Trélazé

De Wiki-Anjou
Révision datée du 8 juillet 2019 à 17:47 par Franck-fnba (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Trélazé
Département Maine-et-Loire
Territoire Région d'Angers
Arrondissement arr. d'Angers
Canton cant. d'Angers-7
Intercommunalité cu Angers Loire Métropole
Code Insee, postal 49353, 49800
Habitants Les Trélazéen(ne)s
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Site web Site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Trélazé est une commune de l'Ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), à l'est de l'agglomération angevine, et dans la zone du Val de Loire inscrite au patrimoine mondial. Elle est connue pour ses ardoisières.


Situation administrative

La commune de Trélazé est membre de la communauté urbaine Angers-Loire-Métropole, et se trouve dans le canton d'Angers-7, après avoir été dans celui d'Angers-Trélazé, et l'arrondissement d'Angers.

Mairie : place Olivier Thuau, 49801 Trélazé (tél. 02 41 33 74 74, courriel trelaze).

Histoire et patrimoine

À voir à Trélazé[1] :

  • La chapelle Saint-Lézin du XIXe siècle,
  • le château de la Fresnaie du XIXe siècle,
  • le château du Périneau-Verrières (inscrit MH) du XVIIIe siècle,
  • l'église Saint-Pierre des XVIIIe, XIXe et XXe siècles,
  • le manoir de la Foucaudière des XVIe et XIXe siècles,
  • le manoir de la Grillère du XVIIIe siècle,
  • la manufacture d'allumettes,
  • le moulin à vent dit moulin de Terre-Rouge.

Cité ardoisière : Jusqu'au début du XXIe siècle, on trouve sur la ville de Trélazé une importante activité d'extraction ardoisière[2] :

L'ancien site d'exploitation de l'ardoise a été remanié en espace naturel, le parc des ardoisières. Il s'étend sur environ 100 hectares sur les communes de Saint-Barthélemy-d'Anjou et de Trélazé[4].

Son territoire se trouve sur la zone du Val de Loire, entre Sully-sur-Loire et Chalonnes, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO[5].

Loisirs et culture

Tous les ans se déroule le Festival de Trélazé, anciennement dénommé Festival estival de Trélazé[6],[7].

Espace et territoire

Photographie de givre à Trélazé.
Givre le 1er janvier 2015

Quartiers, places et rues : La commune compte plusieurs quartiers comme Le Bourg - Ardoisières, Le Malaquais et Les Plaines - République. On y trouve la place Ludovic-Ménard, dénommée ainsi du nom d'un syndicaliste ardoisier, Charles Ménard dit Ludovic Ménard (1855-1935).

Hydrographie : Venant de la commune voisine de Brain-sur-l'Authion, la rivière l'Authion traverse son territoire, et en marque sa limite Sud[8].

Agriculture : La commune se trouve dans le Val d'Authion, vaste zone agricole irriguée par la rivière de l'Authion.

Sites protégés : La zone des Ardoisières de Trélazé est classée espace naturel sensible (ENS)[9].

Notes

  1. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Trélazé), mai 2012
  2. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Trélazé, ardoisières), juillet 2012 - voir ardoisières de Trélazé.
  3. Musée de l'ardoise de Trélazé, 2012
  4. Angers Loire Métropole, Parc des Ardoisières, Trélazé, octobre 2016
  5. DREAL Pays de la Loire (Ministère de l'Écologie), Données communales - 933 Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes, juin 2017
  6. Festival Estival de Trélazé, novembre 2011
  7. Ouest-France (Elisa Juszczak), Près d’Angers. Le Festival de Trélazé et son ADN pop, 13 juin 2019
  8. Cours de l'Authion, décembre 2012
  9. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
Voir aussi les formes anciennes du nom, et Trélazé dans le dictionnaire Célestin Port de 1878.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé