La Breille-les-Pins

De Wiki-Anjou
La Breille-les-Pins
Département Maine-et-Loire
Territoire Baugeois
Arrondissement arr. de Saumur
Canton cant. de Longué-Jumelles
Intercommunalité ca Saumur Val de Loire
Code Insee, postal 49045, 49390
Habitants Les Breillois(es)
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Site web Site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

La Breille-les-Pins est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Baugeois, au sud de Vernoil-le-Fourrier et au nord de Brain-sur-Allonnes.

À ne pas confondre avec Breil, commune qui se trouve au sud-est de Noyant.


Situation administrative

En 1958 La Breille est devenue La Breille-les-Pins.

La commune est membre de la communauté d'agglomération Saumur-Val-de-Loire, et se trouve dans le canton de Longué-Jumelles situé dans l'arrondissement de Saumur.

Son code commune (Insee) est 49045 et son code postal est 49390. Les habitants se nomment les Breillois et les Breilloises.

Mairie : 4 rue Saumuroise, 49390 La Breille-les-Pins (tél. 02 41 52 02 82, courriel labreillelespins).

Histoire et patrimoine

Un prieuré de bénédictins y est installé au Moyen Âge, dépendant de l'abbaye de Bourgueil, en Indre-et-Loire. Le prieur pris le titre de seigneur de La Breille. Un second prieuré est installé au hameau des Loges, prieuré de Fontevristes Notre-Dame. Au XVIIIe siècle, La Breille-les-Pins relève de l'élection et du grenier à sel de Saumur[1],[2],[3].

Éléments du patrimoine[4] :

  • Château Les Hautes Belles des XIXe et XXe siècles ;
  • Ancienne église Saint-Étienne, des XVe et XVIe siècles, vendue et désaffectée au XIXe lors de la construction de la nouvelle située au village ;
  • Église Saint-Étienne, du XIXe siècle (1865), sur les plans de l'architecte Charles Joly-Leterme ;
  • Prieuré de bénédictins dit prieuré de la Breille, des XVIIIe et XIXe siècles, mentionné au XIIe[1] ;
  • Prieuré de Fontevristes Notre-Dame, des XVIIIe et XIXe siècles, mentionné au XIIe siècle[2],[5] ;
  • Village Saint-Étienne au lieu-dit La Tremblaye, ancien village constitué autour du prieuré.
Photographie de la mairie.
La mairie

Loisirs et culture

Présence d'une société de boule de fort, La Joyeuse. Elle compte 81 sociétaires en 2020, et organise des challenges ainsi que deux concours de belote[6].

L'entreprise CBG Mignot y fabrique des figurines en plomb. Son musée compte quelque 12 000 de ces figurines[7].

Espace et territoire

La Breille-les-Pins s'étend en haut d'un coteau sur 27,57 km² (2 757 hectares), son altitude varie de 55 à 118 mètres[8], et se situe sur le plateau du Baugeois[9]. On trouve plusieurs points d'eau sur la commune, dont l'étang des Hautes-Belles. La commune posséde une forêt communale de 136 hectares[10].

Son territoire se trouve dans le périmètre du parc naturel Loire-Anjou-Touraine[11]. La zone des Tourbières et ruisseau des Loges et celle de l'Étang des Hautes-Belles sont classées espace naturel sensible (ENS)[12].

Le sentier GR 36 passe par la commune[13].

Notes

  1. a et b Ministère de la Culture, Base Mérimée - Prieuré de bénédictins dit prieuré de la Breille (IA00114119), 18 avril 1997
  2. a et b Ministère de la Culture, Base Mérimée - Prieuré de Fontevristes Notre-Dame (IA00114115), 18 avril 1997
  3. Célestin Port (révisé par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 1, éd. H. Siraudeau et Cie, 1965, p. 509-511
  4. Ministère de la Culture, Base Mérimée (La Breille-les-Pins), mai 2012
  5. Jean-Marc Bienvenu, Henri II Plantegenêt et Fontevraud, dans Cahiers de civilisation médiévale, 37e année ( 145-146), janvier-juin 1994. Henri II Plantagenêt et son temps, actes du colloque de Fontevraud, 29 septembre – 1er octobre 1990, p. 27
  6. Le Courrier de l'Ouest, La Breille-les-Pins. La Joyeuse compte 81 sociétaires, 18 février 2020
  7. Ouest-France, En Anjou, il est le dernier à fabriquer des soldats de plomb à la main, 16 juin 2018
  8. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  9. Département de Maine et Loire - DIREN Pays de la Loire - DDE Maine et Loire, Atlas des paysages de Maine et Loire, Le Polygraphe, 2003 — Voir unités paysagères
  10. Mairie de La Breille-les-Pins, 2009-2019
  11. Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, juin 2012
  12. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
  13. Sentier de grande randonnée 36, mai 2012
Voir aussi les formes anciennes du nom.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

kilomètres carrés

tome

page

numéro

Institut national de l'information géographique et forestière