Héron pourpré

De Wiki-Anjou
Révision datée du 1 décembre 2017 à 20:59 par Franck-fnba (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Photographie de l'animal.

On rencontre en Maine-et-Loire le Héron pourpré, oiseau migrateur présent et nicheur en Europe et Afrique du Nord, hivernant occasionnellement en Europe de l'Ouest et du Sud, que l'on peut trouver dans les vallées de la Loire ou du Jeu.


Fiche descriptive

Nom : Héron pourpré (Ardea purpurea). Espèce dd'oiseaux de la famille des Ardeidae.

Taille : de 78 à 90 centimètres.

Poids moyen : de 600 à 1 200 grammes.

Caractéristiques : Le héron pourpré est un échassier de taille moyenne. Longues pattes, long cou et bec long et pointu. Brun-gris dessus avec des plumes rousses, tête et cou roux , calotte noire avec une huppe noire. Stries noires sur le devant du cou et de la poitrine, ventre noir. Sexes semblables.

Chant : Il crie très peu, « Kriek »

Reproduction : Il niche en colonies sur les arbres ou dans les roseaux. Le nid volumineux est constitué de branchages, de tiges de roseaux secs. La ponte a lieu en mai-juin. Elle compte de 4 à 6 œufs de couleur bleu verdâtre. L'incubation assurée par le couple dure de 25-30 jours. Les jeunes s'envolent à 45-50 jours du nid et sont indépendants 10-15 jours plus tard.
Situé dans la forêt de Chambiers, l'étang héberge en nidification le héron pourpré, l'ensemble étant classé Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF)[1].

Alimentation : Poissons, mollusques, crustacés, insectes aquatiques, larves, reptiles et petits rongeurs.

Migration : Il hiverne du sud du Sahara à l'Afrique du Sud.

Habitat : Zones humides avec une vaste bordure de végétation palustre, comme dans la vallée de la Loire ou celle du Jeu.

Menace : Les causes de son déclin sont principalement la disparition des roselières et la pollution des eaux.

Comment les protéger ? La conservation de cette espèce dépend du maintien d'étendues importantes de marais d'eau douce et de roselières.

Notes

Voir aussi

Busard cendré
Castor d'Europe
Cigogne noire
Genette
Grand Rhinolophe
Hirondelle de fenêtre
Loutre
Murin de Bechstein
Outarde canepetière
Rat noir
Râle des genêts

Sur le même sujet

Flore et faune de Maine-et-Loire
Vallée de la Loire
Vallée du Jeu
LPO Anjou

Sources et annotations

• LPO Anjou et Conseil général de Maine-et-Loire, juillet 2010


  1. DREAL Pays de la Loire, Base communale (Durtal), juin 2013
    Zone des forêts et étangs de Chambiers, classée ZNIEFF de type 2 (1re génération).