Saint-Georges-des-Gardes

De Wiki-Anjou
Saint-Georges-des-Gardes
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Commune Chemillé-en-Anjou
Note(s) Regroupement
du 15 décembre 2015
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Saint-Georges-des-Gardes est une ancienne commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), à l'ouest de La Tourlandry et à 13 km au nord-est de Cholet. Elle est rattachée depuis décembre 2015 à la commune de Chemillé-en-Anjou.

Ses habitants se nomment les Saint-Georgien(ne)s.


Situation administrative

En 1973, Saint-Georges-du-Puy-de-la-Garde devient Saint-Georges-des-Gardes suite à sa fusion avec Les Gardes.

Un rapprochement intervient à la fin de 2015 avec la création de la commune nouvelle de Chemillé-en-Anjou issue du regroupement des communes de Chanzeaux, La Chapelle-Rousselin, Chemillé-Melay, Cossé-d'Anjou, La Jumellière, Neuvy-en-Mauges, Sainte-Christine, Saint-Georges-des-Gardes, Saint-Lézin, La Salle-de-Vihiers, La Tourlandry et Valanjou[1]. Saint-Georges-des-Gardes devient une commune déléguée.

La commune est jusqu'alors membre de la communauté de communes de la région de Chemillé, et se trouve dans le canton de Chemillé et l'arrondissement de Cholet.

Son code commune (Insee) est 49281 et son code postal est 49120.

Plusieurs communes du département comportent le nom « Saint-Georges » : Saint-Georges-du-Bois, Saint-Georges-des-Gardes, Saint-Georges-sur-Layon, Saint-Georges-sur-Loire et Saint-Georges-des-Sept-Voies.

Patrimoine

Éléments du patrimoine à voir à Saint-Georges-des-Gardes[2] :

  • Basilique Notre-Dame-des-Gardes ;
  • Chapelle de la Planche Grelet ;
  • Plusieurs croix de chemin ;
  • Église Saint-Joseph ;
  • Manoir du Puy de la Garde ;
  • Moulin à vent.

Biscuits St Georges

La biscuiterie Saint Georges se trouve à Saint-Georges-des-Gardes, fabriquant depuis le milieu du XXe siècle les Biscuits Saint Georges[3].

Loisirs et culture

On y trouve une bibliothèque, intégrée au réseau des bibliothèques de la région de Chemillé[4].

Espace et territoire

Située dans les Mauges, l'altitude de Saint-Georges-des-Gardes varie de 77 à 211 mètres. On y trouve la colline des Gardes, l'un des points hauts du département, à proximité du point le plus haut situé à La Tourlandry (216 mètres)[5].

En mars 2012, l'ESSG Football de Saint-Georges organise une randonnée pédestre semi-nocturne. Randonnée de 8 kilomètres accessible à tous, son départ s'est fait du complexe sportif de Farfadet.

Notes

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-58, du 24 septembre 2015 — Voir création de la nouvelle commune de Chemillé-en-Anjou (2015).
  2. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Saint-Georges-des-Gardes), juin 2012
  3. Biscuiterie Saint Georges, novembre 2013
  4. Communauté de communes de la région de Chemillé, Chemillé Melay - Médiathèque Victor Hugo, 2015
  5. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), ZMAX 216 sur La Tourlandry, données 2010, 2012, 2013 et 2014
Voir aussi les formes anciennes du nom de Saint Georges du Puy de la Garde et de Les Gardes,
ainsi que les homonymies dans le département.

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


kilomètres

Institut national de la statistique et des études économiques

numéro

Institut national de l'information géographique et forestière