1788

De Wiki-Anjou


1788 en Anjou

Ça c'est passé en Anjou
Année 1788



1788 en Anjou

Organisation : À la veille de la Révolution, la province d'Anjou est constituée des cinq Élections d'Angers (227 paroisses, sans compter la ville), de Baugé (81 paroisses), de Saumur (85 paroisses), de Châteaugontier (69 paroisses), de Montreuil-Bellay (57 paroisses) ; et des 16 Greniers à sel d'Angers, Baugé, Beaufort, Bourgueil, Candé, Châteaugontier, Cholet, Craon, La Flèche, Saint-Florent- le-Vieil, Ingrandes, Le Lude, Pouancé, Saint-Rémy-la-Varenne, Richelieu, Saumur. (dictionnaire Célestin Port, t. 1, p. XXIV)

Personnalités : Pierre-Jean David, dit Pierre-Jean David d'Angers, naît à Angers le 12 mars 1788. Il mourra à Paris en 1856.

En Anjou, au XVIIIe siècle, le marquis de Turbilly publie Mémoire sur les défrichements en 1760, Le canal de Monsieur (Layon) est ouvert en 1774.

1788 en France

Louis XVI (1754-1793) est roi de France et de Navarre. Ministère Brienne en 1787-1788, ministère Necker en 1788-1789.

Journée des Tuiles le 7 juin 1788 à Grenoble, insurrection contre l'autorité royale qui provoquera la réunion des états généraux du Dauphiné.

Convocation des états généraux du royaume de France à la mi-juin 1788.

Récoltes catastrophiques, sécheresse dans les régions méridionales.

1788 dans le monde

L'Autriche rejoint la Russie dans la guerre russo-turque (1787-1792).

Catherine II de Russie déclare la guerre à la Suède.

Le Danemark envahit la Suède.


550960104013821463147315221529157616131685169217031719173917871788
1789179017911793179418001810182018301840185018601870188018901900
XXeXXIe