Angrie

De Wiki-Anjou
Angrie
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Arrondissement arr. Segré-en-Anjou Bleu
Canton cant. de Segré
Intercommunalité cc Anjou Bleu Communauté
Code Insee, postal 49008, 49440
Habitants Les Angrien(ne)s
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Angrie est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Segréen, au nord de La Cornuaille et à l'est de Candé.


Situation administrative

La commune d'Angrie est membre de la communauté d'agglomération Anjou-Bleu-Communauté, et se trouve jusqu'en 2014 dans le canton de Candé, puis dans celui de Segré, et l'arrondissement de Segré-en-Anjou-Bleu.

Son code commune (Insee) est 49008 et son code postal est 49440. Ses habitants se nomment les Angriens et les Angriennes.

Mairie : 17 rue Bellevue, 49440 Angrie (tél. 02 41 92 00 05, courriel angrie).

Histoire et patrimoine

La paroisse d'Angrie appartient au XIe siècle à Saint-Nicolas d'Angers. Au XVIIIe, elle relève de l'élection d'Angers et du grenier à sel de Candé[1].

À voir sur la commune[2] :

  • La chapelle Notre-Dame du Cœur immaculé de Marie, dite de la Croix-Poulet, du XIXe siècle ;
  • Le château d'Angrie (inscrit MH), du XIXe siècle ;
  • L'église Saint-Pierre ;
  • Le manoir de la Gâchetière (inscrit MH), du XVIIe siècle ;
  • Le moulin à eau dit le Grand-Moulin ou Moulin d'Angrie (hydrographie ruisseau de Fief-Briand), probablement implanté dès l'époque médiévale par le seigneur d'Angrie ;
  • Le moulin à vent dit le Moulin-Neuf ou Moulin de la Marmite, moulin-tour typique du bocage segréen, avec arbre moteur et ailes et voilures de type Berton[3].

Sites industriels

Les terres agricoles de la région sont très acides et ont besoin d'être amendée avec de la chaux. Au lieu-dit la Veurrière se trouve un gisement de pierre permettant de produire de la chaux ; activité chaufournière qui se développera à la fin du XVIIIe siècle :

  • Usine à chaux de Saint-Pierre (inscrit MH), usine bâtie en 1866 et fermée en 1978 ;
  • Usine de chaux de la Veurrière (inscrit MH), comportant des fours à chaux et rampe d'accès.

Ardoisières d'Angrie : On trouve aussi des gisements de schiste ardoisier à l'ouest de la commune. Son exploitation industrielle se fera à partir de 1835, avec les sites de l'ardoisière de Boue, la Grée des Cerisiers et la Barre (ou du Petit-Gué)[4].

Aujourd'hui l'activité agricole et industrielle est en déclin au profit du tertiaire. On y trouvait par exemple les installations Baudouin[5].

Loisirs et culture

Présence à Angrie d'une école de musique, l'une des six antennes réparties sur le territoire du pays Haut-Anjou Segréen[6], et d'une bibliothèque appartenant au réseau des bibliothèques de la communauté de communes[7].

Tous les ans se déroule la fête des Moissons et Vieux métiers ; manifestation qui depuis 1974 donne lieu à d'importantes reconstitutions de scènes de battage où l'on fait fonctionner de vieilles batteuses à vapeur remises en état pour l'occasion[8],[9].

Espace et territoire

Angrie s'étend sur 40,93 km² (4 093 hectares), son altitude varie de 36 à 88 mètres[10] et son territoire se situe sur le plateau du Segréen[11]. La rivière l'Erdre parcours son territoire[12]. La zone des Landes d'Angrie est classée espace naturel sensible (ENS)[13].

Un chemin de randonnée longe les trois grandes anciennes carrières.

Notes

  1. Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 1, édition révisée de 1965 par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt, éd. H. Siraudeau et Cie, p. 172-173
  2. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Angrie), octobre 2012
  3. Saumur kiosque, 18 et 19 Juin : Journées Nationales des Moulins et petit patrimoine. Le programme en Anjou, 14 juin 2016
  4. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Angrie, ardoisières), octobre 2012 — Voir ardoisières d'Angrie et ardoisières en Anjou.
  5. Installations Baudouin, novembre 2013
  6. Communauté Candéenne de Coopérations Communales, École de musique de l'Anjou Bleu - Antenne de Candé, octobre 2016
  7. Communauté candéenne de coopérations communales, Réseau des bibliothèques Histoire de lire, octobre 2016
  8. Fête des Moissons d'Angrie, février 2011
  9. Patrick Champagne, La fête au village, dans Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 17-18, novembre 1977, La paysannerie, une classe objet, p. 79
  10. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  11. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  12. Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), Géoportail - Cours de l'Erdre, septembre 2016 — Voir page Erdre.
  13. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres carrés

tome

page

volume

Institut national de l'information géographique et forestière