;
  • La chapelle Saint-Alexis, du XIXe siècle ;
  • Le château de La Roche des Aubiers, des XVe, XVIe, XVIIe et XIXe siècles ;
  • Les vestiges du château fort Les Hommes, du XIVe ou XVe siècle, entouré de douves ;
  • La motte castrale de la Guinebaudière[6] ;
  • L'église Saint-Louis, du XIXe siècle, vaste édifice ogival à voûtes angevines ;
  • La ferme de La Roche des Aubiers (XVIe-XIXe), de La Grande-Gornière (XVIIe-XIXe), des Tremellières (XVIIe-XIXe) ;
  • L'hôtel de voyageurs la Boule d'Or, rue Joachim du Bellay, du XVIIe siècle et remanié au XIXe ;
  • La maison du 14 rue du Commerce (XVIIe-XIXe) ;
  • La maison de tisserand, 5 rue du Commerce, du XVIIIe, remaniée au XIXe ;
  • Le menhir Pierre des Hommes (classé MH), du Champ-Gerbeau (dans le pays on appelle ces pierres un chiron) ;
  • Les moulin à vent de la Noue-Ronde (moulin tour du XIXe, inscrit MH), moulin à vent cavier du Pinier (XVIIIe-XIXe) ;
  • Le prieuré de Bénédictins Notre-Dame, reconstruit au XVIIIe siècle.

On trouvait autrefois plus d'une vingtaine de moulins, des XIIIe au XIXe siècles, dont cinq subsistaient à la fin du XXe[7].

Loisirs et culture

La bibliothèque fait partie du réseau des bibliothèques du Choletais. Des animations y sont proposées, comme en novembre 2019 avec un un spectacle conté sonore et visuel, ou en février 2020 sur le sur le thème Rencontre du 3e lieu, voyage au centre de l'imaginaire[8],[9],[10].

La commune compte plusieurs associations : le comité des fêtes de Coron, le club de Basket Coron-La Salle de Vihiers (BCSV), le club de football Olympique SalTourVezinsCoron (OSTVC), le moto club Les couronnés, l'association Patrimoine, etc[11].

Espace et territoire

Coron, commune du Vihiersois, s'étend sur 31,90 km2 (3 190 hectares) et son altitude varie de 84 à 188 mètres[12]. Son territoire se situe sur le plateau des Mauges[13]. La syénite, roche magmatique plutonique grenue, se montre en masse sur la commune de Coron, ainsi que sur celles de La Tourlandry et Vihiers[14].

La rivière du Lys, affluent du Layon, traverse la commune, arrivant de La Tourlandry, où elle prend sa source, pour se poursuivre vers Vihiers[15].

Notes

Bibliographie

Coron, un village au XXème siècle : mémoire et patrimoine, association Patrimoine de Coron

Sources et annotations

  1. a et b Insee, Géographie administrative et d'étude - Commune de Coron (49109), 2020
  2. Population de Maine-et-Loire (1999, 2017)
  3. a et b Célestin Port (révisé par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. I (A-C), H. Siraudeau et Cie (Angers), 1965, 2e éd. (1re éd. 1874), p. 810-812
  4. Charles Thenaisie, Le château des Hommes, dans Revue de l'Anjou et de Maine et Loire, Première année de la troisième série, Sixième livraison - septembre 1860, Librairie de Cosnier et Lachèse (Angers), 1860, p. 283-284
  5. Ministère de la Culture, Patrimoine architectural Mérimée (Coron), 2012
  6. Ouest-France, Coron. Les vestiges de l'histoire se découvrent cet été, 14 juillet 2020
  7. Ministère de la Culture, Moulins (IA00052144), 1989-2006
  8. E.changes (réseau des bibliothèques du choletais), Les bibliothèques, octobre 2017
  9. Ouest-France, Coron. Un spectacle à déguster offert à la bibliothèque, 28 novembre 2019
  10. Ouest-France, Coron. Quels drôles d'animaux, à la bibliothèque !, 26 février 2020
  11. Mairie de Coron, Associations, 2013-2021
  12. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  13. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  14. Pierre-Aimé Millet de la Turtaudière, Paléontologie de Maine et Loire, Impr. de Cosnier et Lachèse (Angers), 1854, p. 9
  15. Direction départementale de l'Équipement de Maine-et-Loire (CETE de l'Ouest – Laboratoire régional des Ponts et chaussées d'Angers), Atlas des zones inondables du Lys, octobre 2006
Les formes anciennes du nom


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres

tome

Institut national de l'information géographique et forestière