Concourson-sur-Layon

De Wiki-Anjou
Concourson-sur-Layon
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Saumurois
Commune Doué-en-Anjou
Note(s) Regroupement
du 30 décembre 2016
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Concourson-sur-Layon est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), au sud-est de saint-Georges-sur-Layon et au sud-ouest de Doué-la-Fontaine.

Ses habitants se nomment les Concoursonnais(es).


Situation administrative

La commune a changé de nom en 1924, Concourson devenant Concourson-sur-Layon.

Un rapprochement intervient à la fin de 2016 avec la création de la commune nouvelle de Doué-en-Anjou issue du regroupement des communes de Brigné, Concourson-sur-Layon, Doué-la-Fontaine, Forges, Meigné, Montfort, Saint-Georges-sur-Layon et Les Verchers-sur-Layon[1]. Concourson-sur-Layon devient une commune déléguée.

Son code commune (Insee) est 49104 et son code postal est 49700.

Histoire et patrimoine

Le village est mentionné pour la première fois au VIIe siècle. Deux églises y existent au XIe siècle, l'une dédiée à saint martin et relevant de l'abbaye de Saint-Maur-sur-Loire, et une seconde, dédiée à saint Hilaire. Les deux constituent des prieurés indépendants, puis sont réunis au XIVe siècle. Des mines de charbon y sont exploitées aux XVIe et XVIIe siècles. Concourson dépend au XVIIIe de l'élection de Montreuil-Bellay et du grenier à sel de Saumur[2],[3].

Éléments du patrimoine[4] :

  • Cabanes de vigneron, du XIXe siècle ;
  • Plusieurs fermes et maisons des XVe au XIXe siècles ;
  • Église Saint-Hilaire, des XIe et XIXe siècle ;
  • Plusieurs moulins à vent de type caviers, dont le moulin des Bleuces (inscrit MH) des XVIIIe et XIXe siècles ;
  • Manoir de L'Auvernière, en partie du XVIe siècle ;
  • Manoir de la Seigneurie, du XVIIIe siècle ;
  • Manoir Les Touches, des XVIe et XVIIIe siècles ;
  • Pont de la route de Cholet, reconstruit au XIXe siècle ;
  • Prieuré de Bénédictins, dans le village, des XIe au XIXe siècles.

Commune viticole

La commune se situe dans l'appellation viticole des Coteaux-du-Layon (AOC)[5], vin blanc liquoreux dont le vignoble est implanté sur la partie sud-est du Massif armoricain et dont l'exposition des coteaux permet l'obtention de vendanges surmûries[6].

Territoire

Concourson-sur-Layon s'étend sur 18,21 km² (1 821 hectares) et son altitude varie de 46 à 95 mètres[7]. Son territoire se partage entre le couloir du Layon et le plateau du Saumurois[8]. Venant de la commune voisine des Verchers-sur-Layon, la rivière le Layon traverse son territoire.

Son territoire est dans le périmètre du parc naturel Loire-Anjou-Touraine, zone de préservation et de protection située entre Tours et Angers[9]. La zone des pelouses et landes sèches des Coteaux du Layon est classée espace naturel sensible (ENS)[10].


Notes

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BSFL-2016-123, du 23 septembre 2016 — Voir création de la nouvelle commune de Doué-en-Anjou (2016).
  2. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Village, IA00033004), avant 1987
  3. Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 1, édition révisée par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt, éd. H. Siraudeau et Cie, 1965, p. 790-792
  4. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Concourson-sur-Layon), 2012
  5. Décret 0272 du 24 novembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Coteaux du Layon », JORF 0272 du 24 novembre 2011 page 19757, texte 68.
  6. Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), Aire géographique - Fiche produit - Coteaux du Layon, 28 janvier 2019 (statut FR : AOC - statut CE : AOP)
  7. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  8. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  9. PNR Loire-Anjou-Touraine, 2012
  10. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018

Autres données

Liste des communes en 2016
Altitudes en 2014
Populations 2013, en vigueur au 1er janvier 2016
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres carrés

numéro

tome

page

Institut national de l'origine et de la qualité

appellation d'origine contrôlée

appellation d'origine protégée

Institut national de l'information géographique et forestière