1830

De Wiki-Anjou


1830 en Maine-et-Loire

Ça c'est passé en Maine-et-Loire
Année 1830 (XIXe siècle)



1830 en Maine-et-Loire

Élections : Le 23 juin 1830, une nouvelle Chambre des députés des départements s'installe (Ve législature de la Seconde Restauration). Élus de Maine-et-Loire : Martial de Guernon-Ranville, Benjamin Delessert, Frédéric-Joseph de Cacqueray, Prégent Brillet de Villemorge, Jean-Pierre Guilhem, Paul-Marie-Céleste d'Andigné de La Blanchaye et Louis Leroy de La Potherie. Une nouvelle assemblée est installée le 29 juillet, suite à l'élection d'une nouvelle chambre (Ire législature de la monarchie de Juillet). Élus de Maine-et-Loire à la Chambre des députés : Jean-Pierre Olivier Guilhem, Gédéon Florentin de Marcombe, Victorin Larevellière, Martial de Guernon-Ranville, Thomas-Louis Desmazières, Benjamin Delessert, Jean-Jacques Duboys et Paul-Marie-Céleste d'Andigné de La Blanchaye.

Administration : Hyacinthe de Barthélemy devient préfet de Maine-et-Loire le 10 août 1830.

Élevage : Un rapport de 1830 déplore la rareté des taureaux dits « purs » suite aux croisements faits avec les races suisse et hollandaise, probablement facilité par l'importante place du métayage dans le Segréen. (Emmanuel Brouard, L'élevage dans le Maine-et-Loire au XIXe siècle, dans Histoire & Sociétés Rurales, 2008/1 (vol. 29), p. 95 à 131)

Industrie : Les quatre sites trélazéens d'extraction emploient 981 ouvriers pour une production de 38 millions d'ardoises.

La Société industrielle d'Angers et de Maine-et-Loire est créée le 25 février 1830 pour développer les industries agricoles et les manufactures.

À partir de 1830, les grandes maisons de vins investissent les caves saumuroises creusées dans le tuffeau.

Urbanisme : Un quai de pierre est bâti à Angers, quai Ligny, dans les années 1830.

Publications : Jean-Pierre Guépin publie Flore de Maine-et-Loire.

Auguste Defody créé un atelier de reliure qui deviendra l'atelier Seguin au début du XXe siècle.

1830 en France

Le roi Charles X entreprend de restreindre les libertés. Des émeutes, dites les « Trois Glorieuses », se déroulent à Paris les 27, 28 et 29 juillet 1830. Charles X s'enfuit le 31 juillet et Louis Philippe publie une proclamation dans laquelle il déclare accepter la lieutenance générale du royaume. Le 9 août, la monarchie de Juillet, régime de monarchie constitutionnelle, est proclamée et le duc d'Orléans accepte la couronne et devient Louis-Philippe Ier, marquant la fin de la Restauration.

Henri Beyle, dit Stendhal, précurseur du romantisme français, publie Le Rouge et le Noir en novembre.


XVIIIe18011802180318041805180618071808180918101811181318141815181618171818181918201821182218231824182518261827182818291830183118331834183518361837183818391840184118421844184618471848184918501851185218531854185518561857185818591860186118631864186518661868186918701871187218731874187518761877188018811882188318841885188618871888188918901891189218931894189518961897189818991900XXe

volume

page