1839

De Wiki-Anjou


1839 en Maine-et-Loire

Ça c'est passé en Maine-et-Loire
Année 1839 (XIXe siècle)



1839 en Maine-et-Loire

Élections : L'élection des députés se déroule les 2 et 6 mars 1839 (Ve législature de la monarchie de Juillet). Sont élus en Maine-et-Loire à la Chambre des députés : Jérôme Robineau de Bougon, Eugène Tessié de La Motte, François Jouneaulx, Jean Dutier, Antoine Farran, René Poudret de Sevret, Benjamin Delessert.

Nouvelle commune : Les communes de Trèves et de Cunault fusionnent en 1839 pour former la nouvelle commune de Trèves-Cunault.

Ouvrage d'art : Les travaux du pont de la Basse-Chaîne (Angers) se terminent en 1839. Le pont sera détruit en 1850 alors qu'une troupe traverse le pont.

Horticulture : Le pépiniériste Jean-Pierre Vibert, spécialiste de la rose, s'installe en Anjou.

Justice : Une guillotine est installée à Chemillé en juillet 1839. Joseph Clémot, 36 ans, accusé d'empoisonnement, est jugé à Angers le 19 mai et guillotiné en place publique de Chemillé le 11 juillet en présence de 10 000 personnes.

Personnalités : Charles-Jean Cesbron-Lavau, manufacturier et homme politique né en 1763, décède à Chemillé le 12 septembre 1839.


XVIIIe18011802180318041805180618071808180918101811181318141815181718181819182018211822182318241825182618271828182918301831183318341835183618371838183918411842184418461848184918501851185218541855185618571858185918601861186318641865186618681869187018711872187318741875187618771880188118831884188518861888188918901891189218931894189518961897189818991900XXe