Cheviré-le-Rouge

De Wiki-Anjou
Révision datée du 2 février 2019 à 04:29 par Franck-fnba (discussion | contributions) (cplt)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Cheviré-le-Rouge
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Baugeois
Commune Baugé-en-Anjou
Note(s) Regroupement
du 1er janvier 2016
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Cheviré-le-Rouge est une ancienne commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Baugeois, au sud de Montigné-lès-Rairies et au nord-ouest de Baugé.

Ses habitants se nomment les Cheviréen(ne)s.


Situation administrative

Un rapprochement intervient en 2016 avec la création de la commune nouvelle de Baugé-en-Anjou (nouvelle) issue du regroupement des communes de Baugé-en-Anjou (ancienne), Bocé, Chartrené, Cheviré-le-Rouge, Clefs-Val d'Anjou, Cuon, Échemiré, Fougeré, Le Guédeniau et Saint-Quentin-lès-Beaurepaire[1]. Cheviré-le-Rouge devient une commune déléguée.

Jusqu'alors elle est intégrée à la communauté de communes du canton de Baugé, intercommunalité qui disparait à la création de la nouvelle commune, et se trouve dans le canton de Beaufort-en-Vallée et l'arrondissement de Saumur.

Son code commune (Insee) est 49097 et son code postal est 49150.

Patrimoine

À voir à Cheviré-le-Rouge[2] :

  • Chapelle funéraire Saint-Louis Saint-René ;
  • Château Moulines ;
  • Château de La Roche Hue ;
  • Manoir Le Bois Bineteau ;
  • Église Saint-Médard du XIe siècle (MH), avec orgues ;
  • Plusieurs lavoirs, dont celui des Langottières ;
  • Prieuré de Bénédictins ;
  • Temple de Protestants dit le Prêche ;
  • Fontaine Saint Médard aux vertus ophtalmiques.

Loisirs et culture

La bibliothèque de Cheviré fait partie du réseau des bibliothèques de Baugé.

Michel Toulier, charcutier à la retraite, est l'auteur de rimiaux : Les Touèsses, La décoration du père Guéry, etc.

On y compte également quatre sociétés de boule de fort, L'Agriculture, La Fraternité, Le Progrès, Les Laboureurs (au hameau Le Pont), dont deux sont encore en terre, et un musée d'Art sacré[3].

Vie associative. La commune compte plusieurs associations, dont :

  • association Mise en valeur du Patrimoine,
  • association Grimault, troupe de théâtre dirigée par Marcel Berger,
  • groupe folklorique Terre Baugeoise, jumelé avec des groupes du Portugal et de Lettonie, participation à Baltica 2012.

Sites naturels

Le territoire de la commune s'étend entre les forêts de Baugé et de Chambiers. Le ruisseau du Pouillé (ou du Gué-Angevin) prend sa source à Cheviré.

Notes

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-2015-525, 10 juillet 2015 — Voir création de la nouvelle commune de Baugé-en-Anjou (2016).
  2. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Cheviré-le-Rouge), novembre 2012
  3. André Guevara - Mairie de Cheviré-le-Rouge, Discours d'ouverture du comice, 22 août 2015

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé