La Salle-de-Vihiers

De Wiki-Anjou
La Salle-de-Vihiers
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Commune Chemillé-en-Anjou
Note(s) Regroupement
du 15 décembre 2015
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction.
Anciennes communes

La Salle-de-Vihiers est une ancienne commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), au sud-est de Cossé-d'Anjou et au nord-ouest de Vihiers. Elle est rattachée depuis décembre 2015 à la commune de Chemillé-en-Anjou.

Ses habitants se nomment les Sallésien(ne)s.


Situation administrative

Un rapprochement intervient à la fin de 2015 avec la création de la commune nouvelle de Chemillé-en-Anjou issue du regroupement des communes de Chanzeaux, La Chapelle-Rousselin, Chemillé-Melay, Cossé-d'Anjou, La Jumellière, Neuvy-en-Mauges, Sainte-Christine, Saint-Georges-des-Gardes, Saint-Lézin, La Salle-de-Vihiers, La Tourlandry et Valanjou. La Salle-de-Vihiers devient une commune déléguée[1].

La commune est jusqu'alors membre de la communauté de communes de la région de Chemillé, et se trouve dans le canton de Chemillé et l'arrondissement de Cholet.

Son code commune (Insee) est 49325 et son code postal est 49310. Ses habitants se nomment Sallésiens, Sallésiennes. Sa population est de 900 habitants en 1999 et de 1 040 en 2015[2].

Histoire et patrimoine

Au Moyen Âge, la seigneurie, au domaine restreint, appartient aux seigneurs de Martigné-Briand. Un hôtel seigneurial existe jusqu'au XVIIe siècle. La Salle-de-Vihiers relève au XVIIIe de l'élection et des aides d'Angers, et du grenier à sel de Cholet[3].

Éléments du patrimoine[4],[5] :

  • L'ancienne chapelle Sainte-Anne, du XIXe siècle ;
  • Le château du Plessis-Malineau, du XIXe ;
Carte postale ancienne de la congrégation des Filles de la Charité.
  • L'église Saint-Martin, des XVIe et XVIIIe siècles, reconstruite au XIXe par l'architecte Alfred Tessier ;
  • La ferme des Haies, des XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Les maisons de tisserand, chemin des Baschets (XVIIIe-XIXe), lieu-dit Rocheplaud (XIXe) ;
  • Le manoir Notre-Dame Sainte-Anne Notre-Dame-du-Bon-Secours dit Château du Breil, des XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Le manoir dit château du Plessis, construit au XIXe siècle par les architectes Lenoir et Chesneau, avec chapelle du XVIIe, communs et parties agricoles du XIXe ;
  • Le manoir du Plessis-Théry, des XVIe et XIXe siècles.

La commune comptait sept moulins à vent dont seuls trois subsistent au XXe siècle[6] :

  • Le moulin de Bertin, rue de l'École, moulin à vent cavier des XVIIIe et XXe siècles ;
  • Le moulin de la rue des Vieux Métiers, moulin à vent tour des XVIIIe et XXe siècles ;
  • Le moulin de Rocheplaud, moulin à vent tour remanié ou reconstruit au XIXe siècle, avec logement de meunier.

La congrégation des Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus a été créée en 1823. Elle comprend un vaste domaine, maison mère de la congrégation construite de 1866 à 1872[7] :

  • Le couvent de Sœurs de la Charité dit Couvent la communauté, des XIXe et XXe siècles, construit par l'architecte Alfred Tessier.

Loisirs et culture

Présence d'une bibliothèque, intégrée au réseau des bibliothèques de la région de Chemillé. Elle compte en 2015, 1 500 livres et revues, et 400 livres du BiblioPôle[8].

Espace et territoire

Située dans le Vihiersois sur une haute crête d'un coteau, La Salle-de-Vihiers s'étend sur 17,27 km2 (1 727 hectares) et son altitude varie de 89 à 204 mètres[3],[9],[10].

Autres lieux : aire de loisirs de la Forêt, route de Coron[5].

Notes

Bibliographie

• Marie-Madeleine Tijou-Stiegler, Pierre et Juliette Besson, La Salle de Vihiers aux XIXe et XXe siècles, Éditions Hérault (Maulévier), 2019 (ISBN 978-2-7407-0361-8)

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-58, du 24 septembre 2015 — Voir création de la nouvelle commune de Chemillé-en-Anjou (2015).
  2. Population de Maine-et-Loire (1999, 2015)
  3. a et b Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. IV (S-Z), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1996, 2e éd. (1re éd. 1878), p. 272-276
  4. Ministère de la Culture, Base Mérimée (La Salle-de-Vihiers), 2012
  5. a et b Mairie de La Salle de Vihiers (sur CC région de Chemillé), Notre patrimoine local, 2015
  6. Ministère de la Culture, Moulins (IA00052276), 9 juin 1989
  7. Ouest-France, La congrégation, un lieu chargé d'histoire, 18 septembre 2015
  8. Communauté de communes de la région de Chemillé, Chemillé Melay - Médiathèque Victor Hugo, 2015
  9. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC, superficies), limites territoriales au 1er janvier 2019
  10. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC, altitudes), limites territoriales au 1er janvier 2019
Les formes anciennes du nom.

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

kilomètres

tome

Institut national de l'information géographique et forestière