1867

De Wiki-Anjou


1867 en Maine-et-Loire

Ça c'est passé en Maine-et-Loire
Année 1867 (XIXe siècle)



1867 en Maine-et-Loire

Personnalités : Anatole Richard, né à Cholet en 1815, décède à Angers le 5 janvier 1867. Ingénieur des ponts et chaussées, il se distingua notamment dans la reconstruction du port militaire de Cherbourg.

Grégoire Bordillon, né à Angers en 1803, décède à Faye-d'Anjou le 4 juillet 1867. Avocat et homme politique, il fut préfet de Maine-et-Loire en 1848-1849.

L'industriel Max Richard, après avoir créée la première filature mécanique de chanvre à Angers, est décoré en 1867 à l'Exposition universelle de Paris.

Publications : Dictionnaire de pomologie d'André Leroy, Mélanges d'histoire naturelle d'Aimé de Soland, Annales de la Société linnéenne du département de Maine-et-Loire, et dans la presse, Le Petit courrier, Les Nouvelles : Journal quotidien, Le Guignol, Journal de Baugé, La revue industrielle de Maine-et-Loire, L'Intérêt public de l'arrondissement de Cholet, Le Mercure segréen, Courrier de Saumur, L'Écho saumurois, etc. La Revue de l'Anjou devient en 1867 la Revue historique, littéraire et archéologique de l'Anjou.


XVIIIe18011802180318041805180618071808180918101811181318141815181618171818181918201821182218231824182518261827182818291830183118331834183518361837183818391840184118421844184618471848184918501851185218531854185518561857185818591860186118631864186518661867186818691870187118721873187418751876187718781879188018811882188318841885188618871888188918901891189218931894189518961897189818991900XXe