1940

De Wiki-Anjou


1940 en Maine-et-Loire

Ça c'est passé en Maine-et-Loire
Année 1940 (XXe siècle)



1940 en Maine-et-Loire

Exode : Les troupes allemandes envahissent la France et la population fuit le conflit. Le 17 juin 1940, l'aviation allemande bombarde la ville d'Angers, notamment la gare. Les régiments qui ont leur dépôt à Angers, le 25e régiment d'infanterie, le 6e régiment du génie et le Ier hussards, évacuent les pièces les plus précieuses des musées, bibliothèques et archives[1],[2].

Entre le 19 et le 21 juin, les Allemands se rendent maître du département.

Défense de la Loire : Les cadets de Saumur et d'autres éléments de l'armée française s'opposent sur la Loire en juin 1940 à l'avancée des troupes allemandes. Sur les 2 500 combattants, 800 sont des cadets de Saumur. Le 19 juin, les combattants français minent le pont des Rosiers-sur-Loire qui est détruit. Pendant plus de deux jours, il réussissent à bloquer plus de deux divisions allemandes. Un mémorial des cadets de Saumur et des tirailleurs algériens tués lors de ces combats sera plus tard édifié à Gennes, auprès de l'église Saint-Eusèbe[3],[4],[5].

Le 20 juin, des blindés de l'armée française repoussent la progression allemande à Chalonnes-sur-Loire. Dans la nuit, le 3e Génie d'Arras fait sauter le pont sur la Loire sur ordre du quartier général. Il s'agit de ralentir l'offensive pour permettre à l'armée française de se replier au Sud.

Occupation : L'armée allemande occupe Angers à partir de juin 1940 et devient le siège d'une Kommandantur régionale. Le domaine de Pignerolle à Saint-Barthélemy-d'Anjou est occupé à partir du 8 juillet par l'armée allemande et devient le siège de l'état-major de la Kriegsmarine[1],[6].

Résistance : La Résistance s'organise en Anjou autour de quelques mouvements principaux. Victor Chatenay crée le mouvement de résistance « Honneur et Patrie ».

Administration préfectorale : Jean Roussillon devient préfet de Maine-et-Loire le 16 août 1940[7].

Personnalités : Danièle Sallenave naît le 28 octobre 1940 à Angers. Elle deviendra membre de l'Académie française.

L'artiste peintre angevin Michel Moreau naît à Angers en 1940.

1940 en France

Seconde Guerre mondiale, conflit militaire de 1939 à 1945. Les Allemands déferlent en France jusqu'en Gironde et au-delà de Lyon. L'exode met des millions de Français sur les routes. Le 14 juin 1940, les troupes allemandes défilent à Paris sur les Champs-Élysées. Le 17 juin 1940, le maréchal Pétain adresse un message aux armées françaises demandant de cesser les combats dans la perspective de l'armistice. Le 18 juin, le général de Gaulle prononce un discours à la radio, sur les ondes de la BBC de Londres[8],[4].

Le régime de Vichy assure le gouvernement de la France à partir du 10 juillet 1940. C'est la fin de la Troisième République.

Les conseils généraux sont suspendus par la loi du 10 octobre 1940 et seront remplacés par les conseils départementaux en 1942.

Affiche du 18 juin 1940.




  1. a et b Célestin Port (révisé par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. I (A-C), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1965 (2e éd.), p. 50-52
  2. Luc Simon, Souvenirs d'Angers : la vie en 1900, Éditions LNG (Nantes), 1992, p. 108
  3. Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. III (N-R), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1989 (2e éd.), p. 509-510
  4. a et b Saumur Kiosque, 18 juin : 70ème anniversaire des combats des Cadets de Saumur , 9 juin 2010
  5. Le Courrier de l'Ouest, Gennes. Les Cadets de Saumur ont suscité le respect des ennemis, 4 octobre 2020
  6. Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. IV (S-Z), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1996 (2e éd.), p. 32
  7. Préfecture de Maine-et-Loire, Histoire de la préfecture et des préfets, 1 octobre 2012
  8. Jean-Marie Guillon, Occupation (France), Encyclopædia Universalis, 2010-2021


XIXe1901190219031904190519061907190819091910191119121913191419151916191719181919192019211922192319241925192619271928192919301931193219331934193519361937193819391940194119421943194419451946194719481949195019511952195319541955195619571958195919601961196219631964196519661967196819691970197119721973197419751976197719781979198019811982198319841985198619871988198919901991199219931994199519961997199819992000XXIe

tome