Dénezé-sous-Doué

De Wiki-Anjou
Dénezé-sous-Doué
Département Maine-et-Loire
Territoire Saumurois
Arrondissement arr. de Saumur
Canton cant. de Doué-la-Fontaine
Intercommunalité ca Saumur Val de Loire
Code Insee, postal 49121, 49700
Habitants Les Denezéen(ne)s
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Site web Site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Dénezé-sous-Doué est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Saumurois, au nord de Doué-la-Fontaine.


Situation administrative

La commune de Dénezé-sous-Doué est membre de la communauté d'agglomération Saumur-Val-de-Loire, et se trouve dans le canton de Doué-la-Fontaine et l'arrondissement de Saumur.

Son code commune (Insee) est 49121 et son code postal est 49700. Les habitants se nomment les Denezéens et les Denezéennes.

Mairie : 1 rue Principale, 49700 Dénezé-sous-Doué (tél. 02 41 59 21 62, courriel denezesousdoue).

Deux communes du département portent le nom de « Dénezé » : Dénezé-sous-Doué et Dénezé-sous-le-Lude (Baugeois).

Histoire et patrimoine

À l'époque gallo-romaine, deux voies s'y croisent, l'une de Doué à Gennes et l'autre de Saumur à Chalonnes. Il y existe un établissement gallo-romain, tandis que Denezé n'est alors qu'une dépendance. Le prieuré s'accroit au XIIe siècle et perçoit la plupart des dîmes du territoire. Au XVIIIe siècle, Dénezé fait partie de l'élection de Saumur[1].

À voir sur la commune[2],[1] :

  • Caves des Mousseaux (inscrit MH), abri sous roche de la 2e moitié du XVIe siècle, dit Cave aux sculptures, situé au cœur d'un site troglodytique contenant des figures sculptées dans le tuffeau par des tailleurs de pierre du XVIe[3],[4] ;
  • Chapelle Saint-Jean-Baptiste, du XIXe siècle, isolée dans la campagne au lieu-dit Les Mousseaux, édifice à nef unique ;
  • Dolmen la Pierre Couverte, à Chavais ;
  • Ensembles d'édifices à cour commune (habitations troglodytiques) au lieu-dit Les Rimaudières, du XVIIe siècle, avec pressoir à vin, four à pain, puits, maison et parties agricoles ;
  • Église Saint-Aubin (inscrite MH), des XIIe, XIVe et XVIIIe siècles ;
  • Manoir de Beauvais, des XVIIe et XVIIIe siècles, avec corps de logis, enclos et portail ;
  • Manoir de la Garenne, XVIIe et XVIIIe siècles, au lieu-dit Saugré, avec enclos, colombier, remise et étable ;
  • Manoir Les Landes, du XVIIe siècle, avec autrefois une chapelle du XVIIIe détruite ;
  • Manoir dit Logis de Maison Rouge, des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, au lieu-dit La Carte, avec cour, enclos, pressoir à vin, parties agricoles, remise et étable ;
  • Manoir de La Niverdière, des XVIe et XVIIe siècles ;
  • Manoir de la Rousse, des XVIe, XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Manoir de Saugré, des XVIe et XVIIIe siècles, avec corps de logis et aile d'étables datant du XVIe ;
  • Manoir de Virolais, des XVe, XVIIIe et XIXe siècles, avec vestige d'un mur d'enceinte avec tour d'angle datant du XVIe ;
  • Mégalithe la Pierre qui Vire, à Virolais ;
  • Souterrain refuge au lieu-dit La Carte, du XVe ou XVIe ou XVIIe, dépendant du logis de maison rouge
  • Vestiges de plusieurs moulins, la commune en comptant autrefois plusieurs moulins à vent, à cavier et à tour, et moulins à eau, à retenue et à déversoir ;
  • Prieuré dit l'Abbaye, au lieu-dit Chavais, des XIIe, XIVe, XVIe, XVIIe et XIXe siècles, avec enclos, chapelle, cellier, logement et grange.
Photographie de l'église.

Loisirs et culture

Tous les ans, traditionnelle Fête des métives le 1er week-end d'août. La 45e édition s'est déroulée le 5 août 2018. Fête des moissons d'antan avec moisson, démonstrations de vieux métiers, défilé costumé, exposition de vieux tracteurs et véhicules anciens[5]. L'année suivante, la Fête des métives a lieu le dimanche 4 août au Clos des Mousseaux[6].

Des animations sont proposées à la Cave aux sculptures, située 7 rue de la Caverne à Dénezé, comme une visite nocturne théâtralisée en juillet 2017[7], une activité sculpture en novembre[8], ou encore la Chasse au trésor des tailleurs de pierre en août 2018[9].

Espace et territoire

Dénezé-sous-Doué s'étend sur 23,77 km² (2 377 hectares), son altitude varie de 54 à 101 mètres[10], et son territoire se trouve sur le plateau du Saumurois[11].

La commune est dans le périmètre du parc naturel Loire-Anjou-Touraine, zone de préservation et de protection située entre Tours et Angers[12]. La zone du Bois de la fontaine de l'enfer, et celle de l'Étang de Joreau et bois de Milly, sont classées espace naturel sensible (ENS)[13].

Balades et randonnées :

  • Le bois de Dénezé ;
  • Le sentier GR 3d (Trèves - Saint Aubin de Luigné) qui passe par Dénezé.

Notes

Bibliographie

• Pierre Carnac, La cave sculptée de Dénezé-sous-Doué : enquête autour d'un mystère, coll. Les cailloux blancs, Cheminements, 2005 (ISBN 2-84478-403-8)

Sources et annotations

  1. a et b Célestin Port (édition révisée de par Jacques Levron, Pierre d'Herbécourt et Cécile Souchon), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 2, éd. H. Siraudeau, 1978, p. 31-34
  2. Ministère de la Culture, base Mérimée (Dénezé-sous-Doué), 2012
  3. J. Rewerski, Les loisirs et le monde souterrain en Anjou, dans Norois, 120, octobre-décembre 1983, p. 568
  4. Le Courrier de l'Ouest, Dénezé-sous-Doué. Loto du patrimoine : la cave sculptée rate l'occasion, 20 janvier 2019
  5. Le Courrier de l'Ouest, La 45e Fête des métives à Dénezé-sous-Doué, journal du 5 août 2018, p. 2 — Sur ce sujet, voir aussi Métives (mot).
  6. Le Courrier de l'Ouest, Dénezé-sous-Doué. 46e Fête des Métives le dimanche 4 août au Clos des Mousseaux, 28 juillet 2019
  7. Le Courrier de l'Ouest, Dénezé-sous-Doué. Visite nocturne théâtralisée à la cave aux sculptures, 14 juillet 2017
  8. Le Courrier de l'Ouest, Dénezé-sous-Doué. La Cave aux sculptures : les ateliers en images, 10 novembre 2017
  9. Le Courrier de l'Ouest, Dénézé-sous-Doué. Animations à la Cave aux Sculptures sur réservation, 11 août 2018
  10. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  11. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  12. PNR Loire-Anjou-Touraine, 2012
  13. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
Les formes anciennes du nom.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres carrés

tome

page

numéro

Institut national de l'information géographique et forestière