1833

De Wiki-Anjou


1833 en Maine-et-Loire

Ça c'est passé en Maine-et-Loire
Année 1833 (XIXe siècle)



1833 en Maine-et-Loire

Élections cantonales de 1833 : Sont élus au Conseil général de Maine-et-Loire, Victorin Larévellière, Augustin Giraud, Alexandre Joubert-Bonnaire, Adrien Berger, Albert-Louis Soulard, Théobald Walsh de Serrant, Louis-Rémy Gautret La Moricière, Jacques Lofficial, Louis René Barthélemy Toudouze, Joseph Auguste Cesbron de la Guérinière, Théobald Walsh de Serrant, Thomas-Louis Desmazières, Urbain Pilastre, René Jacques Bourgeois.

Thomas-Louis Desmazières, élu président du conseil général en 1831, est reélu en 1833.

Administration : Prosper Gauja devient préfet de Maine-et-Loire le 2 août 1833.

Communes : Nyoiseau absorbe Saint-Aubin-du-Pavoil.

Météorologie : Une sécheresse sévit en Anjou en 1833 et 1834.

Agriculture : Première édition du comice agricole de Seiches, vitrine de l'agriculture avec notamment démonstrations des outils de travail du sol.

1833 en France

Organisation administrative : La loi du 22 juin 1833 élargit le conseil général, un conseiller par canton avec un maximum de 30 conseillers généraux par département, et ses membres sont désormais élus au suffrage censitaire (seuls les citoyens dont le total des impôts directs dépasse un seuil sont électeurs).

Enseignement : La loi du 28 juin 1833, dite loi Guizot, porte sur l'instruction primaire autour de deux principes, liberté de l'enseignement primaire et organisation d'un enseignement primaire public intégré au sein de l'université.


XVIIIe18011802180318041805180618071808180918101811181318141815181818191820182218231825182618271828182918311833183418351836183718381839184118421844184618481849185018511852185418551856185718581859186018611864186518661868187018711872187318741875187618771880188118831884188518861888188918901891189218931894189518961897189818991900XXe