Bouillé-Ménard

De Wiki-Anjou
Bouillé-Ménard
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Arrondissement arr. de Segré-en-Anjou Bleu
Canton cant. de Segré
Intercommunalité cc Anjou Bleu Communauté
Code Insee, postal 49036, 49520
Habitants Les Bouilléen(ne)s
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Bouillé-Ménard est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le Maine-et-Loire (49), au sud-ouest de Châtelais et à l'est de Pouancé, en bordure du département de la Mayenne.


Situation administrative

La commune de Bouillé-Ménard est membre de la communauté de communes d'Anjou-Bleu-Communauté, après disparition de celle de Pouancé-Combrée, et se trouve dans le canton de Segré et l'arrondissement de Segré-en-Anjou-Bleu.

En 2016, quatre communes de l'intercommunalité de la région de Pouancé-Combrée refusent de rejoindre la commune nouvelle d'Ombrée d'Anjou : Armaillé, Carbay, Bourg-l'Évêque et Bouillé-Ménard[1].

Son code commune (Insee) est 49036 et son code postal est 49520. Les habitants se nomment les Bouilléens et les Bouilléennes.

Mairie : 7 rue de la Mairie, 49520 Bouillé-Ménard (tél. 02 41 61 65 00, courriel bouillemenard).

Histoire et patrimoine

Le village a été fondé au XIIe siècle par l'évêque d'Angers Ulger. La famille de Bouillé possède le château qui relève jusqu'au XIIIe siècle directement d'Angers. Au XIVe, le château passe dans les mains de la famille Aménard. Au XVIIIe siècles, Bouillé-Ménard dépend de l'élection et des aides d'Angers, et du grenier à sel de Pouancé[2],[3].

Éléments du patrimoine[4],[3] :

  • Château de Bouillé, des XVIe, XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Église Saint-Maurille, restaurée et agrandie, puis reconstruiute à la fin du XIXe siècle ;
  • Maison de maître dite château de l'Orgerie, des XVIe, XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Manoir de la Renazaie (inscrit MH), des XVe et XVIIe siècles.
Photographie de l'église.

Loisirs et culture

Présence de plusieurs équipements sur la commune : une bibliothèque, une salle de théâtre, et plusieurs terrains de sport (football, pétanque, basket)[5]. La troupe de théâtre présente des spectacles, comme en mars 2020[6].

En novembre 2014, s'y déroule la 31e édition de la foire aux rillauds, boudins et galettes, qui reçu 10 000 visiteurs[7].

Espace et territoire

Bouillé-Ménard s'étend sur 15,79 km² (1 579 hectares) et son altitude varie de 32 à 104 mètres[8]. Son territoire se situe sur le plateau du Segréen[9].

Notes

  1. Ouest-France (Emmanuel Esseul), Maine-et-Loire. Ils ont dit « non » à la commune nouvelle, 13 janvier 2020 — Voir Projets 2016
  2. Ministère de la Culture (Marie-Emmanuelle Desmoulins), Base Mérimée - Présentation de la commune de Bouillé-Ménard (IA49002035), 2 avril 2007
  3. a et b Célestin Port (édition révisée par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t.1 , H. Siraudeau et Cie, 1965, p. 448-450
  4. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Bouillé-Ménard), octobre 2012
  5. Communauté de communes de la région de Pouancé-Combrée, Bouillé-Ménard, novembre 2016
  6. Le Courrier de l'Ouest, Bouillé-Ménard. Les acteurs sur les planches en mars, 2 mars 2020
  7. Ouest-France, Fête à Bouillé-Ménard. Ce week-end, c'est cochonnailles au menu!, 7 novembre 2014
  8. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  9. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
Voir aussi les formes anciennes du nom.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres carrés

tome

page

Institut national de l'information géographique et forestière